AccueilActualité voiture électriqueTraverser la France en voiture électrique : c’est possible...

Traverser la France en voiture électrique : c’est possible !

Pour notre interview du jour, Tesla Magazine vous présente Sébastien Pinauldt, fondateur de theBlueWay. Société de conseils et de services auprès d'entreprises et de collectivités pour accompagner la transition énergétique, son activité a débuté fin 2019. Après la présentation et le fonctionnement de l'entreprise, nous vous présenterons la carte des réseaux de recharge HP en exclusivité. Juste avant nous aurons traité de l'avenir de l'électromobilité, question passionnante...

Présentation générale de theBlueWay

La société accompagne une dizaine de clients, essentiellement des grandes entreprises nationales ou multinationales. Il s’agit donc de “flottes de quelques dizaines de véhicules jusqu’à un ou deux milliers”. Le volume peut être assez impressionnant ! 

Une réponse, avec la vision la plus intégrée possible, leur est proposée. L’idée est de favoriser la communication entre theBlueWay et ses clients. Ce, afin de permettre l’intégration de ces derniers au sein de l’écosystème de la mobilité électrique et de la charge.

Vous avez une société active dans la transition énergétique. Nous pouvons vous aider à développer vos affaires. Utilisez ce formulaire pour nous préciser le stade de votre développement. 🚀

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le conseil et l’aide à la décision sont pris en charge. Tout comme deux dimensions : celle du service, de la phase de la mise en application des solutions préconisées pour le déploiement des solutions de recharge, et de l’accompagnement des collaborateurs. 

L’offre centrale : “accompagner les clients theBlueWay dans la transition énergétique de leur flotte, vers davantage d’électromobilité, selon leurs possibilités et leurs besoins”. 

Concrètement, comment ça se passe chez theBlueWay ?

theBlueWay a développé 3 étapes principales :

  1. Mise en place stratégique et aide à décision : audit de la composition et de l’usage de la flotte, recommandation de nouvelles énergies sur la base d’un mix (le pilier étant souvent l’électrique) ; 
  2. Analyse économique du coût total de détention des véhicules : faible surcoût voire économies ;
  1. Expertise technique, accompagnement de la restructuration des véhicules, mise en place de solutions digitales, formation des utilisateurs et prise en main des différents types de recharge etc. Solution de recharge à domicile ou en extérieur (cf. importance d’équiper les collaborateurs à domicile car il est plus pratique de recharger la nuit). L’objectif, que l’expérience utilisateur soit la plus sereine possible. 
Ne manquez pas!  Quelles sont les étapes pour résilier son contrat de fournisseur d'énergie ?

A noter : “Les entreprises ont besoin de temps, la mise en place est graduelle. De plus, l’électrique ne répond pas à 100% des besoins”. Par exemple, les gros rouleurs pourront avoir des réticences à opter pour une flotte entièrement électrique. En effet, des doutes subsistent sur l’autonomie des électriques et la facilité de charge. 

L’usage des biocarburants peut également être préconisé. 

Est-il possible de traverser la France en voiture électrique ? 

Sébastien Pinauldt nous indique qu’il fait régulièrement des trajets de longue distance. Pour lui, c’est “tout à fait possible dans de bonnes conditions”. Ainsi, si le véhicule est adapté, si l’autonomie est de 400 km grand minimum et que des fonctionnalités de recharge rapide sont disponibles, tout devrait se dérouler au mieux !

Dans sa Tesla Model 3, le navigateur embarqué lui permet de planifier ses longs trajets, en planifiant automatiquement les arrêts de recharge. Des navigateurs de ce type commencent à s’implanter chez les autres marques mais Tesla reste le précurseur.

A défaut, Sébastien Pinauldt recommande à ses clients de mettre en place des applications comme aBetterRoutePlanner qui permettent de vraiment rassurer les utilisateurs. 

Il souligne que le temps de trajet est “concurrentiel avec celui d’une voiture thermique”. Et que les infrastructures de Musk permettent un “confort d’utilisation plus important” (navigation intégrée et expérience fluide, sans problèmes). 

Le fondateur de theBlueWay se souvient notamment d’un long trajet, de Paris vers le Sud de l’Espagne qu’il a plié tranquillement en 2 jours, avec une nuit d’étape pour éviter d’enchaîner les km sans une bonne nuit de sommeil. Depuis 2 ans et demi, il peut compter sur sa Tesla Model 3. 

Ne manquez pas!  Comment financer son véhicule électrique ?

Photo personnelle devant l’Alhambra à Grenade dans le sud de l’Espagne

Il s’agit pourtant d’une des premières versions de batterie, il n’y a donc pas besoin d’une batterie monstrueuse pour accomplir ce genre de trajets. Cela consomme peu et se recharge vite. Que demander de plus ? 

Quel avenir pour l’électro-mobilité ? 

Comme nous le disions précédemment, l’autonomie s’améliore grandement sur un certain nombre de véhicules haut de gamme. Mais pour le développement de l’électromobilité, l’offre doit encore se renforcer sur les segments de marché occupés par la Mégane ou la Clio”. L’autonomie des Renault Zoé ou Peugeot e-208 ne permet pas encore de répondre à tout type d’utilisation”.

Les infrastructures de charge se développent, l’ensemble du réseau s’équipe depuis cette année. D’ici la fin de l’année, on peut s’attendre à une station de recharge très haute puissance tous les 30 km sur autoroute. Pour ce faire, “la haute puissance semble effectivement être la bonne stratégie, car elle permet des temps d’arrêt n’excédant pas 20 à 30 minutes”, nous indique Sébastien Pinauldt. La technologie s’améliore sans cesse et aurait bien tort de se priver de la charge rapide…

La crise a dans un premier temps remis en cause la mobilité. En effet, ce fut un moment de choc pour la clientèle. La rénovation du parc est devenue secondaire, le besoin d’immobilité étant plus fort que celui de mobilité. Mais finalement, l’appui financier important au secteur automobile a mis en œuvre un contexte très favorable.

Finalement, la crise sanitaire a “davantage constitué un accélérateur pour le secteur”. Si des obligations énergétiques sont à respecter, des dispositifs d’aides et d’avantages fiscaux bénéficient à ceux qui le souhaitent. Sans oublier le déploiement des réseaux qui favorise le développement de l’électromobilité. 

Bonus theBlueWay pour les lecteurs de Tesla Magazine 

Carte des réseaux de recharge Haute Puissance (minimum 2 bornes >100kW, stations construites et à venir d’ici fin 2022)

Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

3 Commentaires

  1. D’accord pour celui qui utilise une tesla depuis 2015, mais pour convaincre ceux qui hésitent encore c’est un plus mais avec légendes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -