Et la lumière nous vient de Belgique  🙂

Depuis leur mise sur le marché revient régulièrement la question de la durée des batteries commercialisées par Tesla sur ses Model S et maintenant Model X. C’est évidemment une question essentielle tant à l’achat d’une voiture neuve que pour sa valorisation en tant qu’occasion. Il convient en effet que les acheteurs en neuf ou pas soient tranquillisés au moment de faire leur chèque.

Très conscient de ce problème dont les médias ont maintes fois fait écho, la compagnie a envoyé un signal très fort en garantissant leur fonctionnement et leur capacité sur 8 ans sans limitation de kilométrage.

Interrogé sur ce sujet Elon Musk avait même affirmé que les packs de batteries étaient capables de fournir dans de bonnes conditions l’énergie nécessaire au parcours de 500 000 miles en conservant une capacité résiduelle de plus de 80%, ce que beaucoup avaient considéré (comme pour la plupart de ses annonces) comme « fou ».

Plusieurs études statistiques menées début 2016 ont montré que les batteries se dégradaient si peu que cette question finirait par ne plus en être une.

Mais c’est de Belgique et Hollande que nous sont parvenues récemment les dernières informations allant dans le sens d’une confirmation de cette hypothèse.
Un groupe de propriétaires de Tesla fréquentant assidument le Dutch-Belgium Tesla Forum ont collecté les données des voitures de 286 propriétaires de Tesla Model S à travers le monde,

1

Ces données statistiques montrent clairement que au terme des 50 000 premiers kilomètres parcourus la plupart des batteries des 286 Tesla suivies avaient perdu environ 5  % de leur capacité, mais qu’après ce cap aucune perte vraiment importante n’était plus à considérer. Les courbes projetées montrent qu’après 200 000 kilomètres (soit 4 fois plus) les batteries conserveraient en effet une capacité de plus de 90%.

2

Quelques exceptions aberrantes de ce point de vue  ont cependant été enregistrées. En recherchant et analysant les comportements d’utilisation des voitures concernées il s’avère qu’elles semblent avoir été très souvent rechargées à 100% et avoir été proches de la décharge complète.

Ce constat n’est pas surprenant et depuis longtemps Tesla et les membres de différents forums dont celui de Tesla-Mag ont recommandé de ne pas charger systématiquement les batteries de la voiture à 100% sauf pour un voyage et à condition de partir sur la route au plus tard une heure après la fin de la recharge et d’éviter absolument toute décharge profonde.

De l’étude belgo hollandaise il ressort qu’une recharge à 90% au quotidien est le niveau de charge souhaitable et que étonnamment, une suralimentation fréquente (1 à 2 fois par semaine au superchargeur) soit bénéfique dans la prévention de la dégradation de la batterie.

Cette étude laisse à penser au final que les batteries et les moteurs de nos S et X (« challengés »  pour au moins 1 million de kilomètres !) pourraient les emmener sur des distances et une durée qui seront peut être bien supérieures à celles de leurs carrosseries !

A moins qu’elles ne soient recyclées bien avant dans les Power-Wall de la même compagnie pour nous permettre de stocker l’électricité produite par le solaire ou l’éolien afin de l’utiliser au bon moment. Quoi de plus cohérent ?

* Pour contribution à la réflexion de nos lecteurs après 52 000km je recharge ma TMS 85D de 2015 à 412km d’autonomie pour 420km à la remise des clefs.

 

.

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

11 thoughts on “Tesla: la longévité des batteries en question

  1. bonjour,
    Cela devrait boucler le bec à tous ceux qui critiqués les dires d’Elon Musk !
    Les batteries Tesla/Panasonic sont pour l’avenir des véhicules électriques de très bonnes facture , n’en déplaise a d’autres fabricants.
    cordialement

  2. Bonjour,
    Apres 54000km sur ma TMS P85D d’avril 2015, je recharge ma voiture à 386km pour 402 km au début.
    J’ajoute que je fait souvent des charges pleines puisque je réalise plutôt de longues distances …2000km le dernier week-end…
    Je ne constate aucunes dégradations particulières sur ce point…
    Bien à vous
    Cyrille Claudel

  3. Model S 60 . A 90 % . 304 km à l’achat
    Après 65.000 km . 248 km à 90 % . Jamais charger à 100 % et jamais descendu à moins de 10 % . Ça fait plus de 15% !

    1. si vous regardez les tableaux vous verrez que la « vérité » de la moyenne suppose des écarts (nombreux)…dont il semble que fassiez parti.Vérité statistique ne signifie pas vérité individualisée. Peut être devriez vous charger à 100% pour en savoir plus de l’état réel de votre batterie car votre autonomie est calculée par l’ordinateur de bord en fonction des données d’usage enregistrées….

      1. Pour info , ma moyenne sur 65.000 km est de 173 wh/km, j’ai charger une fois à 100 % pour équilibrer les modules et re calibrer la jauge , j’ai obtenu 283 km en mars 2016. Ma batterie à 3 ans. Pour l’instant , je charge à 70 % et elle se maintient à 192 km depuis 3 mois

  4. Quel est le prix d’une batterie?et peut on changer que qq éléments?que se passe t’il apres une decharge complète,devient elle une brique y a t’il une inversion de polarité?

    1. N’étant pas électricien je ne peux répondre complétement à vos questions. Il y a cependant des spécialistes membres du forum de Tesla-Mag qui pourraient le faire. Allez sur ce forum et posez votre question. Bonne journée.
      PS: la batterie est composée de modules comprenant les cellules au lithium. Les modules fonctionnent dans un environnement dont la température est régulée pour éviter l’échauffement de l’ensemble et sa combustion si elle devenait trop élevée. Je doute que l’on puisse changer quelques éléments. Une décharge complète peut en effet transformer la batterie en brique.
      À ma connaissance le remplacement d’une batterie de 85 kWh coute 20 000€…

  5. Les statistiques relevées pour cet articles ne tiennent évidemment pas compte du vieillissement par nombre de cycles. Plus le pack sera utilisé avec une excursion profonde de sa plage de SOC ( state of charge), plus le vieillissement sera rapide. En d’autres termes, Il est préférable d’utiliser le pack avec plusieurs petites charges intermédiaires que systématiquement sur des charges à grande excursion du SOC.

    1. Oui, c’est un peu ce que préconise Tesla. Néanmoins, à contre coursant de cette théorie, la petite entreprise américaine Tesloop, qui emploie des Tesla depuis un peu plus d’un an pour ses navettes entre Los Angeles et Vegas (400 km), a récemment reçu une demande de tesla pour le remplacement de sa batterie qui donnait des signaux de faiblesse (selon Tesla, car les membres de l’entreprise n’ont rien remarquer d’anormal). Résultat des courses, une voiture avec plus de 300000 km parcourus, avec à chaque fois, au moins deux recharges à 100% par jour, n’avait perdu que 6% de sa capacité!

Laisser un commentaire

*