Alors que Tesla Motors semble une nouvelle fois commettre une erreur de communication aux dépends des propriétaires de Model S « P » d’avant la récente version 100 qui n’est pas concernée, son PDG Elon Musk continue d’entretenir très positivement la curiosité et l’intérêt des médias et de la communauté de la mobilité électrique.

Ces propriétaires de model S « P » risquent en effet d’avoir un peu la gueule de bois avant même les agapes de fin d’année. Toujours grâce au travail d’introspection de pirates « bien intentionnés » et d’un propriétaire très avisé il vient d’être établi que Tesla limite sans avertissement le nombre de démarrages « lancement » des Model S « P » comme cela se fait d’ailleurs couramment sur beaucoup de voitures thermiques de très grande puissance.

Contacté Tesla a reconnu ce décompte qui à son terme empêche que l’on puisse continuer de faire usage de la pleine puissance des moteurs au démarrage afin de protéger le groupe motopropulseur et divers composants.

Là où il est possible de bénéficier d’environ 1600 ampères de la batterie et de 512 kilowatts de puissance quand elle est complètement chargée, la voiture n’offrira plus une fois la limite atteinte qu’environ 1500 ampères et 480 kilowatts. Si les raisons expliquent facilement que de telles dispositions soient prises par Tesla (insérées dans la mise à jour V8) plutôt que de limiter la garantie moteur et batteries, il n’en demeure pas moins qu’utilisant leurs voitures comme prévu initialement les propriétaires concernés pourraient se réveiller un jour avec une puissance limitée sans en avoir été avertis.

Cette seconde erreur (à mon avis) de communication résonne désagréablement aux oreilles des Teslaphiles après une première erreur d’information il y a deux ans quant à la puissance réelle des Model S « P » 85 qui ne peuvent utiliser « que » moins de 500 cv au lieu des 690 annoncés. Ça peut commencer à faire « beaucoup » pour les concernés. Pourtant l’enquête menée aux USA suite à ces difficultés montre que toujours plus de 92% de ces derniers renouvelleront leur voiture chez Tesla. Quand on aime, on aime 🙂 !

Le PDG de Tesla Elon Musk qui semble ne pas s’occuper de ces « détails » continue lui à distiller ses annonces qui entretiennent l’appétit des futurs acheteurs de Model III, S ou X.

On a déjà évoqué sur ce site la problématique future de l’accès d’un plus grand nombre de voitures aux Super- chargeurs de la marque avec l’arrivée de 500 000 Model III et d’au moins 150 000 Model S ou X dans les trois années à venir.

La compagnie a déjà pris quelques mesures anticipant les difficultés:

  • les nouvelles Tesla ne bénéficient plus de l’accès illimité aux SC à partir du 1er janvier 2017
  • l’accès aux SC pour ces voitures devient payant (mais pour un tout petit prix quand même)
  • l’abus de stationnement aux SC au delà du temps nécessaire à une recharge en voyage sera pénalisé et facturé.
  • Le nombres des SC passera en 2017 et 2018 de 760 stations comptant en moyenne 8 chargeurs à environ 1 400.

Elon Musk a annoncé hier matin que la compagnie travaillait à finaliser la mise au point et la construction de super-chargeurs de 3ème génération (120 kWh pour la première et 145 pour la seconde) de plus de 350 kWh qui permettront aux batteries d’être rechargées à 90% en 5 à 10 minutes.

5 à 10 minutes !

Cette annonce est bien sûr une réponse à celle faite il y a deux semaines par une alliance de constructeurs automobiles allemands d’installer en Europe d’ici trois ans 400 stations de recharge de 350 kWh pour alimenter leurs futures voitures « Prémium » 100% électriques.

Mais c’est aussi la confirmation que les batteries des Model III qui seront construites dans la Giga-factory du Nevada seront différentes des batteries actuelles et il semble certain que les Model S et X déjà construites ne pourront pas profiter de ces installations ultra rapides. Le calendrier du déploiement de ces super Super-chargeurs n’est pas encore annoncé. Il serait question de 2017 et 2018 et cette information bouleverse à court terme une fois encore les perspectives de la mobilité électrique.

5 à 10 minutes pour faire un plein pour 500 km d’autonomie n’est plus tellement différent des 5 à 10 minutes qu’il faut pour faire un plein d’essence de la première goutte versée au retour à la voiture une fois le paiement par carte ou espèces réglé….

De quoi faire rêver pour la nouvelle année que je vous souhaite teslaphile, bonne et heureuse seul(e) ou en famille au volant de nos splendides voitures !

PS: j’ai croisé hier au Super chargeur de Mâcon une Model S toute blanche et toute neuve au volant de laquelle se trouvait une jeune fille en apprentissage conduite. Elle était rayonnante ! On la comprend facilement, n’est ce pas ?

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

9 thoughts on “Les super super-chargeurs Tesla pour bientôt !

  1. Il faut rester raisonnable que diable…!!!!
    Des centaines de milliers de clients attendent tout simplement une voiture électrique, qui fonctionne parfaitement
    Griller le zéro Km et passer à 100 Km à l’heure en quelques secondes, c’est utile seulement en cas d’urgence …
    un point c’est tout …!!!
    J’ai en résumé la formule suivante:
    Avec des accélérations fulgurantes, en 3 secondes tu est à 100 Km heure, et en 4 secondes tu est en taule pour excès de vitesse,
    Et plus de permis à vie
    Donc on se calme, et les piétons ne seront pas en danger, car si il y a des accidents, eh bien ce sera le législateur qui interviendra pour réguler cette situation devenue absurde

  2. Bonsoir à tous,
    Si celle nouvelle se confirme ( une charge en 5 a 10 mn pour une autonomie de 500km, )alors payer une charge ne sera plus pris comme une contrainte pour nous.. utilisateur chanceux d’un model s..
    Nous serons au même niveau de contrainte qu ´un véhicule thermique et le coup d’avance sera conservé par Elon’ Musk..ce génie des transports écologiques et ultra rapides..
    Reste à savoir quand ?
    Je pense que la majorité des constructeurs qui paraissent en veille actuellement comme PSA et Renault sont en fait en train de complètement changer leurs fusils d épaule en sachant tres bien que dans 3 ans…les cartes de la distribution et des ventes automobile vont complètement être rebattues ..
    Et dans 2 ans ,quelque chose le dit que nous aurons peut être une future 208 100 % electrique de 500 km d’autonomie à 25000€ sans location de batterie qui pourra peut être utiliser les Superchargeurs tesla moyennant une petite participation pour l’utilisateur..
    On peut rêver … c’est gratuit .. joyeux Noël à tous..
    Bien à vous
    Cyrille Claudel TMSP85D.

    1. Oui tous les constructeurs planchent sur des modèles tout électrique …MAIS …!!!!
      Il ne disposeront jamais des batteries de grande capacité dans des quantités pharaoniques qui seront nécessaires
      Et c’est TESLA qui seul pourra équiper ses modèles, et les vendre
      Donc les constructeurs traditionnels ont du mouron à se faire
      Il auront des points de vente, des modèles électriques, pas de batteries, et presque pas de systèmes de recharge rapide
      C’est aussi simple que cela

  3. Aucune autres marques de voiture a fait régresser la calités
    Si tesla baisse la puissance alors pour moi sa ne sera plus la meilleure voiture du monde ont n’a payées pour avoir ce genre de voiture . Donc c’est vraiment de la trahison. Et pour moi si il font ça sa sera La première et la dernière tesla car je n’aurais plus confiance et j’ai fait des bonne réclame sur Facebook . Alors d’autres marques sont aussi capables mais sa c’est de la trahison et je serai vraiment déçu.

    1. Réponse à Liu Charles jean
      Dans le domaine de la mécanique il y a une règle intangible qu’il faut respecter
      Cette règle est la même pour l’être humain, et est la suivante:
      Un ensemble mécanique est étudié pour réaliser une fonction de base avec des contraintes physiques
      Un moteur est capable de développer une puissance continue avec un facteur de marche ( de 1 par exemple), et dans ces conditions d’utilisation il durera 1000 heures ( par exemple)
      Si on utilise le même moteur en dépassant ce facteur de marche ( à 2 par exemple) on obtiendra une puissance disponible accrue ( le double par exemple)
      Mais on réduit la durée de vie de l’ensemble ( de monté par exemple)
      Pour l’être humain, c’est la même chose
      Si il a été conçu pour faire un travail quotidien constant, il pourra le faire pendant 45 ans ( de 20 ans jusqu’à sa retraite à 65 ans)
      Si on lui demande de faire le double de travail constant par jour, il s’épuisera et sera usé à 50 ans par exemple ( 15 années avant la retraite)
      Donc utiliser une mécanique TESLA à l’extrême ne peut pas se concevoir sans admettre que les moteurs, l’électronique, et la batterie vont subir un vieillissement accéléré
      Et l’acheteur suivant recevra un véhicule d’occasion dont la durée de vie sera écourtée

  4. je suis pas d’accord!
    10 min a prendre tranquillement un thé est bien mieux que debout dans le froid a tenir un pistolet qui pue.
    20 min c’est mieux aussi d’ailleurs 🙂

  5. Pleurnichard ! C’est ce je pense des proptiétaires qui se plaigne de la révolutionnaire voiture électrique. J’ai une Tesla et je l’apprécie pour bien plus que pour sa simple accéleration…confort, silence, espace spacieux pour les pasagers, deux coffres imposants, carosserie aux lignes qui font rêver, conduite digne des grandes berlines de luxes, un système de motricité électrique avant gardiste, ect. VOILÀ POUR LE VRAI PlAISIR DE POSSÉDER UNE AUTOMOBILE DE L’AVENIR AUJOURD’HUI …

Laisser un commentaire

*