B246963_strFNPicture2

Tous les jeunes adultes rêvent de décrocher avant l’été leur code de la route et ainsi passer leur permis avec succès. Mais tous ne sont pas égaux devant un examen qui exige non seulement une bonne mémorisation, une certaine maîtrise et surtout une dépense relativement importante. Un vrai parcours du combattant qui peut changer l’existence des candidat au code.
Des mois de travail et ce jusqu’au dernier moment en vue de réussir une épreuve si utile et obligatoire est primordial. Cependant, détenir un tel permis est un passeport pour la liberté qui passe obligatoirement par la réussite du code de la route. Le verdict n’est pas favorable pour chaque « élève », si certains réussissent du premier coup, d’autres multiplient les échecs.
Six mois minimum, c’est la durée qu’il faut attendre avant d’avoir la possibilité de passer son permis, parfois encore plus longtemps avant de pouvoir le repasser quand on a échoué. le temps d’économiser une somme considérable d’environ 2000 euros ; soit l’équivalent de deux smics.
Et s’il est vrai que les auto écoles ont le monopole de la formation, il existe aujourd’hui d’autres voies tout aussi légales pour s’entrainer à la conduite sans dépenser inutilement son argent. Des agences virtuelles qui accompagnent en quelques clics les candidats.
C’est le cas de Codeclic, une référence dans le cadre de l’apprentissage du code de la route, qui s’est donné pour mission d’accompagner les futurs automobilistes en vue d’une formation.

Forte d’une expérience de dix ans, la plateforme propose des astuces pour mieux déjouer les pièges lors dudit examen. Au programme toute une série de questions proches de celles de l’examen englobant un total de 1500 problèmes à élucider, des tests gratuits de type examen. Chaque diapositive ( au total 40) est suivie d’un accès direct au résultat (affichant le score obtenu) ainsi qu’un corrigé type détaillé. À l’aide d’une télécommande virtuelle, le sujet a la possibilité de sélectionne et valider ses réponses. Autant de moyens mis à la disposition d’éventuels candidats pour réviser le code de la route en toute sérénité dans des conditions réelles.
Mais l’originalité et l’avantage, et pas des moindres, de ce programme en ligne est la garantie d’une réussite certaine du premier coup ou la mise en place d’un remboursement intégral en cas d’échec à l’épreuve. Avec un bonus de 200 euros qui vient s’ajouter à la promesse de remboursement.

Ce n’est pas la route de l’angoisse mais ça y ressemble quand on sait qu’en France un peu plus d’un candidat sur deux a son permis du premier coup, bien moins que le bac; Une situation à un point si chaotique que le sujet s’est invité dans la précédente campagne de l’élection présidentielle ; chaque candidat promettant une réforme du système. Mais en attendant cette réforme, les nouveaux conducteurs peuvent s’orienter vers ladite agence pour réussir l’examen le plus passé en France.

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

3 thoughts on “Le code de la route: sujet électrique.

  1. Idée totalement rétrograde.
    Heureusement que je n’ai pas passé mes certifications avion qu’en heures de pilotage réelles, je serai ruiné.
    Et ce n’est pas pour autant que je me crash.
    Bonne année quand même, il faut vivre avec son temps

  2. Entre apprendre avec un simulateur dans un centre specialise pour piloter un avion et apprendre a conduire sur des sites internet : avec tous les n importe quoi sur le net alors bon courage!

Laisser un commentaire

*