Rejoignez les 15000 Inscrits à la Newsletter Tesla Magazine. Restez informés de l'actualité, de nos événements et de nos bons plans!
Envoyer

 

Martin est propriétaire d’une Model S85. Il a pu pendant 3 jours essayer une 70D de l’année. Son compte rendu publié sur le forum de Tesla-Mag est  maintenant en ligne sur Tesla-Mag. Merci Martin.

« Comme je le disais ailleurs le SC de Bruxelles a manifestement décidé de relever le niveau, avec notamment la retour très attendu des Model S de courtoisie, plutôt que des thermiques de location. C’est clairement un problème de luxe, mais bénéficier d’une voiture de courtoisie qui n’est pas de la même marque et qui n’est pas une électrique m’a toujours semblé inadéquat en particulier quand l’immobilisation de ma Model S dure 3 jours.
Bref, après avoir laissé ma voiture au Service Center, j’embarque dans une S70D qui n’a que 4500km et sent encore le neuf. C’est l’occasion pour moi de voir si c’est vraiment si chouette de conduire une Dual Motors, si la 70 vous fait sentir que c’est l’entrée de gamme et si Tesla dit vrai en prétendant que de nombreuses petites améliorations voient le jour régulièrement sur les chaines de montage. Ma voiture est donc une S85 avec autopilot, une des toutes premières bénéficiant de cette technologie, date de fin 2014 et affiche un peu plus de 40000km au compteur.

J’avais déjà pu voir comme elle était mieux finie que les classiques pre-autopilot, est-ce que les voitures plus récentes le sont encore plus?

Tableau de bord
La voiture qui m’attendait comprenait les sièges de nouvelle génération, l’intérieur premium et l’autopilot. La batterie était chargée à fond, ce que je trouvais dommage compte tenu du stress que cela lui inflige. Ainsi donc il y 4 roues motrices et deux moteurs: vraiment chouette, même en 70D ça pousse plus violemment qu’en propulsion, en tous cas au démarrage. Après, c’est identique ou inférieur à ma S85 mais bien plus stable, sans la moindre hésitation due à une perte de motricité. Du coup, on a envie d’enfoncer le pied droit tout le temps! Le niveau de charge élevé est pour quelque chose dans ces performances intéressantes car je constate qu’en dessous de 50% de charge, ça n’arrache plus du tout de la même manière, tout en restant bien plus efficace que la très grosse majorité des thermiques.
Bien que la tenue de route de la S propulsion soit notoirement excellente, je dois admettre que celle de la version D est carrément inimaginable. C’est totalement impertubable, même dans des conditions de pluie épouvantables, même dans des virages serrés pris à trop vive allure. Je roule en S depuis plus d’un an mais je suis une fois de plus abasourdi par le comportement de cette version. Les pneus neufs doivent jouer pour quelque chose aussi, et j’ai trouvé la monte Michelin de ce loaner beaucoup plus agréable que les Good Year d’origine de ma S: moins bruyants et plus rigoureux, je les envisagerai quand il sera temps de les remplacer.
J’étais sceptique lorsque Tesla a proposé un batterie de 70kWh; ça fait cher la Tesla avec une autonomie un peu limite. Mais je ne suis pas loin de changer radicalement d’avis. Je n’ai fait aucun calcul précis, mais au cours de ces 3 jours pendant lesquels j’ai pu faire mes trajets habituels, j’ai constaté que la consommation était environ 10% moindre que celle de ma S, tout en me faisant plaisir sans compter. C’est vraiment étonnant ce que le Dual Motors peut aussi apporter dans ce domaine. Du coup, je crois bien qu’une 70D est une alternative tout à fait valable à la propulsion 85kWh.

Tesla-supercharge
J’ai pu voir aussi que la finition de la carrosserie a bien évolué: les ajustages sont plus précis, l’ensemble est plus sérieux. A cet égard, les S qui ont plus d’un an sont parfois carrément « limite » et je ne pense pas qu’on accepterait ça d’une allemande au même prix.
Les sièges de nouvelle génération sont à mon avis le changement majeur du confort de la S. Ce n’est pas encore ce qui se fait de mieux, mais c’est à des années lumières des sièges standards: on est soutenu et on peut se permettre des virages rapides sans devoir se tenir au volant. Ca confirme la sensation de tenue de route parfaite. Ce point seul pourrait me décider à remplacer ma voiture. Par contre, le cuir n’est toujours pas au niveau. Gris clair, le siège conducteur de cette voiture de 4500km avait déjà déteint. La finition intérieure a aussi fait un bond en avant: le tout semble plus solide, le mobilier plus ferme craque moins.

Le bruit du moteur avant me gène. il est vraiment bien présent, et alors que je trouve ça assez sympa lors des fortes accélérations, il me fatigue à vitesse stabilisée sur autoroute quand ma S85 est totalement silencieuse dans ce cas et c’est encore plus fatiguant en ville.
Un point qui me décevait un peu sur la S est l’insonorisation moyenne, qui donne l’impression que l’habitacle est encore plus grand et efface l’aspect cocon qu’on peut parfois ressentir en voiture. Sur ce modèle, l’insonorisation est clairement supérieure, peut-être simplement grace à l’alcantara. C’est plus cocon et c’est très bien.
Les bruits de roulement me semblent plus limités. Peut-être simplement grace à la monte de pneus standard de cette voiture?
La radio offre la DAB, qui n’existait pas encore du temps de ma S.
En autopilot, la détection des mains sur le volant est beaucoup plus sensible; je l’ai désactivé par erreur plusieurs fois quand je voulais simplement donner la preuve de ma présence au volant.
Le bruit de fermeture des portes a été travaillé, ou alors c’est l’isolation phonique dans les portes qui est différente. On a presque l’impression de claquer la porte d’une allemande, c’est bon signe!
Toujours des défauts de finition: plastiques des passages de roues mal fixés, joints caoutchouc toujours placés approximativement, plastiques des seuils de porte mal mis. J’imagine que cette voiture de courtoisie en voit de toutes les couleurs, mais quand même, ça reste un peu léger. Tout comme les tapis d’ailleurs, qui sont toujours aussi ridicules.
La voiture était équipée de la 4G et je n’ai vraiment pas remarqué de différence avec la 3G, et toute connectivité a été en panne un matin malgré plusieurs reboots.
L’éclairage de la plaque est maintenant assuré par des LEDs! Il était temps.
Bref, j’ai trouvé cette 70D bien mieux que je l’imaginais et l’évolution est bien là! Je ne suis pas du tout sûr que je renouvellerai ma S compte tenu des augmentations des prix qui rendent la 90 inaccessible, mais cette 70D a beaucoup pour convaincre…

 

 

Vous aimerez aussi

3 thoughts on “3 jours pour comparer une Model 70D 2016 avec une Model S85 2014

  1. Par Canou30: publié sur le forum de Tesla-Mag:
    Je suis surpris par cette remarque de Martin. Ma 85D de Mars 2016 avec 6000 kms au compteur est équipée également de sièges cuir gris nouvelle génération, et malgré l’exposition au soleil du sud de la France et en ce moment on est assez privilégié par rapport au reste de la France , les cuirs gris n’ont pas bougés d’un iota, et mon carrosse reste la plupart du temps au soleil, comme quoi j’ai peut être hérité d’un contre exemple

  2. Excellente initiative que de donner la parole à des possesseurs de MS, c’est toujours plus révélateur des soucis quotidiens, même si je l’imagine sans peine, l’on se doit d’être fier de ce type de véhicule, et ne pas révéler trop de malfaçons lorsqu’on a déboursé plus de 70KE…
    Et cela ne m’encourage pas à acquérir une MS tout de suite ! Lorsqu’on parle de plastiques bas de gamme, du manque de rangements, de cuirs récalcitrants, de passages de roues mal fixés ou de joints mal placés (et surtout d’une finition « limite » pour les modèles plus anciens), ça fait peur ! Pour une Dacia à 9000€ ok, mais pas pour une premium de ce prix !

    Il semble donc que les allemandes sont encore nettement au-dessus de ce point de vue, et ce n’est pas une évolution du mode ludicrous qui me fera débourser une telle somme, mais une réelle évolution de la qualité de la finition.

    1. Figurez-vous, cher Roland, que je ne suis pas du tout d’accord avec votre lecture de ce article.D’abord j’aimerais souligner que la plupart des gens ne prennent la parole ou le clavier que lorsqu’ils sont insatisfaits ce qui n’est pas le cas cette fois çi puisque toutes critiques bues notre propriétaire de S85 est prêt à réinvestir dans une 70D.
      Il n’existe pas de « Journal des bonnes nouvelles ». Ensuite, l’appréciation de l’esthétique et de la finition est aussi variée que les individus et il y a beaucoup de maisons considérées comme magnifiques par leurs propriétaires qui seront déclarées horribles par autant d’autres. La systématique référence aux rangements qui manquent, si elle en déçoit certains me ravie. Enfin une voiture dont la pureté des lignes intérieures flatte l’oeil et qui ne va pas se transformer en poubelle mobile. Aucun bouton inutile pour faire ressembler le tableau de bord à un cockpit d’avion (mais on peut aimer ça). Vous pouvez ne pas être d’accord, c’est une question de goût. A vous lire énumérer toutes les malfaçons, je pense que j’ai du me tromper. Je n’ai pas acheté une Model S parce que vraiment, ce n’est pas du tout ce que vous décrivez. Pour finir, quelle sont donc ces voitures 100% électriques allemandes auxquelles vous faites référence? Pour avoir avant ma TMS conduit pendant 30 ans des premiums allemandes, il n’y en pas une, même mon Q5 chéri qui n’ait présenté de défauts intérieurs ou techniques. Et de grâce, qu’on cesse de nous servir « au prix qu’ils l’ont payée ils ne vont pas se plaindre ». C’est quasi injurieux quant à la capacité critique des individus concernés. Quant à votre choix de différer votre achat vous avez bien raison: Personne ne peut dire que plus tard arrivera un jour. Je vous laisse continuer à investir votre argent dans des prémiums allemandes (ou une Dacia ???) qui vous vendent très cher sous couvert d’améliorations fictives ou mensongères (VW) des modèles sans aucune innovation véritable depuis 20 ans.
      PS: tous les défauts dont vous avez fait l’énumération ont été corrigés au fur à mesure depuis le lancement de la S grâce aux remontées des premiers acheteurs.

Laisser un commentaire

*