Lors de la présentation de la Model S au salon de Genève en mars 2014 et alors que seulement quelques centaines d’unités circulaient en Europe (essentiellement en Norvège où les incitations fiscales étaient particulièrement fortes) Tesla affichait sur son stand une carte des implantations futures de ses stations de recharge ultra rapides.

Pas plus ou pas moins méfiant que nécessaire j’avais soumis la livraison de ma réservation d’un Model S signée à cette occasion à la réalisation de la promesse affichée.

Recharger ma voiture partout gratuitement et rapidement.

Fasciné par la technologie proposée je ne disposais pourtant pas encore d’une parfaite connaissance des moyens de recharge de mon futur véhicule. Trop imprégné des habitudes liées au mode opératoire habituel d’accès aux carburants d’une voiture à essence, je ne mesurais pas encore tout à fait l’extraordinaire confort d’approvisionnement en énergie dont j’allais bénéficier.

De la commande à la livraison  j’ai profité des informations difusées par Tesla et par des propriétaires de Model S sur différents forums dont principalement Tesla Mag pour comprendre et anticiper cet aspect très important du bon usage de ma voiture tandis que Tesla développait tranquillement le réseau de ses supers chargeurs en Europe et en France.

Début avril 2015, grâce aux conseils des premiers propriétaires de Model S en France et en Belgique j’avais installé chez moi une prise industrielle 16 ampères en triphasée et courant juillet 2016 Tesla a annoncé la mise en service de 41 stations de recharge en France respectant ainsi son engagement pris en 2014.

Grâce à ces deux possibilités je peux recharger, chez moi, les batteries de ma S à hauteur de 50km d‘autonomie par heure d’alimentation sur le réseau général de ma maison et faire de même mais beaucoup plus rapidement partout en France à la vitesse de 250 km en 20-25 minutes à un super chargeur.

Traduction : je dispose de ma pompe personnelle à la maison pour le quotidien et des pompes Tesla quand je pars en voyage à plus de 200 kilomètres de chez moi.

À la maison un plein prend 7 heures, se fait pendant les heures creuses tarifaires de mon fournisseur (ce qui contribue à mieux utiliser la production d’électricité dont la consommation est maximale en journée et minimale la nuit) et donc quand je dors.

Le tout pour un prix de moins de 2 € pour 100 kilomètres. Et quand je voyage je me recharge aux super chargeurs de la marque en 35’ pour 300 kilomètres pour un prix de 0€ et pendant que je me repose.

S’il existe bien de nombreux sites de recharge (lente en général) électrique en France (ChargeMAp en rend parfaitement compte sur son site) celles ci sont équipées de prises « à la française » c’est à dire uniquement utilisables par des voitures françaises selon une norme française alors que l’Europe a adopté depuis longtemps un modèle universel dit de type 2. C’est presque « Retour vers le futur » ou rappelez vous les normes de télévision couleur en 1980 avec la française SECAM et l’Européenne PAL pour le résultat que l’on sait.

C’est pourquoi il était si important que Tesla tienne ses engagements et mette à la disposition des propriétaires de voitures Tesla un réseau exclusif dont le maillage leur permettrait de voyager partout.

41 stations de 4 à 8 pompes à électrons ont été construites en France depuis mars 2014. Distantes d’environ 200km dans tous les sens de déplacement possibles elles me permettent de voyager sans anxiété grâce au calculateur embarqué et de planifier mes arrêts de recharge sans craindre que l’installation ne soit pas adaptée ou hors d’usage.

De Lille à la frontière espagnole ou de Genève à la Bretagne je peux circuler sans risque, sans polluer et sans émettre de gaz à effets de serre ni de particules fines.

Et je parle d’expérience :

  • Juin 2015 : 6 500km de Marseille à Christiansund en Norvège,
  • Septembre 2015 : 2 500 km en Italie pour l’exposition universelle de Milan
  • Juin 2016 : 4 500 km de Marseille à Lubjiana puis l’Autriche, la Bavière, l’Alsace et retour !

Jamais un problème de recharge en 14 000 km où que ce soit car Tesla s’il a construit 41 stations en France en a ouvert beaucoup plus dans le reste de l’Europe.

Cerise sur le gâteau : j’ai économisé 2 430€ de carburant ! De quoi payer beaucoup de (bons) restaurants et comme j’ai parcouru 40 000 km depuis avril 2015 c’est près de 6 500€ que j’ai économisé par rapport au coût en carburant d’une thermique de 430 cv roulant au Super.

Last but no least , déjà plus de 80 hôtels, restaurants ou sites d’accueil en France proposent aussi des stations de recharge rapide (100km d’autonomie par heure de recharge) dédiées aux seules Tesla. Mangez, dormez, reposez vous pendant que nous rechargeons votre Tesla ! Un vrai bonheur.

Une question se pose cependant dans cet environnement que d’aucuns décrivent comme trop merveilleux pour être vrai :

Quid de l’avenir de la disponibilité des super chargeurs avec l’arrivée sur les routes de nombreuses Model 3 (on évoque le chiffre de 100 000 en Europe) ?

Comme pour l’Autopilot dont on parle beaucoup à tort et à travers depuis quelques semaines (voir articles sur Tesla Mag) et dont les conducteurs doivent apprendre l’usage et les limites, il faudra que le recours aux super chargeurs soit effectivement réservé aux seuls voyages. C’est dans ce but que Tesla a prévu de rendre payant leur accès aux futurs propriétaires de Model 3 pour les quels recharger « à la maison » ne sera dès lors pas moins attrayant économiquement mais toujours inférieur à 2€ aux 100km.

Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

6 thoughts on “Tesla tient ses engagements !

    1. Bonjour,
      Je suis d’accord avec l’article dans les grandes lignes mais je voulais tempérer le propos qui consiste à écrire que partout en France, on peut recharger à une distance minimum de 200kms dans tous les sens: je parcours Toulouse /St Chely d’Apcher (Lozère) régulièrement sans pouvoir en trouver un seul, même pas sur l’autoroute qui lie Montpellier Clermont Ferrant: c’est quand même une galère pour nous….
      Bref, le centre de la Frane est un peu oublié et quand je regarde la carte des Super chargeurs, nos amis les parisiens sont à peine mieux servis.
      J’ai donc dû débourser un petit cable Shademo pour une modique somme de 540€, c’est un peu se moquer du monde car Tesla aurait pu compenser cette grosse épine dans le pied par un geste commercial, que nenni…
      Dommage, car tout les reste est super, cela gâche un peu la fête
      Amicalement
      Didier

      1. il me semble que ça n’est plus le cas. Avec les super chargeurs de Clermont Ferrand et d’Albaret Sainte Marie ouverts il y a quelques semaines le centre est aujourd’hui accessible sans problème. Nîmes/Albaret : 260 km et Albaret/Clermont Ferrand: 124 km…..Manque encore à mon avis: Brest, une 4ème station proche de Paris, une station entre Mulhouse et Beaune et un agrandissement de Mougins….

  1. Excellent article ! Une petite précision sur la comparaison avec le PAL/SECAM :Dans le cas qui nous occupe c’est encore plus catastrophique comme choix,
    Car le SECAM était quand même supérieur en termes de qualité .
    Alors que le non choix du type 2 est une véritable atteinte à l’intelligence humaine !

  2. Les nouvelles concernant l’utilisation des Super Chargeurs pour permettre les voyages sur de longues distance sont logiques
    Mais pour moi il va se poser le problème attaché au modèle TESLA 3, car je demeure en immeuble, et l’installation électrique dans les garages ne supportera pas la recharge de ce véhicule la nuit avec une consomation de 16 Ampères en continu
    Il y a même des immeubles dans lesquels on ne dispose que de l’éclairage en commun, et aucun point de prise de courant, et encore moins d’un débit potentiel de 16 Ampères
    Donc le recours aux super Chargeur voisin devient vital
    J’espère que TESLA va apporter une solution à ce problème

    1. Pour moi ce n’est pas à Tesla d’apporter une solution au problème que vous évoquez. Ce problème est commun à tous les VE. Comment recharger sa voiture au domicile ? C’est aux pouvoirs publics d’apporter la réponse. Ce qu’ils ont commencé à faire en rendant non opposable la demande d’installation d’une alimentation électrique par un propriétaire dans les parties communes (garages, sous sol,…) et en installant des bornes publiques sur les places de stationnement dans les rues et dans les parkings. Il faudrait aussi que les parkings des entreprises où travaillent les gens soient équipés permettant ainsi de recharger pendant les heures de travail. Bref des solutions sont possibles encore faut il les mettre en oeuvre en quantité suffisante….
      Quant aux SC de Tesla ils sont hors agglomération.
      PS: 16A ne sont pas indispensables pour recharger sa Tesla….Sur une prise domestique on charge à la vitesse de 14km/h soit plus de 100km par nuit c’est à dire de quoi faire face en général à des besoins de déplacement quotidiens.

Laisser un commentaire

*