Rejoignez les 15000 Inscrits à la Newsletter Tesla Magazine. Restez informés de l'actualité, de nos événements et de nos bons plans!
Envoyer

TESLA MOTORS a dévoilé ses résultats financiers pour le second trimestre de l’année 2014. L’occasion pour nous de faire le point sur les avancées de l’entreprise, ses objectifs, et ses investissements.

Gigafactory

La construction de la super-usine de construction de batterie avance petit à petit. Il est nécessaire au préalable pour TESLA MOTORS de trouver des partenaires financiers, qui sont indispensables pour mener à bien ce projet dont le coût – 5 Milliards de dollars – ne peut être assumé par la seule compagnie.

planning-tesla

 

PANASONIC, partenaire historique de TESLA MOTORS, sera de l’aventure. Les rumeurs d’un accord circulaient sur les sites d’information japonais depuis quelques jours, mais la conférence a été l’occasion de confirmer la véracité de ces informations. TESLA MOTORS a promis de révéler les noms de ses autres partenaires dans les mois à venir. L’objectif est ambitieux, mais les capacités espérées de production sont nécessaires pour la production d’un véhicule électrique de masse, tel que la future Model 3. Par ce pari, l’entreprise espère diminuer de 30% le coût d’une batterie Lithium-Ion, en misant sur une usine centrée sur l’intégration verticale et la production de masse.

 

Cependant, l’entreprise n’a toujours pas révélé le futur site de sa Gigafactory. Sur Internet circulaient des rumeurs autours de la ville de Reno, dans le Nevada, où s’activaient des bulldozers. L’entreprise a confirmée être responsable de l’activité sur le site, mais elle continue de chercher et d’identifier d’autres sites potentiels. Pour tenir son calendrier prévisionnel, l’entreprise a débuté son chantier de terrassement, mais elle n’élimine pas la possibilité d’un autre lieu.

nevada-site-tesla

 

Le chantier est actif de jour, et même la nuit, avec un effectif réduit.

 

gigafactory

 

Model S : Ventes & Production

Ce dernier trimestre, l’usine de Freemont, site de production de la Model S, a enregistré son record de production. En 3 mois, l’usine a produit 8763 véhicules, soit 16% de plus qu’au trimestre précédent. La compagnie cherche à augmenter sa capacité de production, et a atteint récemment la barre des 800 véhicules produits par semaine. Parallèlement, afin de subvenir au besoin de l’entreprise californienne, PANASONIC, fournisseur des cellules des batteries Tesla, a augmenté la capacité de productions de ses unités au Japon. Durant ce dernier trimestre, TESLA MOTORS a livré mondialement 7579 véhicules à ses clients.

 

Durant deux semaines du 3ème trimestre, la production sera stoppée, pour pouvoir mettre à jour l’outil de production. Grâce à de nouveaux robots et de nouveaux supports, Model S & Model X seront, à terme, produits sur la même ligne, en mono-flux. Cet arrêt était planifié, et l’entreprise a pris en considération le retard impliqué (environ 2000 unités de moins produites) dans les délais de livraison de ses clients. Les acheteurs de Model S ne devraient donc pas être lésés. Le 3ème trimestre exigera une remonté en cadence forte, avant un 4ème trimestre plus stable, où l’entreprise espère atteindre le cap des 1000 unités produites par semaine. Cet objectif permettra à TESLA MOTORS d’atteindre son objectif de production pour l’année en cours, fixé à 35 000 véhicules.

 

Nouveaux marchés et expansion

Avec le récent lancement du modèle doté de la conduite à droite de la Model S, TESLA MOTORS a étendu le champ de ses clients potentiels. Le Royaume-Uni a déjà bien accueilli le véhicule. Après Hong-Kong il y a quelques semaines, TESLA MOTORS compte profiter de ce second semestre 2014 pour lancer sa berline électrique sur les marchés japonais & australien.

2014 s’annonçait déjà pour l’entreprise comme une année tournée vers l’expansion internationale, et le second trimestre ne déroge pas à la règle. La Model S enregistre des résultats encourageants en Chine, même si l’implantation de l’entreprise se limite encore aux villes de Pékin, Shanghaï, Shenzhen, & Hangzhou. Le marché automobile chinois est en plein boom, et apprécie les berlines de luxe…

Dans le même temps, TESLA MOTORS continue d’étendre son réseau de Superchargers à travers le globe. Désormais, le réseau se développe au-delà du seul continent nord américain, pour gagner l’Europe et l’Asie. Le réseau de recharge rapide, gratuit pour les propriétaires de Model S, compte à ce jour 164 stations.

 

Perspectives futures

Le troisième trimestre de 2014 s’annonce comme une véritable transition, afin de préparer le lancement du Model X (annoncé pour 2015), et d’atteindre une capacité de production suffisante pour combler les ventes mondiales. L’objectif est ambitieux, mais pas inatteignable. L’entreprise planifie déjà que ses coûts de Recherche & Développement augmenteront de 20% au 3ème trimestre, et ceux allouées à la vente et à la gestion de près de 15%. Les investissements seront dédiés à perpétuer le développement des Model S & X, à la construction de la Gigafactory, et à l’expansion du réseau de Superchargers.

Sources

Lettre aux actionnaires

Transportevolved

Crédit photos : Bob Tregilus

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*