L’actualité de Tesla Motors mélange cette semaine annonces « électriques » et polémiques récurrentes.

Si les premières préfigurent un avenir encore meilleur à l’électro-mobilité les secondes démontrent que pour Tesla Motors le temps de la bienveillance des consommateurs dont bénéficie toute innovation est bien révolu.

Sur le mode d’Apple épargné pendant des années par les hackers et autres pirates mais aujourd’hui victime de vers et chevaux de Troie comme n’importe quelle société informatique, voici venu pour Tesla le temps des polémiques « intéressées » s’ajoutant à la désinformation médiatique organisée depuis le début par les acteurs de la mobilité thermique et du pétrole.

Il y a longtemps que je ne crois plus au Père Noël mais il semble que M Son, citoyen coréen très people dans son pays, ait continué d’y croire et d’espérer qu’il passera encore par la cheminée de sa maison.

Probablement a t il pensé que son conduit était trop étroit pour le laisser faire car il a choisi d’utiliser sa toute neuve Model X pour lui ouvrir un vrai grand passage par son salon ! Le premier salon particulier pour une Tesla !

Aujourd’hui sans doute dépité que le Père Noël l’ait oublié il a choisi d’attaquer la compagnie car il affirme que c’est la voiture seule qui a continué d’avancer contre sa volonté (sans doute avait il renoncé à son projet au dernier moment). On se rappellera que quelques autres propriétaires de S ou X ayant connu une mésaventure de même nature avaient eux aussi affirmé n’être pas responsables de l’inconduite de leurs voitures. Une rapide expertise des logs envoyés par celles ci avait conclu dans tous les cas que le conducteur avait bien confondu Noël et Pâques..

Mais pour M. Son et son avocat c’est impossible !

M. Son a commencé par lancer une campagne médiatique pour discréditer Tesla et son avocat déclare maintenant qu’ils cherchent à obtenir que la NHTSA oblige Tesla à rappeler tous les Model X « avant que quelqu’un ne se blesse gravement ».

Cet avocat, Richard McCune de McCune Wright Arevalo LLP n’est pas n’importe qui. Son cabinet a été le premier à déposer une action collective en 2009 contre Toyota à la suite d’accidents (dont certains mortels) occasionnés par, selon la défense qu’il représentait, un défaut du véhicule qui accélérait contrairement à la volonté du conducteur.

La comparaison avec la situation de Toyota est particulièrement intéressante à connaître quand on prend en considération les conclusions du ministère des Transports à l’époque :  » À part un certain nombre d’incidents causés par des accélérateurs bloqués par des tapis de sol mal ajustés, les accidents ont été causés par les conducteurs utilisant la mauvaise pédale  »

Ça n’empêche pas cet avocat de déclarer dans une interview:

« Je peux vous dire de notre point de vue que M. Son sait ce qu’il a fait et ce qu’il n’a pas fait. Aucune personne raisonnable n’est capable d’accélérer pour atteindre son garage en passant par le salon. Cela n’a aucun sens. Je pense que Tesla va essayer de recourir aux journaux de données (logs) pour justifier leur position. Lorsque nous examinons ce qu’ils produisent je pense qu’il y a des incohérences qui nous démontrent que ces  éléments  ne sont pas fiables. »

Même si Tesla est en bien meilleure posture que Toyota pour défendre son point de vue disposant des logs dont Toyota ne pouvait se prévaloir, il faut se rappeler que malgré les conclusions du Ministère des transports Toyota avait été condamné à indemniser certains conducteurs.

Au final c’est peut être le père Fouettard qui passera mais pour qui ?

En tous cas pour nous, pas people pour un sou, et passionnés d’électro-mobilité c’est le père Noël qui passe et repasse !

Pour commencer Elon Musk vient d’annoncer ce 11 janvier que le nombre des postes de super recharge sera de 15 000 à la fin de cette année !

15 000 au lieu de 5 043 à fin décembre 2016.

Il a aussi précisé que toutes les stations seraient équipées toujours d’ici la fin 2017 d’au moins 8 postes au lieu de 2 à 4 comme encore trop souvent et confirmé produire rapidement des stations à au moins 350kW de puissance contre « seulement » 125 à 145 kW actuellement.

De son côté la société américaine Chargepoint vient d’annoncer qu’ils vont mettre à la disposition des propriétaires de VE dès cet été de nouvelles stations de recharge de 400kW et….qu’elles seraient potentiellement utilisables par les Tesla(s), SI…..

Lors du dernier CES auquel ont rendu visite certains candidats à la prochaine présidentielle française, Pasquale Romano CEO de Chargepoint a précisé que sa société aimerait travailler avec Tesla sur la fourniture de la partie poignée du connecteur Tesla pour le rendre compatible avec les chargeurs Chargepoint. Il semblerait que la balle selon Electrek.co soit aujourd’hui dans le camp de Tesla.

Romano a parlé avec passion de son nouveau modèle Tesla S P100D qui a remplacé son Model S vieux de 4 ans et il semblerait qu’il puisse déjà utiliser un système Chargepoint / Tesla sur son lieu de travail et recharger ses batteries en moitié moins de temps. À suivre donc…

L’innovation vient aussi de France.

Smart Green Batteries propose dès maintenant « du smart off-grid » 100% renouvelable à recharge ultra-rapide. Cette start-up française a mis au point SmartGreenCharge, une station de recharge non raccordée au réseau entièrement alimentée en énergie renouvelable issue de 3 sources différentes et propres.  Elle promet de répondre aux besoins de rechargement à haute puissance des véhicules électriques, y compris les poids lourds.

Tesla Mag vous présentera dans un prochain article cette jeune pousse qui installe sa première station en Alsace.

 

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

3 thoughts on “Premier salon (très) particulier pour Tesla !

  1. Pourvoir « faire le plein » de 400 km en seulement 10 minutes avec les chargeurs 400 kw, le Pied, visiblement c’est pour bientôt.
    15 000 bornes Tesla, tout type 125 à peut être 400 kw pour fin 2017. Quand l’alliance Ford, Daimler, BMW et VW en annoncent 400 à la même période, Franchement, ils passent pour des amateurs.

  2. Trop tard pour eux , 2 ans de retard minimum,
    même avec beaucoup d’argent.
    Les bornes actuelles Tesla supporteront les 400kw,
    juste avec quelques modifs au niveau du transfo et de l’électronique. déjà prévu depuis l’étude de ces bornes.

Laisser un commentaire

*