Fisker_auto

 

Le gouverneur du Delaware ne sait plus quoi faire pour Fisker. En effet, ce gouverneur s’est battu pour que Fisker s’implante dans son Etat et visiblement il est prêt à tout pour garder Fisker en vie. Est-ce un bon pari?

Le gouverneur du Delaware Jack Markell dresse un Bilan sans équivoque dans un article dédié au constructeur sur DelawareOnline. Selon lui, Fisker déposera le bilan si un acheteur ne se fait pas connaître.

La situation financière de l’entreprise n’est en effet pas saine et ne permet pas le développement normal de cette Start-Up qui a misé sur les voitures électriques de luxe un segment occupé également par Tesla Motors.

Ce qui pénalise les comptes à court termes est le prêt fédéral que Fisker a contracté à taux préférentiel, celui-ci d’un montant de 170 millions de dollars, freine Fisker dans l’investissement dans sa capacité de production qui doit être établie au sein d’une ancienne usine de GM dans le Delaware près de Newport.

Sur le plan du développement de l’entreprise, Fisker n’a pas réussi son pari avec sa Karma et la production ne rejoint pas la demande. Aucune Karma n’a été produite depuis Juillet, cette voiture à 110 000 dollars n’est peut être donc pas une bénédiction.

Cependant le gouverneur semble prêt à racheter la dette de Fisker pour lui apporter un peu de souffle et que l’implantation de l’usine dans le Delaware soit une réalité, misant sur le fais que des emplois soit créés.

L’avenir nous dira si cette manoeuvre politique n’emportera pas le gouverneur avec Fisker.

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

2 thoughts on “Fisker est au bord du dépôt de Bilan

  1. Petit commerçant, aimant les belles choses, on m’a toujours déconseillé de dénigrer son concurrent. A qui profite vraiment ce genre de publicité. Tesla n’en a pas besoin et à sa place je ne serai pas fier de faire des recettes sans avoir livré, ou de faire de la vente en direct. Ces méthodes sont tout aussi douteuse et ne sont en aucune façon un gage de qualité mécanique. Au contraire plus on parle de Fisker plus on lui découvre des qualités que n’a pas son compagnon Tesla. Si vous voulez essayer une Fisker, découvrir sa technologie et sa fabuleuse égérie « karma », il suffit de se déplacer chez un concessionnaire qui assure la présentation, le stock, le service après-vente ce que l’on trouve dans le réseau établi en France et à Monaco. Je suis passionné par cette quête de nouveautés et de technologies, reconnaissons à chacun son mérite. Tesla à une longueur sur les résultats de ventes, mais Fisker à en plus une philosophie à communiquer, cette luxueuse voiture réponds aux esthètes les plus exigeants, c’est une américaine en plus écologique, économique, électrique.
    Il nous reste à espérer qu’il existe un marché pour ces merveilleuses voitures. Fabrice Girard

    1. Votre commentaire est intéressant. Sachez que si nous les avons représenté sur Tesla Magazine, c’est bien car nous souhaitons un succès du marché au Global. Cependant nous devons décrire l’actualité tel qu’elle est. Les choses ne vont pas pour le mieux pour Fisker mais tout peut changer très rapidement.

Laisser un commentaire

*