Pas une semaine, pas un jour sans une annonce, un commentaire ou une polémique. Avec Tesla et son emblématique patron on ne s’ennuie presque jamais.

Heureusement pour la presse pour qui l’une et l’autre sont devenus une véritable drogue. Ce n’est plus de l’intérêt c’est une addiction ! Témoin cette dernière chronique sur France Info où une journaliste (vraiment sans talent elle) pense faire rire ses auditeurs en leur expliquant que les voitures Tesla qui vont bien « ont pourtant un petit défaut : elles explosent comme les téléphones d’une marque asiatique. » C’est vraiment drôle isn’t it ?

Plus sérieusement Tesla vient de boucler le rachat de Solar City. Cette dernière transaction a été approuvée par plus de 85 % des actionnaires mettant ainsi un terme à un long suspense et une polémique (de plus) entretenus depuis des mois par ses opposants les plus chers.

Elon Musk estime que cette fusion acquisition procurera près d’un milliard de nouvelles recettes à la société et permettra 150 millions de $ d’économies dès la première année. Pour le consommateur il est plus intéressant de constater que par cette opération qui s’est achevée sans que Musk et sa famille aient participé au vote afin d’éviter tout conflit d’intérêt ,Tesla devient une société capable de mettre sur le marché non seulement les voitures que l’on sait mais aussi le moyen de les alimenter à la maison avec la prochaine commercialisation de toits solaires qui se déclineront selon les goûts et les couleurs de chacun et enfin avec ses Powerwall une solution de stockage de l’électricité produite dans la journée pour l’utiliser la nuit ou quand c’est utile.

De l’extrême dépendance aux énergies fossiles nous voici très bientôt en mesure d’ »autonomiser » nos ressources énergétiques et nos déplacements sans polluer à l’usage, sans bruit et sans d’autres dollars (ou €) que ceux investis pour de bonnes raisons et une bonne cause.

Même l’élection de Donald Trump pourtant climato-sceptique et grand pourfendeur des subventions publiques à l’innovation en général et à l’écologie en particulier n’inquiète pas notre geek emblématique. Pour celui-ci seuls les concurrents de Tesla seront pénalisés. Tesla ne reçoit plus depuis longtemps de subventions et paye beaucoup d’impôts dont Trump devrait réduire l’importance.

Pour les futurs propriétaires de Model III, Elon Musk a distillé aussi quelques informations supplémentaires. On sait depuis le début de leur commercialisation que ces voitures n’auront pas d’accès gratuit aux super chargeurs de la marque.

505 000 réservations au 15 novembre 2016 justifient que certaines réserves à leur accès soient en effet posées. Il semble cependant selon les dires très récents du patron qu’un accès gratuit leur sera possible pour de longs trajets. Cette annonce m’inspire un commentaire et au moins une interrogation et une supposition :

  • voilà qui va faire plaisir aux acheteurs des Model III !
  • s’agira t il d’un accès gratuit pour 400kWh comme pour les S et X à partir de 2017 ? et je vois mal comment il pourrait en être autrement au risque de voir vampiriser l’image des S et X au profit des Model III
  • cela confirme t il que les model III auront des batteries de 60kWh ce qui nécessiterait de recourir plus fréquemment aux bornes des super chargeurs en cas de déplacement à plus de 150 km de son lieu habituel de recharge (travail ou maison).

Comptons sur Tesla et son chef pour alimenter pendant encore de longs mois notre boîte à fantasmes. Les réponses seront de toute façon une surprise 🙂

 

 

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

7 thoughts on “Les dernières actualités de Tesla

  1. Le problème est de placer autant de projet d’Elon en si peu de temps, c’est compliqué surtout quand on mélange un peu tout, en clair, c’est bidon.

    1. puisque vous donnez votre avis et je vous en remercie je vous donne le mien: c’est votre analyse qui est bidon 🙂
      Aucun argument, aucune preuve, juste une affirmation sans intérêt autre que de vous satisfaire. 🙁

  2. C »est bien tout cela , mais commercialement Tesla dérape. En effet plus de super charger gratuit en 2017 pour les voitures livrées après le 01/04:2017 sic ! Les livraisons ne cessent d’être décalées par Tesla ?????!!!!
    Bonus écologique idem les voitures prévues livraison décembre et fin décembre 2016 à la commande ont été décalées à janvier 2017, puis février et maintenant début mars 2017 pour des commodités logistique de Tesla entre la californie et l’assemblage en Europe ?!!!!!!

    1. c’est à mon avis la communication qui dérape un peu. L’accès aux SC gratuit ne l’ a jamais été. Il était facturé 3000€ en 2014 (c’est ce qui figure sur ma facture) puis intégré au prix global en 2015/2016. C’est donc un retour au mode opératoire initial avec une nuance: au lieu de payer un forfait (3000€) on payera aux SC en fonction de sa consommation. Pour 2ce prix je payais en fait de quoi parcourir environ 160 000 kilomètres à une moyenne de 185Wh (moyenne retenue par Tesla pour calculer l’autonomie de ses voitures). Dans MA réalité je fais 30 000km/an dont 20 000km en déplacement qui nécessitent de recharger aux SC. J’avais donc acheté 8 années de consommation aux SC…..Pas sûr que ça coute aussi cher en payant juste ce que l’on consomme.
      Pour le bonus c’est la date de facture qui comte pas la date de livraison.

  3. 60kWh dans la Model 3 permettra sans doute la même autonomie que 75kWh dans une Model S. En effet la différence de poids sera notable et la surface frontale inférieure.

    1. Pour une voiture électrique le poids est moins pénalisant que pour une voiture à essence car l’énergie cinétique nécessaire à soit accélérer la voiture ou soit à monter une côte est en majeure partie récupérée en chargeant la batterie soit au freinage ou soit à la descente. Sur de longs trajets à plat à vitesse constante ce qui compte est le freinage de l’air, où le profile de la carrosserie est déterminant, mais pas le poids ou le type du véhicule.

Laisser un commentaire

*