Malgré toutes ces couches dans la structure du prix de vente, la Tesla Model S reste très compétitive en Chine et cela est même une source d’inquiétude de la part du management de Tesla Motors. En effet, la marque est consciente que les consommateurs associent souvent le prix à une certaine qualité.

En règle générale, les voitures de luxe étrangères sont très chères car les concurrents souhaitent bénéficier de marges importantes quitte à vendre moins d’automobile mais Tesla souhaite une fois de plus se différencier.

Le potentiel du marché Chinois

La Chine est l’un des premiers marché automobile au monde. Tous les grands constructeurs sont conscients de cet état de fait, et souhaitent développer leur capacité à livrer vite les consommateurs Chinois.

Cette capacité est lié à la capacité de production des marques et l’implantation des unités de production. L’implantation d’une usine de production en Chine semble être une opération gagnante à tout point de vue puisque les marques qui font se choix ne sont plus soumis à la taxe de 20% et la clientèle peut être livrée plus rapidement. Rappelons que les retards de livraison en Europe ont générés des tensions importantes parmi les plus fidèles clients de la marque.

Malgré ces points positifs relatifs à l’implantation d’une usine en Chine, Tesla Motors ne souhaite pas franchir le pas à date car les conditions ne sont pas négligeables. En effet, chaque constructeur souhaitant ouvrir une usine doit le faire en association avec une entreprise Chinoise qui peut bénéficier d’un échange sur les technologies utilisées. Nous vous invitons à lire notre article sur le degré de perfectionnement de l’usine Tesla Motors pour comprendre que la question ne soit même pas envisageable pour Tesla Motors.

Sur le marché Chinois, Tesla Motors envisage de vendre autant de véhicules qu’aux Etats-unis dès 2015. Pour 2014, Tesla souhaite que la Chine représente 1/3 des volumes de vente dans le mix des ventes.

Le plan de Tesla Motors 

Les Showrooms

Les objectifs sont donc très ambitieux et quasiment impossibles sans la vision d’Elon Musk.

Tesla Motors, par la voix de Veronica WU, Vice président de Tesla Motors Chine, souhaite implanter entre 10 et 12 Showroom en Chine avant la fin 2014.

Pékin reste l’Eldorado pour l’automobile électrique avec des infrastructures qui poussent comme des champignons. La Chine entend être pionnière sur le marché de l’automobile électrique et le rachat de Fisker par BYD n’est pas non plus anodin.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.