Le rapport trimestriel de Tesla est arrivé. L’entreprise confirme sa bonne santé industrielle, à défaut d’économique. La firme d’Elon Musk continue en effet de perdre des sommes astronomiques en raison des investissements faramineux dédiés à la production à large échelle de ses véhicules : Tesla brûle 8000 dollars par minute. Nonobstant, son carnet de commande est plein. En 2017, Tesla a livré plus de 100 000 Model S et X cumulés. Ces modèles historiques se tiennent presque au coude à coude sur le dernier trimestre : 15 200 Model S pour 13 120 Model X. Le Model 3 est quant à lui déjà pré commandé à hauteur de 500 000 unités.

Le Model 3 (presque) sur la bonne voie

Le Model 3 est, depuis son lancement, lourdement critiqué pour n’être pas produit à rythme suffisant. Tesla semble avoir trouvé deux solutions. La première est, tout simplement, d’avoir réduit les goulets d’étranglement industriels, permettant d’accélérer la cadence. La seconde est d’allouer des capacités de production des Model S et X au Model 3. En conséquence, les deux premiers verront leur rythme de livraison légèrement décroître prochainement, d’environ 10%. Déshabiller Pierre pour habiller Paul ? Quoi qu’il en soit, Tesla confirme son intention d’atteindre le fameux pic des 5000 Model 3 par semaine durant le second trimestre. Pour le moment, la firme en est à la moitié (2500 véhicules par semaine).

Notre avis

Plus l’attente est élevée, plus la déception risque d’être rude. Tesla ne fait pas exception : le Model 3 est tant attendu que les retards de production sont scrutés à la loupe. Il ne faut toutefois pas y lire la destinée de la marque dans son intégralité. La santé financière de l’empire d’Elon Musk repose sur d’autres facteurs, comme évidemment sa marge, son cours de bourse, les taux de change internationaux, le succès de son Semi, etc. Il ne faut pas non plus négliger l’impact de ses sociétés sœurs, comme SpaceX qui, elle aussi, engloutit un cash faramineux pour partir à la conquête de l’espace. La réussite du lanceur haute capacité Falcon Heavy sera déterminante pour son avenir.

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.