Solaire : le coup d’avance de Tesla ?

Qu’est-ce qui a conduit François Lafond de son Auvergne à Strasbourg puis à Oxford ? Ce brillant post-doctorant, aujourd’hui au compte de la Martin School d’Oxford, a récemment fait la une de certains médias avec son confrère J. Doyne Farmer. Il y a quelques semaines, les deux chercheurs ont publié une étude à l’objet simple : vérifier si la loi de Moore peut s’appliquer à d’autres domaines, dont l’énergie solaire. Cette loi est aujourd’hui largement connue et reconnue : pour la simplifier, elle postulait dès 1965 que la puissance des semi-conducteurs doublerait tous les deux ans à prix constant. En somme, les machines électroniques