image

 

C’est un sujet que nous n’avons que trop peu abordé et pourtant de nombreux analystes s’accordent à penser que Tesla Motors ne pourra vivre sans produire ses batteries au sein d’Usines dédiées. En effet, Tesla Motors achète à Panasonic des cellules, identiques ç celles d’une batterie de PC portable, pour les assembler ensuite sous forme d’une batterie, opération réalisée sur le site NUMMI.

Pour Elon Musk, l’energie solaire sera la première source d’énergie pour les foyers de demain. Elon Musk siège au conseil d’administration de la société: SolarCity. Tesla Motors et Solar City ont proposé de stocker l’énergie du soleil dans les mêmes batteries que les Tesla.

Ce projet est déjà une réalité pour quelques foyers en Californie. Solarcity s’adresse aussi aux entreprises qui feulent réduire leurs charges sur le long termes. Par exemple, Wall Mart équipe certains de ses centres commerciaux avec ce système.

Avec ces deux entreprises, Elon Musk acquiert une expertise certaine dans le milieu de l’énergie et pour ces deux Business Plan, il se doit d’envisager la possibilité de produire ses propres Batteries.

Pour certains, c’est une évidence et pour d’autres c’est un choix impossible. En effet, si nous faisons une simple analogie avec Apple, l’autarcie a un jolie goût d’utopie dans notre monde hyper connecté. Apple pourrait mieux vivre sans travailler avec Foxconn ou Samsung ?

La réponse est probablement non car cette méthode de travail fait gagner un temps précieux et une souplesse pour des multinationales de cette taille.

Aujourd’hui la capacité de production de Tesla Motors est handicapée par la livraison de Cellules par Panasonic mais c’est uniquement car Tesla ne peut vendre 500000 unités de Tesla Model S par ans car Panasonic sait très bien fournir d’avantage de Cellule mais aujourd’hui les risques sont trop importants.

Là ou réside le point fort du groupe est dans son savoir-faire en terme de batterie. Pour autant, c’est aussi sa faiblesse; le groupe dépends d’un unique fournisseur -PANASONIC- pour ses cellules, sur un marché ultra-compétitif qu’est celui du stockage de l’énergie. L’expérience de Fisker a montré les risques engendrés par un unique fournisseur. Le groupe Tesla cherche donc à l’avenir à corriger l’équation, sachant d’autant plus que si les objectifs de ventes sont tenus, d’ici 2015-2020, alors la production annuelle mondiale de cellules de batterie ne suffira plus à répondre aux besoins du groupe en terme de volume de production.

Il il faut accorder aux analystes une chose: la vision d’Elon Musk serait sûrement plus claire si la production des batteries était plus en phase avec la demande.

L’histoire nous dira si Tesla Motors fera ce choix. Qu’en pensez-vous?

 

Merci à Peter L. pour la co-rédaction.

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

2 thoughts on “(MAJ) Les batteries de Tesla Motors sont révolutionnaires?

  1. Avec autant d’éléments Tesla n’a pas besoin d’utiliser de Battery Monitoring System pour contrôler la tension des éléments ? Economie imteressante !Comment ils font ?
    a+

Laisser un commentaire

*