Sondage Legalstart.fr sur les femmes et l’entrepreneuriat, à l’occasion de la journée de la femme.

 

Legalstart.fr, la première plateforme juridique en ligne à destination des petites entreprises a effectué un sondage auprès de ses 70 000 clients, créateurs d’entreprises. 927 répondants témoignent de l’état de l’entrepreneuriat au féminin.

On découvre ainsi que 60% des femmes entrepreneures ont déjà eu le sentiment de ne pas avoir été prises au sérieux dans le cadre du travail et que 35% d’entre elles estiment qu’il est plus difficile pour elles que pour un homme de créer leur entreprise. Mais 82% restent optimistes sur leurs capacités à entreprendre.

Les deux principales difficultés rencontrées par les femmes lors de la création de leur entreprise sont l’obtention du soutien de partenaires financiers (53,8%) et l’obtention de partenariats commerciaux (46,2%).

L’expérience de leurs pairs semble être précieuse pour ces femmes entrepreneures car elles sont 46,4% à faire appel à des réseaux professionnels/networks, contre 31,6% chez les hommes.

Elles restent néanmoins positives car la très grande majorité des femmes entrepreneurs (81,5%) estiment qu’être une femme ne sera pas pour autant un obstacle à la création d’une entreprise.sondage Legalstart.fr sur les femmes et l’entrepreneuriat, à l’occasion de la jourart.fr, la première plateforme juridique en ligne à destination des petites entreprises a effectué un sondage auprès de ses 70 000 clients, créateurs d’entreprises. 927 répondants témoignent de l’état de l’entrepreneuriat au féminin.

On découvre ainsi que 60% des femmes entrepreneures ont déjà eu le sentiment de ne pas avoir été prises au sérieux dans le cadre du travail et que 35% d’entre elles estiment qu’il est plus difficile pour elles que pour un homme de créer leur entreprise. Mais 82% restent optimistes sur leurs capacités à entreprendre.

Les deux principales difficultés rencontrées par les femmes lors de la création de leur entreprise sont l’obtention du soutien de partenaires financiers (53,8%) et l’obtention de partenariats commerciaux (46,2%).

L’expérience de leurs pairs semble être précieuse pour ces femmes entrepreneures car elles sont 46,4% à faire appel à des réseaux professionnels/networks, contre 31,6% chez les hommes.

Elles restent néanmoins positives car la très grande majorité des femmes entrepreneurs (81,5%) estiment qu’être une femme ne sera pas pour autant un obstacle à la création d’une entreprise.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*