Tesla Magazine a eu l’honneur d’échanger avec Marion Carrette, fondatrice de OuiCar, sur le service que cette société propose et leurs premières expériences avec des véhicules électriques. Nous la remercions sincèrement d’avoir répondu à nos questions.

OuiCar est une plateforme de location de voitures entre particuliers qui comme Airbnb rebat les cartes de son secteur d’activité. Un partenariat signé récemment avec la SNCF vient de lui apporter une reconnaissance supplémentaire.

OuiCar et SNCF ?

Cet accord a pour objectif de permettre à SNCF de proposer à ses clients un service « porte à porte » grâce à OuiCar et de leur proposer la vente couplée à celle d’un billet de train d’une location de voiture « entre particuliers ».

OuiCar dispose déjà d’un parc de 30 000 voitures louables sur tout le territoire. « C’est l’équivalent du parc d’Avis. On a déjà l’offre » précise Marion Carrette. La SNCF va y ajouter une partie de ses 20 000 véhicules de service équipés avec OuiCar Connect le dispositif permettant d’y accéder grâce à un smartphone. Ce projet est au stade pilote dans 5 gares dont Rennes, Vannes et Saint Brieuc et Ouicar travaille au déploiement de ce dispositif dans d’autres villes avec des voitures logotypées « SNCF ».

« L’objectif pour la SNCF est de faire (re)prendre le train aux automobilistes qui craignent ne pas trouver de véhicules de location à leur gare d’arrivée » et pour OuiCar d’être reconnu par le plus grand voyagiste français comme un acteur incontournable de ce secteur d’activité.

Avez-vous d’autres partenaires de ce type ?

« SNCF est un partenaire un peu spécial car ils sont maintenant actionnaires de la structure. ». « Nous avons un autre gros partenaire AXA qui assure toutes les locations de voitures et avec qui nous travaillons sur d’autres services. On a pas mal de candidats partenaires, on intéresse aussi beaucoup les constructeurs. »

Est-ce que le partenariat avec la SNCF est exclusif ?

« Non. C’était une condition de leur investissement chez nous : Nous sommes une start-up, nous restons libres de nos choix ! »

Faites vous une analyse du type de véhicules présents dans votre flotte?

« Nous connaissons le parc, le nombre de voiture, le nombre de km, leur âge. Nous savons que les véhicules au sein de notre parc ont plutôt 8 ans d’âge en moyenne, ont parcouru entre 80 et 100 000 km et que nous avons une typologie de véhicule assez variée. Avec une majorité de citadines car elles sont moins chères. On a aussi des berlines mais on ne fait pas d’études particulières sur ce sujet ».

Deux sortes de clients utilisent OuiCar pour louer une voiture : des personnes qui cherchent à satisfaire une fonctionnalité et des personnes qui cherchent une expérience en roulant avec une voiture particulière.

Vous ne faîtes pas d’études mais vous avez beaucoup d’informations, ce n’est pas tentant d’en faire l’exploitation?

« Nous avons beaucoup d’informations sur les véhicules qui circulent en France mais ce n’est pas un objectif pour OuiCar d’en faire usage ». OuiCar propose un service à l’intention des  propriétaires et de ceux qui veulent louer une voiture et qui viennent sur la plateforme pour passer un contrat en toute sécurité.

Le système OuiCar Connect est simple à installer ?

C’est un boitier qui s’installe rapidement en 15/20 minutes et fonctionne en Bluetooth pour ne pas avoir de problèmes en « sous-sol ». Il permet de connecter le véhicule au Smartphone du locataire et donc d’y accéder facilement.

« Le système est installé aujourd’hui par OuiCar. On travaille également avec PointS et on essaye d’ouvrir à d’autres partenaires installateurs. »

Pour le propriétaire le but est de louer sa voiture plus facilement. OuiCar a constaté des locations en hausse de 30% pour les véhicules équipés.

Pouvez-vous influencer le référencement de véhicules électriques ?

« On a deux Tesla à louer sur le site. Il y a très longtemps en 2012 on avait fait un partenariat avec Citroën autour de la « C0 ». Pour résumer Citroën avait des C0 électriques et ils se sont rendu compte rapidement que leurs prospects avaient peur de la panne électrique (la fameuse Range Anxiety). Alors ils ont pris des ambassadeurs avec un leasing peu cher et en échange ils s’engageaient à les mettre en location sur OuiCar. C’était un vrai succès côté location. Cependant l’opération n’a pas été poursuivie parce que l’autonomie de ce véhicule n’était pas en adéquation avec les besoins en énergie pour des moyennes distances. »

Est-ce intéressant de louer par OuiCar pour les propriétaires de berlines comme Tesla?

Il y a quelques Tesla en location sur le site à des prix qui varient entre 228 et 600€ la journée. Marion Carrette ajoute « Quand un propriétaire s’est fait plaisir avec une belle voiture, c’est rare qu’il veuille la mettre immédiatement en location. Il faut attendre quelques mois voire 1 ou 2 ans avant qu’il passe le pas. Financièrement c’est intéressant car ça permet de rembourser une partie du leasing mais ce n’est pas le cœur de cible

Possédez-vous une flotte propriétaire?

« Non et ce n’est pas dans nos objectifs. OuiCar est une plateforme web et mobile. »

Accompagnez-vous les propriétaires qui louent par OuiCar sur la fiscalité ?

Nous avons effectivement un sujet « fiscalité ». Il faut déclarer ses revenus en tenant compte du coût d’usage de la voiture défini par le barème fiscal de la voiture. Le problème actuel est l’instauration d’un seuil de professionnalisation de l’activité de location d’un bien. C’est là-dessus qu’il y a débat. Le seuil envisagé est de 7720€ de revenus annuels pour la location de biens meubles et de 23000€ pour tout ce qui est immobilier avec au delà de ces seuils une obligation de devenir professionnel et de payer des charges sociales.(NB : l’obligation de s’inscrire au RSI a sauté) (Marion Carrette en sait quelque chose puisqu’elle est également fondatrice de Zilok, un plateforme de location de matériels et d’objets en tout genre).

« Tous les 4 matins ils annoncent de nouvelles choses, c’est compliqué à suivre pour nos propriétaires. Ils nous appellent car ils ont besoin d’être rassurés et mélangent un peu tout. On leur explique : nos propriétaires gagnent en moyenne quelques centaines d’euros, ils sont encore loin des 7700€». 

Pour revenir à l’électro-mobilité, quelle est votre vision du véhicule autonome ?

« On a hâte ! Nos locataires n’auraient même plus besoin de permis 🙂 ! Avec la voiture autonome, il me semble qu’on s’oriente vers un transport «  utilitaire ou fonctionnel » à différencier de l’usage plaisir qui perdurera avec de belles voitures. »

Est-ce que OuiCar est mis en avant en cas de risque pollution ?

« Non OuiCar n’est pas favorisé même si notre service a pour objectif de réduire le nombre de voitures en France. A-t-on vraiment besoin de 40 millions de voitures qui dorment 95% de leur temps ?  La Mairie de Paris n’aide pas non plus et nous avons encore majoritairement des voitures thermiques. Mais à la différence des principaux services d’autopartage, OuiCar se contente d’utiliser des voitures existantes et n’ajoute pas de nouvelles voitures » Mais durant les récentes mesures de restriction à la circulation des véhicules « numéros pairs/ impairs », OuiCar a constaté une hausse de 20% d’augmentation des locations par sa plateforme !

Dommage qu’il n’y ait pas plus de voitures électriques dans la flotte référencée par OuiCar.

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*