by Tesladdict

 

Probablement retardé par les ennuis survenus le 1er septembre pour Space X, Elon Musk n’avait pu honorer son précédent tweet en heure et en contenu.
C’était chose faite dimanche 11 septembre à 11 heures, heure locale.

La mise à jour :

Au delà de multiples petits détails tels qu’une amélioration de la régulation de la vitesse de la voiture en fonction du profil de la route maintenant que grâce aux millions de kilomètres parcourus par les voitures équipées de la version précédente le système d’auto-pilotage peut être plus intelligent, la mise à jour principale tire les leçons de l’accident d’une S en mai qui avait couté la vie à son conducteur alors que le système était actionné.

De l’analyse de cet événement en tenant compte des nouvelles fonctionnalités à venir ressort pour Tesla le constat que le système aurait disposé des informations qui auraient peut être sauvé la vie du malheureux conducteur si elles avaient pu être exploitées comme elles le seront demain avec la nouvelle version de l’Autopilot,

Car si, comme le précise Elon Musk, aucun système ne sera jamais assez perfectionné pour éviter tout accident corporel et potentiellement mortel, il existe une marge de progrès dont la version qui sera déployée dans les semaines qui viennent profitera tout de suite aux 200 000 voitures Tesla actuellement en circulation.

Comment ?

En ayant développé les suites logicielles et algorithmes qui permettront au système de prendre en considération les informations recueillies par le radar à l’avant de la voiture sans qu’il soit indispensable qu’il dispose en même temps des informations de la caméra frontale.

Dès lors il sera possible d’enclencher automatiquement le freinage d’urgence si le seul radar détecte un obstacle que la caméra n’aurait pas détecté elle aussi, gênée par la lumière ou….l’absence de lumière mais aussi quand votre visibilité comme la sienne sera mauvaise par exemple en cas de pluie, neige ou brouillard.

On comprend facilement que toute la difficulté du traitement des informations du radar réside dans l’interprétation des éléments qu’il détectera afin d’éviter des freinages intempestifs qui pourraient alors être eux mêmes à l’origine de dégâts matériels ou corporels sans lien avec un danger réel.

Pour que cela soit possible Tesla a amélioré ses performances et l’analyse en 1/10ème de seconde d’un plus grand nombre d’informations transmises par celui ci et va le « performer » en utilisant les millions de données transmises par les voitures relatives aux voies empruntées par celles ci.

Dans un premier temps le système enregistrera en effet toutes les informations transmises par le radar  concernant de potentiels « faux » obstacles fixes (ponts, panneaux de signalisation, etc) qui n’auront pas entrainé de freinage brutal de la part du conducteur. L’ordinateur de bord travaillera en « silence » à établir une cartographie mémorisant ces données « blanches » ou « neutres » et dans un deuxième temps Tesla ayant collecté les données des autres voitures  en déduira avec une marge d’erreur extrêmement faible qu’à tel endroit les données transmises par le radar à la voiture ne sont pas significatives d’un alerte nécessitant un freinage d’urgence.

Une autre amélioration et somme toute assez incroyable a été annoncée :

Le radar sera en capacité de « voir » non seulement la voiture devant la vôtre mais aussi celle qui sera encore devant ! L’objectif est tout de suite très clair : le système actuel régule la vitesse de votre voiture en fonction de la vitesse de celle qui la précède. Elle freine, vous freinez…Doutant de la capacité du système actuel de réagir assez vite si un véhicule devant celle qui vous précède freine très brusquement et n’empêche pas le carambolage qui suivra sans doute, la mise à jour du système permettra au radar frontal de votre voiture de voir au delà et d’anticiper l’évènement. Incroyable. Je ne souhaite pas être en situation de pouvoir en bénéficier mais c’est vraiment une fois encore très surprenant !

Enfin côté usage inapproprié de l’Autopilot le système se désactivera automatiquement si le conducteur ignore plus de 3 fois en une heure de conduite l’obligation de garder ses mains sur le volant. Il lui faudra alors s’arrêter (et réfléchir ?) pour réactiver la fonction Autopilot.

Il n’est pas simple de rester calme devant tant de nouveautés quand vous avez la chance comme moi d’en conduire une ! Sobrement pourtant je dirai seulement en attendant les commentaires des médias plus généralistes qu’au final Tesla aura  amélioré considérablement et très rapidement son système global de détection et donc de protection des personnes embarquées.

Bienvenue dans le futur ! 🙂

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer

Vous aimerez aussi

5 thoughts on “les détails de la nouvelle version de l’Autopilot TESLA

  1. Merci Tesladdict pour ces annonces … ! Je teste -avec beaucoup de prudence – l’autopilot depuis 3 semaines sur ma TMS 90D reçue mi août. La version actuelle est déjà très intéressante. Mais je note qu’il faut « redoubler  » de vigilance pour apprendre les « reactions » du véhicule en fonction du contexte. Par exemple il ne decale pas le véhicule lorsqu’une moto passe entre 2 files d’autoroute … ! Je désactive donc dans ce cas. Après 2000 km principalement sur autoroute : l’autopilot apporte un confort certain. Les améliorations que tu annonces m’intéressent beaucoup pour améliorer la sécurité !
    Merci encore pour ta « veille technologique  » !

  2. non je n’ai pas la chance comme toi d’en posséder une mais j’en ai commandé une en Juillet et ne l’aurai qu’à la fin mars début avril 2017 mais enfin ça me fait me documenter sur des sites comme le votre et je n’en serais que plus connaissant!

    1. Bonjour Claude
      Tu verras qu’avec le Forum la « longue attente  » passe plus vite … !
      En plus tu bénéficiera d’ici là d’améliorations ; pour ma part ayant commandé en mars, j’ai bénéficié du face lift et des nouvelles optiques très sympa. Au final je ne regrette pas d’avoir attendu !!

  3. Bonjour, j’espère que toutes ces innovations se retrouverons dans ma MODEL 3, juste un bémol à cause de certain qui ne respecte pas les règles et provoque des accidents parfois mortel nous nous retrouvons pénalisé de devoir tenir fermement le volant pour moi c’est un retour en arrière, dommage.

    1. Il ne s’agit pas d’une voiture autonome mais d’une voiture équipée d’un système d’assistance à la conduite… Nuance… Et donc par conséquent il faut garder les mains sur le volant ! Pas de retour en arrière juste une évolution pour éviter que des gens (comme vous?) s’imagine que la voiture peut conduire seule…

Laisser un commentaire

*