tesla-autopilot-driveC’est écrit dans Mac Génération du 18 avril :

Tesla a inventé la voiture avec achats in-app !

Les voitures conçues par Tesla sont modernes. Elles sont exclusivement électriques, disposent d’un grand écran tactile en guise de tableau de bord et elles sont régulièrement mises à jour. Mais le vrai signe de leur modernité absolue, c’est qu’elles intègrent des achats in-app !

Si vous n’avez pas cédé aux sirènes du pilotage automatique, votre Tesla vous proposera un essai gratuit d’un mois…

 Toutes les Tesla conçues à partir de 2014 sont dotées du matériel nécessaire pour l’autopilote, cette fonction futuriste qui permet au véhicule de se conduire tout seul. Néanmoins, le constructeur fait payer cette option 2800 €, ce qui n’est pas énorme comparé aux tarifs demandés pour la Model S, mais certains conducteurs ont peut-être choisi d’économiser en ne la retenant pas.

Puisque le matériel est là, le constructeur a eu une idée plutôt astucieuse, et presque révolutionnaire dans le monde automobile. Tesla propose à ses clients de tester la fonction gratuitement pendant un mois. Un panneau descriptif est affiché sur l’écran du véhicule et on peut commencer l’essai d’un tap. En revanche, passé le mois gratuit, il faudra payer… et payer encore plus cher. En effet, si l’option est facturée 2800 € à l’achat, il faut compter 3400 € pour l’activer a posteriori.

L’option lors de l’achat ne coûte « que » 2800 €, mais ce sera 600 € de plus si vous avez des remords après l’achat…

Autant dire que l’on aura tout intérêt à tester l’autopilote avant achat, par exemple en s’inscrivant pour un essai dans l’une des concessions Tesla. Cette option devrait en tout cas prendre tout son sens pour la future Model 3 : on sait qu’elle sera vendue à partir de 35 000 $ et à ce tarif, il ne faut pas compter sur l’autopilote de série. Mais après un essai d’un mois, combien d’utilisateurs seront prêts à franchir le pas et à ajouter 3400 € ?

On imagine sans peine que cet achat « in-car » apportera un petit peu de beurre supplémentaire dans les épinards de Tesla… »

À notre avis……

De nombreuses marques automobiles pratiquent déjà le In-app. Peugeot, BMW, etc. et à des tarifs souvent très élevés au regard des améliorations proposées. GPS, caméras de recul, téléphonie, systèmes multi médias, pack technologique, et Apple qui le pratique depuis toujours sur les iPhones : Bluetooth (iPod touch 2G), Siri, Live Photos, mode économie d’énergie..

Bref pas aussi innovateur que cela ! mais un sujet qui  pour autant n’interpelle pas moins.

En effet Elon Musk lors de la présentation de la Model 3 a annoncé qu’elle disposerait de l’autopilot comme de l’accès aux super chargeurs de la marque.
Faut il comprendre comme Macgénération que la model 3 sera pré équipée pour ces fonctionnalités et qu’il faudra payer pour les activer ? ou pas ?

Et si ce n’est pas le cas quel intérêt de payer 40 000€ de plus pour acheter une S qui s’en distinguera surtout par la taille et les performances mais plus par les fonctionnalités.

À n’en pas douter un sujet à débat pour les lecteurs de Tesla-Mag et pour Tesla Motors un noeud gordien à trancher (rapidement et publiquement) et qui ne manquera pas de faire soit des déçus qui auront compris à tort que leur Model 3 sera « tout » fonctionnelle ou des  frustrés qui estimeront avoir payé trop cher (à raison ?) leurs ModelS ou ModelX par rapport à la Model 3.

 

 

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

One thought on “Le débat est ouvert !

  1. Même seulement fonctionnel, le Model 3 s’inscrit comme LA grande révolution automobile de masse!! Quand aux heureux possesseurs de Model S (dont je fais partie…), si TESLA continu à nous chouchouter, en nous donnant accès aux derniers développements à un tarif préférentiel, que la gratuité des super chargeurs est maintenue, nous auront, en prime, la satisfaction d’avoir été les pionniers de cette révolution dont l’impact, quoique difficilement mesurable actuellement, changera la face du monde pour nous et les générations futures. D’ailleurs, je n’ai toujours pas compris comment , dans un pays qui carbure au nucléaire, dont le TGV, fleuron emblématique (record de vitesse, fiabilité, longévité), a enterré depuis longtemps les locomotives diesel, on puisse rester si dubitatif et…hum.. CONservateur dans le secteur automobile.

Laisser un commentaire

*