Nous sommes vendredi 3 juillet, il est dix heures et demi, et j’arrive, fourbu, au volant de ma Renault Zoé, à l’hôtel Mercure au Nord d’Auxerre. Plus de six heures auront été nécessaires pour rallier ce point depuis Lyon, avec deux recharges.  

Pourquoi ce trajet ? Parce que je suis invité à participer au rallye Tesla 2015. Tesla, qui doit être le seul constructeur automobile à faire faire des kilomètres à ses heureux clients, a en effet organisé une grande fête à Amsterdam, et a convié 150 propriétaires de Tesla Model S originaires de toute l’Europe.

Une équipe France

Nous représenterons donc l’équipe Française. À Auxerre, la machine de guerre Tesla s’anime : nous sommes accueillis par Olivier Loedel, n°1 Tesla France, qui nous offre des rafraîchissements et nous félicite de participer à cet « event ». À propos de ma petite Zoé, il m’assure que nous faisons partie d’une grande famille, et qu’il sera ravi de m’accueillir prochainement parmi les possesseurs de Model S. Quelle gentillesse, quelle simplicité ! Lui aussi doit savoir que la Model S parle d’elle même, il n’a pas grand chose à prouver de plus.

Avant de partir, l’équipe Tesla qui va nous accompagner nous distribue des tee-shirts « one billion Miles », et des stickers que mon hôte, Gildas, propriétaire d’une magnifique Model S P85+ blanche nacrée, appose avec savoir faire sur chaque voiture avec sa raclette magique. Nous voilà prêts. L’équipe Tesla est composée de Léa et de Matthieu, souriants, agréables et détendus, et ils vont rouler avec nous au volant de la mythique model S P85D, une rouge, superbe.

tesla-rallye

Top départ : 5 Tesla s’élancent sur les routes !      

Nous voilà partis, direction : le superchargeur de Nancy. Gildas Carvennec, un des tous premiers propriétaires Français a avoir investi dans la Model S, ouvre la marche. Cinq Model S se suivent, nous croisons les regards interloqués des autres conducteurs et des passants des villages que nous traversons au pas. Déjà que pouvoir admirer une Model S est rare, mais cinq d’un coup, c’est inespéré !

Arrivés à Nancy, il est déjà tard, nous avons roulé sur des départementales et des nationales. Le rallye Tesla n’est en aucun cas une course de vitesse : c’est plutôt une parade. Nous mangeons tous ensemble au restaurant, et un jeu se met en place : le but : grappiller des informations à nos hôtes Tesla : quand sera livré le fameux Model X ? Où vont ouvrir les prochains superchargeurs ? À quoi va ressembler le Model 3, qui sera présenté en mars prochain ? Comment va Elon Musk ?
Sourires en coin, Léa et Matthieu restent muets comme des carpes. Ils ne peuvent rien divulguer.

Nous repartons vers Metz, où nous attend notre hôtel pour la nuit. Demain, samedi, nous serons rejoints par trois Model S de plus : nous avons rendez-vous au superchargeur de Metz.            

tesla-rallye-2

Les retrouvailles à Metz sont placées sous le signe de la bonne humeur : il se trouve que la plupart des participants se connaissent. Ils ont des contacts par internet, mais ils se rencontrent aussi régulièrement dans la vraie vie. La plupart sont des amis : l’ambiance est très décontractée.
Il faut dire que la Tesla Model S est une voiture qui vous permet d’aller n’importe où depuis n’importe quel point de départ en Europe sans que vous ayez à calculer quoi que ce soit. Ce qui est totalement révolutionnaire, quand je pense à tous les calculs que je dois effectuer pour faire 350 kilomètres en Zoé ! Alors, quand on a une modèle S, on a le temps de s’occuper de ses amis !

Aussi, ce confort laisse la place à la discussion, aux rencontres, et bien sûr, à la présentation de nos voitures à des curieux, qui viennent les admirer, et poser de nombreuses questions. Nos représentants Tesla collectent soigneusement les noms, adresses et adresses électroniques pour pouvoir recontacter les gens intéressés et leur offrir un essai. Commercial, et vraiment agréable : pas de discrimination, tout le monde aura droit à son essai ! Les propriétaires des voitures sont très gentils et présentent aussi leurs propres voitures. C’est vrai que ça rend fier, (et heureux ?) d’avoir une Tesla.

Nous voilà partis : cette fois-ci, c’est pour le grand voyage : Metz – Amsterdam. Le convoi est impressionnant : huit Tesla occupent l’autoroute, la vitesse que nous nous imposons est de 110 km/h. Nous en profitons pour faire de nombreuses photos et vidéos, que nous allons partager sur nos réseaux sociaux. Je retrouve les sensations Tesla : se déplacer en silence, sans effort, dans un calme parfait, bien installé. Voyager en Tesla, c’est probablement ce qui se fait de mieux de nos jours.
tesla-rallye-3

 

Un « Service Center » Tesla, sans bruit, ni odeur…

     
L’arrivée à Tesla Amsterdam est impressionnante. Rien que par la file d’attente. Des dizaines de Tesla sont introduites une par une. Chaque conducteur se voit demander de combien de kilomètres il aura besoin pour repartir. En effet, à Tesla Amsterdam, il y a 8 emplacements de superchargeur. et c’est l’équipe Tesla qui va se charger de faire le plein des voitures pendant que leurs invités se divertissent. Le hangar est géant, et c’est la première fois que je rentre dans un garage sans qu’il n’y ait un seul bruit, ni odeur d’essence et d’huile mélées. Le sol est blanc, les outils sont rouge Tesla. Magnifique ! Les Tesla entrent, et chaque propriétaire échange sa clé contre un bracelet qui lui permettra de retrouver sa belle au terme de la soirée.

tesla-rallye-4

Un accueil digne des plus grand palaces !          

Décidément, Tesla, c’est quelque chose de différent. À peine sortis de nos voitures, tapis rouges, sourires, bienvenus, hôtesses, boissons à volonté, barbecue géant, et personne n’est oublié : il y a même un stand végétarien ! De nombreuses tables, bancs, coussins et hamacs sont installés, un grand chapiteau abrite le tout. Le show-room Tesla est accessible, Matthieu de Tesla m’emmène même le visiter. Il me présente l’espace principal : une voiture, le fameux châssis de la P85D, un mur de merchandising : Tee shirts, Vestes, casquettes, mais aussi sacs à main… Chaque article est parfaitement réalisé : même les vêtements doivent être dignes de l’esprit Tesla. L’espace est gigantesque, Matthieu me montre un open space dans lequel se trouvent l’espace communication et marketing. Un niveau entier est réservé à l’accueil des clients. Tout est parfaitement propre, pas une poussière, rien. Juste « Tesla », inscrit en rouge, avec sa police reconnaissable entre toutes.

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*