Tesla Magazine a le plaisir de vous faire découvrir une aventure exceptionnelle en Amérique du Nord qui s’était déroulée en 2014. Ce journal nous a été transmis par le club Tesla Québec, nous le publions pour la qualité rédactionnelle mais également pour expliquer très précisément les enjeux des Road-trips en électrique. Cette aventure comportera 29 étapes que nous publierons tout l’été, n’hésitez pas à vous abonner à notre Newsletter pour être tenu informé des nouvelles étapes.

Journal de Bord de Stéphane 

Voyage de Montréal en Californie en Tesla Model S

Etape 7 : Mitchell, SD – Spearfish, SD

Total depuis le départ : 3,008 km, 540 kWh, 180 Wh/km Dépense pour électricité depuis le départ = 23 $

Aujourd’hui :
Température 16, 19, 21,24, 27, 29 … ça c’est dans le désordre… dans l’ordre ça donne : 21, 27, 16 , 24, 19 ,29… tout ça car il y a eu de beaux gros orages qui ont apporté de grands changements de température… la pluie était suffisamment forte pour laver la voiture, mais de courte durée, donc plutôt beau au final. Facteur vent à prendre en compte… voir plus bas.
Distance totale : 545 km
Consommation totale : 95 kWh
Moyenne: 175 Wh/km

Record de distance parcourue en une journée… on commence à trouver le rythme… réveil tôt, on roule jusqu’à midi… pause recharge 2 à 4 h selon besoins et on roule jusqu’à la destination. Le secret est de trouver une recharge intéressante pour le milieu de journée ce qui n’est pas toujours le cas. Aujourd’hui nous sommes dans l’ouest pour de vrai… ce matin arrêt sur les bords du Missouri pour prendre le (petit)-déjeuner, puis arrêt a cote du village 1880 après 280 kms. Village qui est en fait une reconstitution d’un village du Far West… Dans l’après-midi on repart avec 335 km d’autonomie pour finalement arriver avec trop de km… pourquoi ? le dénivelé n’a pas changer, et nous avons roulé plus vite que prévu… eh bien nous avions le vent dans les voiles…en effet un vent assez fort venant de l’arrière nous a poussé tout l’après-midi, et cela faisait plus que compenser le dénivelé… heureusement qu’il n’était pas dans l’autre sens! Donc encore des facteurs a prendre en compte… la régénération dans les descentes est incroyable, et on a atteint des »projected range » de l’ordre de 500 miles en moyenne sur les 50 dernier km, lors de quelque longues descentes.

Bref on arrive dans les Rocheuses. Nous sommes même passe à l’heure des montagnes… donc 1h de décalage en plus, c’est bon signe on avance un fuseau horaire en 3 jours.

Côté touristique, il y a de plus en plus de choses, mais l’idée d’avoir traversé tout cela sans bruler de pétrole fait plaisir… car la nature est de plus en plus belle, alors c’est un bon moyen de la protéger. Par contre la voiture électrique nous pousse à réagir différemment dans de nombreuses situations, aujourd’hui encore, nous avons découvert lors de notre trajet du matin, que le Mont Rushmore était le site d’un mémorial très connu (à vous de me dire ce qu’il y a la bas à voir), et que nous passions très proche en étant à Rapid City… (40 km (soit 80 aller-retour) et surtout 400 m de dénivelé supplémentaire) En voiture a essence nous aurions probablement fait le détour aujourd’hui pour aller voir cela … rapidement et continuer notre route. En électrique cela signifiait au moins 1 h de charge supplémentaires en milieu de journée, et tout ce qui en découle dans la routine des enfants… Donc finalement nous sommes passé sans aller voir cette curiosité et surtout nous l’avons remis au plan de demain avec un détour un peu plus grand sur un étape qui prévoyais 310 km… qui finalement se transforme en 500 km et l’ascension d’une montagne a presque 1900 m…. on devient téméraire semble-t-il! Nous allons donc découvrir plus qu’en voiture à essence, en passant par des routes panoramiques et profiter plus pleinement des « Black Hills ».

Demain notre destination reste Sheridan, WY, mais avec un détour touristique. La plus grande disponibilité dans les camping pour recharger (fin de la semaine avec le 4 juillet) ajoute beaucoup de sérénité.

Bilan de la semaine… eh oui ça fait une semaine demain à midi que nous sommes en route. On commence à prendre le rythme, et avec plus d’1/4 de la distance totale de faite, on prend confiance. La voiture fait des merveilles quand on la connait bien. Espérons que ça dure… A demain depuis le Wyoming qui sera le 5eme Etats que nous traverserons.

Etape 8 : Spearfish, SD – Buffalo, WY

Total depuis le départ : 3,471 km, 615 kWh, 177 Wh/km Dépense pour électricité depuis le départ = 23 $

Aujourd’hui :
Température 16 à 33, soleil. On a vu de très gros orages (au loin), mais a part du vent ils nous ont épargnée.

Distance totale : 463 km
Consommation totale : 75 kWh
Moyenne: 162 Wh/km

Record de consommation moyenne la plus faible, et pourtant il y avait de la montagne… comment cela se fait- il ? Et bien en montagne, on roule moins vite… et l’altitude de départ et d’arrivée était la même, la récupération d’énergie est donc très bonne, rien ne se perd, rien ne se créer tout se transforme. C’est plutôt très rassurant pour les prochaines étapes de montagne, même si on ne parlait que de 700 mètres de dénivelé aujourd’hui, contre près de 1600 m dans les plus grosses étape à venir ça donne confiance. En descente, on a même vu une moyenne de -134 Wh/miles sur 5 miles et qui donne 999 miles de projected range… on peut aller loin comme ça ! Voir image 1. On validera ces théories demain.

En attendant personne nous a répondu pour savoir ce qu’il y avait sur le Mont Rushmore… et bien les photos 2 et 3 vous montreront que les leaders clés des USA sont fiers d’un produit made in America ( mais immatriculé au Québec quand même 😉
Après avoir salué les présidents pétrifiées nous avons continué la journée en plein paradoxe. En effet, la voiture c’est retrouvée à mettre de l’eau à la gare pour continuer son chemin a pleine vapeur…(photos 4)… mais suite a tout cela, nous avons longuement rouler dans les plaines du Wyoming qui ont mené à la réflexion suivante. Dans une région construite par des pionniers, qui prenaient des risques pour aller de l’avant, on voit aujourd’hui, des mines de charbon à ciel ouvert, des forages pétroliers… et pas une seule éolienne, pas un panneau solaire… et pas de voiture électriques. Dans l’état ou l’électricité est une des moins chère des USA, une voiture électrique semble presque une aberration pour les habitants…. Leçon importante à retenir de tout cela : Rien de sert d’être un pionnier un jour si on ne l’est pas toujours, si on arrête d’évoluer… et il est donc important que nous, les pionniers de l’auto électrique, nous pensions régulièrement a continuer de faire progresser les transports propres => dans 100 ans assurons-nous que les autos électriques soient faciles à utiliser par tous, et ne soient plus réservé à des passionnés qui aiment bien compter leur km, et kW….

Bref la route est longue ( photo 5).. et en parlant de longue route, vous avez probablement remarqué que nous n’avons pas atteint Sheridan comme prévu… et bien rien à voir avec la voiture (ou presque), en fait c’est à cause des chevaux (ceux des Pionnier du Far West qui sont encore présent!)… Sheridan est en pleine semaine de Rodéo, et tous les RV des propriétaires monopolisent tous les emplacement de 50 Amp de la ville ou presque, donc pour minimiser le risque de ne pas pouvoir recharger, nous avons choisi Buffalo, ce qui nous laisse aussi plus d’options de route demain pour rejoindre Cody,WY.

Demain, (pour rejoindre Cody), il faut traverser « Big Horn » … montagne dont la route culmine à près de 3000 mètres et dont nous avons vu les sommets enneigé cet après-midi on se prépare donc a une grande ascension qui devrait nous mener vers des températures plus fraiche a 280 km de là où nous sommes (petite étape) mais le point de départ et d’arrivée sont à la même altitude. Ça sera plus difficile mercredi, car pour la même distance il y aura 800 m de dénivelé entre le départ et l’arrivée. Mais surtout à l’arrivée, nous n’avons pas encore pu trouver de point de charge disponible… ils nous reste 48h pour trouver !

Beaucoup d’autres choses a dire, mais il faut garder du temps pour dormir… Bon mardi tous !

route-montage

 

consommation-tesla

Etape 9: Les routes de montagnes

Aujourd’hui :
Température 14 ( en haut de la montagne) à 31, soleil.

Distance totale : 364 km
Consommation totale : 64 kWh
Moyenne: 176 Wh/km

Bon alors en montagne, il ne faut pas se fier aux chiffres, mais a son instinct… on commence à bien connaitre la voiture, alors quand on arrive à un endroit avec un rated rang inférieur de 30 miles et un projected inferieur de 52 miles a la destination, et bien on ne s’inquiète même plus (surtout quand on sait que ça descend). Je ferais un article spécifique la dessus après le voyage, mais en attendant voici quelques infos : la montée à 7-8 % de moyenne et a 45 miles /h, dépense environ 700 Wh/miles, et la descente nous a permis de voir jusqu’à – 320 Wh/ miles en moyenne sur 5 miles… et sur 30 miles nous sommes descendu à -4 Wh/ miles

En gros après 36 miles de montée ( de 1200m a 2900m, 20 kWh furent consommes… et à la descente (jusqu’à 1200 m aussi) la régénération a permis d’arriver en bas de la montagne après 62 miles au total, a 16.4 kWh consommé… soit 3,5 kWh régénéré a la descente… dites-vous qu’en voiture à essence presque toute cette énergie est dissipée en usure de vos freins !

Je reviendrai en détail sur la montagne à mon retour donc en attendant voici la voiture en photo au pied de

« Big Horn » (1) et au sommet de la route (2). Apres la montagne , passage dans un très beau canyon, puis arrivée dans un plateau semi désertique qui a encore fait ressortir un paradoxe que je trouve aberrant… il va falloir qu’on m’explique plusieurs choses :
– Pourquoi certain se plaignent des éoliennes qui dénaturent le paysage… quand je vois des pompes a pétroles qui le dénature encore plus à mon avis… (3) (et encore ma photo n’est pas très démonstrative sur ce point)

– Ce qui me surprend encore plus, c’est qu’autour de ces pompes à pétrole… un réseau de poteaux et de fils électriques assez imposant est planté la pour amener de l’électricité afin de pomper du pétrole qui reproduira de l’électricité dans certain cas… il est évident que d’utiliser directement l’électricité semble plus judicieux… ou bien qui peut me dire où je me trompe dans mon raisonnement ?

Bref après une traversée d’une zone désertique (4) nous voilà a Cody, WY, capitale du rodéo… pas eu besoin de recharge pour y arrivée… bref trop facile !
Ce soir les enfant ont découvert les vrais cowboy, et certains cowboy ont découvert la voiture électrique… L’anecdote la plus drôle du jour, lorsqu’un homme âgé nous dit au court de la discussion… » si vous allez vers l’Est ou le sud est, vous n’irez pas très loin, il n’y a rien la bas », et nous de répondre « nous venons justement de là »… il a été un peu surpris, sauf lorsqu’il a vu la Tesla… encore une personne qui a l’image d’un Kart de golf lorsqu’on parle de voiture électrique, et c’est trop souvent le cas….

Le programme de demain « Y e l l o w S t o n e » !!! beaucoup de belles chose à voir normalement… journée chargée en tourisme, et cote route quand même plus de 280 km à faire. Nous avons identifié un moyen de recharger dans le parc, mais nous l’utiliserons probablement pas demain, mais plutôt après-demain. Tout dépendra de la réaction au dénivelé mais normalement cela devrait être comme aujourd’hui…

Notre prochain message proviendra normalement du Montana…(à WestYellowstone).

tesla-black

tesla-road

tesla-street

Historique:

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*