« Citoyens pour la république ». Seuls les plus jeunes d’entre nous ont une chance de les connaître si ils étaient en âge de suivre la politique américaine pendant les années Reagan.

Comme l’hydre de la mythologie il ne suffit pas d’en couper une tête pour qu’elle meure. Cette association de droite (c’est leur droit), voire un peu plus, a été créée dans les années 1970 par Ronald Reagan « himself » pour soutenir sa candidature aux présidentielles avec le résultat que l’on sait, avant d’être dissoute ensuite.

Coucou la revoilà !

Relancée par l’un des plus influents propagandistes de la campagne de Donald Trump elle reprend du service grâce à Laura Ingraham qui l’a soutenu en bonne conservatrice grâce à ses émissions radio et télévisée.

Quel rapport entre Tesla et cette association ?

Des ennuis à venir pour cette compagnie, pour l’électro mobilité et pour les énergies renouvelables malheureusement. On le prévoyait, on le pensait. Et comme prévu l’association n’y va pas de main morte !

Elle est devenue maintenant un Comité d’action politique (le lobbying est une valeur sûre aux États Unis) et vient de lancer une campagne visant à arrêter (peut être même au sens propre) Elon Musk dans son « activité de fraude des contribuables américains à travers ses entreprises Tesla Motors et Space X ». (dixit).
Cette campagne est soutenue et orchestrée par des spécialistes des relations publiques financés par les compagnies exploitant, grande surprise, les énergies fossiles. Et sans surprise non plus leur manifeste est, selon certains médias américains, bourré d’informations inexactes et mensongères visant à une véritable désinformation des élites et du public sur les véhicules électriques et la production d’énergie d’origine solaire.

Plus c’est gros plus ça passe !

Laura Ingraham est maintenant la Présidente nationale de ce Comité. Elle présente les sociétés de ce secteur comme faisant des milliards de dollars de bénéfices sur le dos du peuple américain et pour un résultat nul pour les consommateurs.

Et puis tant qu’à crier au loup »les voitures électriques « tuent » des emplois ! »

Pour faire bonne mesure alors que les subventions fédérales au développement des énergies renouvelables sont très inférieures à celles reçues pour l’extraction du pétrole  (de schiste en particulier) et le gaz elle affirme aussi que : »Elon Musk a fraudé le contribuable américain pour plus de 4,9 milliards de dollars sous la forme d’aides, de subventions et d’autres faveurs. »

Ce qui est  faux mais circule en boucle depuis des mois voire des années. Dans les faits selon Electreck.co il s’agit de réduction d’impôts à recevoir d’ici 20 ans, de prêts fédéraux qui ont été remboursés et en avance sur les échéances convenues et des bonus octroyés par les états aux citoyens pour l’achat, sous conditions, d’un véhicule propre.

On pourrait penser que tout cela ne sera qu’une tempête dans un verre d’eau, une de plus pour Elon Musk, mais Laura Ingraham est actuellement pressentie pour devenir la prochaine secrétaire de presse de la maison Blanche. Dans ce cas elle disposerait de moyens considérables pour « aider » à mettre en place de nouvelles dispositions réglementaires fédérales qui iraient contre les intérêts du solaire, des véhicules électriques ou de Space X.

Pour que ces mesures s’imposent petit à petit dans l’opinion publique et finissent par être acceptées  sans trop de polémiques et débats le Comité fait collection et met à disposition du public (donc des parlementaires ou leurs conseillers) une compilation de tous les articles publiés par les médias (qui ont soutenu la candidature de Trump) dénonçant les activités de Tesla et de Space X. On peut même trouver sur ce site : (www.stopelonfromfailingagain.com) un article qui va jusqu’à comparer Elon Musk à Bernie Madoff.

À côté de ça, nos débats politiciens sont à fleuret moucheté !

Au final il semble que cette nouvelle offensive derrière laquelle se cachent les magnats des industries liées aux énergies fossiles soit une relance de leur lutte contre les énergies renouvelables. Ce nouvel environnement politique pourrait bien être malheureusement plus préjudiciable que ce qu’Elon Musk en a publiquement pensé il y a quelques semaines après l’élection de Donald Trump. Un mauvais coup alors que les alternatives aux énergies fossiles devenaient presque populaires.

Mais peut être une chance pour un transfert de technologies vers notre vieille Europe ? Welcome Elon ! On peut toujours rêver.

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

2 thoughts on “Danger pour Tesla !

  1. Je me fais aucun soucis pour Elon qui sait comment faire
    Par exemple si on totalise l’ensemble des emplois aux USA grace à lui c’est près de 7000 pour la première megafactory la deuxième en cours de construction 10 000 emplois à terme spaceX 2000 à terme et bien plus encore.
    Si on prend les industries fossiles à terme cela sera 0 emploi si ils ne se reconvertissent pas rapidement car quand la Chinbe stoppera les énérgies fossiles bah la ce sera la catastrophe pour le pétrole et autre industries très polluantes et c’est pour très bientôt !!!! Y’a plus qu’a attendre le crash et tout rentrera dans l’ordre mais d’ici là Elon aura peut-être déménagé des USA et il sera trop tard pour eux !

  2. Avec Fillon qui a dit en débat que l’électricité est l’énergie du futur et qu’il souhaite pousser le tout électrique (en gardant le nucléaire qui sera complété puis remplacé par le renouvelable mais pas de fermeture de centrale nucléaire trop rapide car sinon retour des centrales au gaz/charbon pour compenser, comme ce qu’il se passe en Allemagne). Il a même dit envisager à terme interdire les véhicules au énergies fossile pour passer sur de l’électrique ! Pour un homme de droite conservatrice il serait limite plus logique et écolo que les verts, surprenant mais si c’est dans le bon sens on ne va pas cracher dessus.

Laisser un commentaire

*