Rejoignez les 15000 Inscrits à la Newsletter Tesla Magazine. Restez informés de l'actualité, de nos événements et de nos bons plans!
Envoyer

falcon-9-december-launch-4

L’ambition de conquête spatiale dès 2002

Toujours à la pointe de la recherche scientifique, Elon Musk a fondé en 2002 une entreprise vouée au domaine spatial. Celle-ci a été baptisée Space X (Space Exploration Technologies Corporation). Son siège et ses bureaux d’études sont situés à Hawthorne en Californie. C’est l’un des deux prestataires privés à qui la NASA a fait un contrat de transport de fret vers les stations spatiales internationales. L’entreprise conçoit, fabrique et commercialise les lanceurs Falcon 9, les propulseurs Merlin ainsi que le cargo Dragon et sa version habitable.

Le but d’Elon Musk
En fait, le but d’Elon Musk est de concevoir des lanceurs spatiaux capables de revenir sur Terre et donc de pouvoir être réutilisables. Les coûts seraient ainsi fortement diminués. De plus, il anticipe déjà la possibilité de faire voyager dans l’espace des personnes civiles…

Les échecs des premiers lancements
Falcon 1 , lanceur « réutilisable », a connu des débuts difficiles :

  • 1er essai le 24 mars 2006, le lanceur se désagrège 1 minute après le décollage
  • 2ème tir le 21mars 2007, le moteur du second étage s’éteint trop tôt, la charge utile retombe après avoir atteint les 320 kms
  • 3ème vol le 3 août 2008, échec du à la collision entre le 1er et second étage, au moment de la séparation.

L’époque des réussites:
Enfin le succès arrive avec le 4ème tir le 28 septembre 2008.

Le 5ème vol réussit à mettre en orbite le satellite d’observation malaisien RazakSat, le 13 juillet 2009. Le programme Falcon 1 fut ensuite abandonné.
A la suite d’un appel d’offre émis par la NASA afin d’atteindre la station spatiale internationale, le lanceur Falcon 9 de Space X est retenu. Le 4 juin 2010, la fusée Falcon 9 s’élance de la base de Cap Canaveral. C’est une maquette du cargo Dragon qui fait office de charge utile.

L’exploit du 21 décembre 2015

Falcon 9 a réussi un exploit historique ce 21 décembre 2015. Ayant décollée de Cap Canaveral à 20h30 heure locale, la fusée non seulement a pu mettre en orbite basse 11 satellites autour de la Terre mais elle a permis l’exploit de récupérer le premier étage de la fusée qui s’est reposé sans heurts sur sa base !
Il reste à savoir si l’étage récupéré n’a pas subi trop de dommages, mais il est un fait certain que ce vol va marquer l’histoire de l’aérospatiale !

Cette première est bien sûr un incroyable exploit technologique, mais elle ouvre aussi un horizon vers des vols spatiaux beaucoup moins coûteux. En effet, d’habitude, le premier étage des lanceurs, le plus onéreux, vient s’écraser en revenant sur Terre.

Elon Musk, grand visionnaire illimité, a prouvé qu’il pouvait aussi réaliser une révolution dans le domaine spatial. Après la voiture électrique, l’idée d’un train supersonique, ses rêves se concrétisent comme si, pour lui, l’impossible n’avait jamais existé…

Auteur: Jean Pierre BOUQUET

Vous aimerez aussi

One thought on “SPACE X, LE VOL SPATIAL LOW COST VU PAR ELON MUSK

Laisser un commentaire

*