Bonne question posée depuis le lancement des premières Model S et une première polémique il y a moins de deux ans relative à la puissance réelle des moteurs commercialisés par Tesla.

C’est une démarche de propriétaires mécontents qui avait conduit le constructeur à modifier dès fin 2015 la présentation commerciale de la S. La version P pour Performance ne pouvait pas développer réellement plus de 700 CV compte tenu du bridage que la protection de sa batterie imposait.

440 chevaux et non 700 comme annoncé. Sans que cela ne change rien aux performance de la voiture qui permet toujours d’atteindre le 100km/h en moins de 3 secondes….

C’est une autre démarche d’un propriétaire d’une Model S qui pose question aujourd’hui et qui a contraint Tesla à publier un communiqué officiel.

Ce Teslaphile semblait avoir constaté une diminution conséquente de la rapidité de recharge de sa voiture aux Super chargeurs de la marque. Rappelons que ces super chargeurs sont censés pouvoir délivrer jusqu’à 120 kWh de puissance (et bientôt beaucoup plus semble t il) pour permettre à tout véhicule S ou X de retrouver une autonomie de 250 km en 20 à 25 minutes.

Selon ce propriétaire il lui était devenu impossible d’atteindre au moins 90 kWh depuis plusieurs mois d’utilisation de son véhicule et notamment lors d’un dernier voyage. Il a déclaré avoir accumulé 6 685 605 Wh en 245 charges totales avec un connecteur CHAdeMO et 50 à 60 super charges.

Evidemment pas une situation classique. Pour ma part je recharge à la maison (soit en charge douce à environ 50km/heure) pour la moitié de mes besoins et recours aux Super chargeurs uniquement en voyage c’est à dire au delà de 250 km de mon domicile et ce semble t il comme une majorité des propriétaires de Tesla selon le constructeur.

Cette baisse de puissance lors des recharges rapides est souvent évoquée sur le forum de Tesla-mag sans qu’il ait été possible à ses membres d’en comprendre les raisons et d’en tirer des conséquences tout en constatant unanimement que cela ne changeait rien aux capacités de stockage de la batterie ni à l’autonomie disponible. C’est juste une peu plus long….

Alors fantasme ou réalité ?

Il est certain que beaucoup de facteurs accessoires modifient la rapidité des recharges aux super chargeurs comme à la maison ou à n’importe quelle borne publique ou privée. La puissance du courant délivré par le fournisseur, la température de la batterie ou de l’air ambiant, le niveau initial de stockage d’électricité sont autant de raisons qui limitent plus ou moins la puissance de recharge. 120 kWh est dans l’idéal et rarement dans la réalité.

L’intéressant est qu’aujourd’hui Tesla Inc confirme qu’ il a mis en place un logiciel de gestion de la recharge des batteries des voitures en fonction de leurs limites physiques. La réponse faite par Tesla à Electrek est claire :

« Le taux de charge maximal possible dans une cellule litium-ion diminuera légèrement après un très grand nombre de séquences de recharge à haut débit. Ceci est dû à des changements physiques et chimiques à l’intérieur des cellules. Notre technologie de contrôle de charge rapide est conçue pour protéger la batterie et préserver la capacité maximale de stockage des cellules dans toutes les conditions. Pour maintenir la sécurité et la conserver, nous devons ralentir le taux de charge lorsque les cellules sont trop froides, lorsque l’état de charge dépasse 80% et aussi lorsque l’état des cellules change progressivement avec l’âge et l’utilisation. Ce dernier cas peut augmenter le temps total de surcharge d’environ 5 minutes comme moins de 1% de nos clients en font l’expérience. »

« Tesla ne ralentit pas le taux de charge dans le but caché de décourager la suralimentation fréquente mais au contraire nous encourageons nos clients à utiliser le réseau des Super-chargeurs à volonté (nous nous sommes engagés à doubler le nombre de chargeurs cette année). Nous voulons également faire en sorte que nos clients bénéficient de la meilleure expérience possible de ces Super-chargeurs… ».

Dont acte.

On peut regretter cependant que Tesla ne communique que sous la contrainte de l’action de quelques propriétaires des informations importantes concernant tous ceux qui ont fait le choix d’une Tesla. On peut aussi penser qu’il apprend de l’usage de sa technologie beaucoup d’informations dont il ne disposait pas encore. Espérons qu’à l’avenir sa communication commerciale intégrera ces éléments pour coller au plus près de la réalité. Devoir attendre 5 minutes de plus n’est pas essentiel mais le savoir pour anticiper l’est réellement. Savoir qu’une batterie de 90 kWh ne peut délivrer qu’environ 83 kWh aussi et bien d’autres exemples. Parce qu’il s’agit d’une technologie de rupture l’attention qu’on y porte est beaucoup plus importante que celle que portent les consommateurs et les médias aux « fumantes ». Il faut un scandale comme celui du diesel-gate pour que collectivement soient enfin posées les bonnes questions.

Tesla innoverait  en ces temps de renouveau au moins en France en renonçant aux chiffres d’autonomie kilométrique selon les normes NEDC. Renault par exemple ne sert pas la cause de l’électro mobilité en annonçant sur ses publicités télévisuelles une autonomie de 400km avec une batterie de 41 kWh. À 40 km/heure, sans vent et à plat ? Pour au final de 250 à 300 kilomètres réels ! Les consommateurs sont des adultes. Ils savent de plus en plus vite ce que l’on veut cacher ou travestir….

 

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

10 thoughts on “Y a t il une limite à l’usage annoncé des batteries des Tesla ?

  1. Il faut lire 6685 kWh et non pas 6 685 605 kWh.
    En effet sur la source officielle il y a un point après 6685 qui est l’équivalent pour nous d’une virgule.

  2. Sur un autre sujet.Je suis du Québec Canada
    et possède une Tesla S70D et m’interroge si en Europe vos voiture ont des commandes vocales francisé .L’on m’avait avisé lors de l’achat quelles le serai prochainement .Ça fait 17 mois et j’attend toujours.
    Êtes vous au courant.Merci de m’informer.
    GL

  3. Bonjour, il y a possibilité d’augmenter l’autonomie de tout véhicule électrique. Simplement en y ajoutant des aéro-génèrateurs qui realimenteraient la batterie pendant que le véhicule roule. Ce serait même très efficace sur autoroute.

    1. bonjour,
      je ne suis pas un spécialiste mais de quoi s’agit il ? Tesla semble avoir pourtant mis tout en oeuvre pour être le plus efficace possible….

    2. Bonjour,
      Les Aero générateurs vont freiner le véhicule est-ce qu’ils vont produire une énergie supérieure à l’énergie consommée ? Sauf s’il s’agit de cellules photovoltaïques…

    3. Oubliez cette idée ! Le peu d’énergie produite par de telles « éoliennes » serait inférieure à la perte constatée par la dégradation du Cx. Rien ne se crée, tout se transforme 😉

Laisser un commentaire

*