On a beau être un contempteur des Model S ou X, un aficionado de la marque ou en bref un Tesladdict ça n’empêche ni l’objectivité ni la critique lorsqu’elle est justifiée. Lifestyle c’est tout un programme. A condition d’en exclure l’excès d’anxiété et de son vieux copain le stress.

Reçu ce jour.

Surprises sur prise!

A chaque jour sa nouvelle expérience. Aujourd’hui on va traiter des arrêts super-recharge en cours de déplacement kilométrique conséquent. En effet, calendrier oblige, c’est pas original-original les mioches qui affluent dans les basques des géniteurs de leurs géniteurs au moment des rituelles relâches scolaires et c’est pas rare non plus -masochiste mais pas rare- que ce soient les exploités qui rejoignent les exploiteurs pour se faire exploiter.

Ainsi, à coup de kilomètres parcourus avec bonheur en Tesla, tout en s’approchant de l’antre des fauves familiers à reconquérir, on découvre des trucs comme si on partait en vacances! Un comble!

Nous, par exemple, 14 avril, 765,7 kms aller à avaler, cap S-E, N-E, à l’arrêt Egerkingen on constate les travaux d’installation de 4 chargeurs en plus des 6 existants. Modestes papiers standard A4 scotchés sur les bornes opérationnelles avec comme message : « le 18 avril à partir de 11:00 plus de service possible ». Méthode artisanale, -vu comme il pleut, pas sûr que ça tienne jusqu’à la date fatidique – nous notons l’info, guère concernés à l’instant même mais appréciant fort ce précieux supplément d’approvisionnement apporté par Tesla. Egerkingen est très utilisé. Et pas seulement pour ses chocolat chaud et Chai thé latte à damner un ascète.

Une semaine plus tard, le 21 avril, la même équipe d’intervention sénior reprend le chemin inverse avec la satisfaction d’une mission réussie et la hâte de retrouver un climat clément. De revenir à l’endroit qu’on a quitté permet souvent de comprendre pourquoi on a déménagé. Sur la route, répéter les mêmes schémas lasse : ni chocolat, ni thé cette fois-ci, cap direct sur Archamps pour déjeuner avec un petit complément de sécurité prévu à Orange. Là on est dans le traditionnel, alors fi des GPSisters et de leur blabla, on fait tout seuls. Mais faut pas, vous allez comprendre.

Heureusement qu’en couple en Tesla, y a toujours moyen de pas être d’accord sur les stratégies de trajet, la rigueur virile versus une fantaisie moins mathématique? Finalement, pour appuyer mes suppositions alors que nous sommes à moins de deux kilomètres d’Orange, je rentre les données du SUC du même nom dans l’ordi qui m’affiche tout de go en rouge : Superchargeur HORS-SERVICE. Gloups! J’appuie dans la bulle de la carte : SERVICE REDUIT m’y est alors indiqué.

On est à quelques centaines de mètres de la sortie. Se rendre aux chargeurs pour éventuellement se cogner le nez serait à la fois une perte de temps et une consommation d’énergie inutile et risquée. On poursuit sur l’autoroute, on lève le pied et comme nous avons choisi une histoire qui se termine bien notre merveilleuse Model S nous ramène à bon port.

Cependant, curieux de nature, nous avons essayé de nous renseigner sur cette ambiguïté ambiguë parce que franchement, « Hors service » et « Service Réduit », c’est pas tout à fait la même chose et la seconde formulation en laissant la part belle à l’espoir ouvre aussi la porte à la cata! 

Et ben, y a pas moyen de savoir à distance ce qui se passe: blocage complet ou partiel de la distribution. Faut y aller pour voir si c’est un jour à jouer au loto. Ou pas! Aussi dans la rubrique Teslaverti je vous propose de ne jamais faire l’impasse d’afficher vos ambitions d’arrêt aux superchargeurs parce qu’une Tesla qui roule vaut mieux que deux à court de jus. Surtout si c’est la vôtre.

Heureusement tout est bien qui finit bien pour cette famille, mais si un arrêt au SUC d’Orange avait été indispensable ? Une solution serait la bienvenue: un affichage des SUC indisponibles sur l’écran de la belle au démarrage, ça évitera aux tenants de la mobilité thermique de ricaner et aux passagers d’une Tesla prise au piège d’en vouloir au monde entier. On a connu des divorces pour moins que ça 🙂 !

 

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

2 thoughts on “Surprises sur prise !

  1. Nous nous sommes certainement croisés à erkingen ! Nous étions sur le trajet STRASBOURG-Tignes, qui n est pas des moindres. Nous l avions fait à Noël et avions une idée precise des arrêts souhaités en fonction des besoins de charge et surtout de la qualité de l endroit. Au départ du domicile, programmation du GPS et là, malheur, 2 superchargeurs en rouge, l un hors service, l autre limité. Dépité, nous étions convaincus que ce voyage commencait très mal. Les températures étant plus clementes qu à Noël, nous n avions heureusement pas besoin de nous y arrêter, mais tout de même, nous étions stressés, et surtout où allions nous petit déjeuner ? Erkingen : Les bornes tesla étaient hors service ce jour là mais à notre arrivée un employé de l hotel nous attendait avec un chademo et pour nous déverrouiller la borne rapide non tesla qui restait disponible. La classe ces Suisses ! C était une charge de confort, nous nous sommes arrêtés pour le plaisir du magnifique petit déjeuner de l hotel. Mais tout de même, il y avait de la bienveillance de la part de l hotel envers les utilisateurs de Tesla. Merci encore un fois à eux ! Ensuite tout s est très bien déroulé jusqu à Tignes, et nous avons gagné une demi heure par rapport au même trajet à Noël. Il est impératif que les SUC informent clairement de l état des bornes ! Sans SUC Le voyage en Tesla peut être extrêmement anxiogène , c est vraiment Le point fort de la marque de savoir qu il n y aura aucune mauvaise surprise sur les bornes…

Laisser un commentaire

*