tesla-model-s-touch-screen

La Tesla Model S est un véhicule révolutionnaire sur bien des plans. Ainsi, elle est la toute première voiture de série disposant d’un logiciel interne mis a jour de manière automatique par internet. Ce firmware permet de contrôler toute l’électronique de la voiture, des suspensions pilotes à la climatisation, en passant par la gestion de la température de la batterie. Les constructeurs germaniques ont été dans les premiers a développer de telles électroniques, de manières à déterminer les niveaux de maintenance nécessaires, mais jusqu’ici, toutes les mises a jour devaient passer par un canal physique. Par ce biais, Tesla Motors peut continuer à développer sa Model S, en prenant connaissance des bugs existants et des attentes de ses clients.

A quelques semaines du déploiement mondial de cette mise a jour, découvrez quelles sont les points que cette mouture V6 devra améliorer / corriger.

Par la relation particulière qu’entretient Tesla Motors & ses clients, deux axes de correction ont pu se dégager. Mais cette mise à jour est aussi l’opportunité d’enrichir l’expérience utilisateur.

 

Premier axe de développement:

La premier axe résulte de la consommation de la Model S lorsque la voiture est éteinte. En effet, afin de maintenir la voiture en bon fonctionnement, une partie de l’électronique embarqué de la voiture fonctionne en continu, mais celle-ci a tendance à vampiriser la batterie, et on peut ainsi observer en 24h une perte d’autonomie d’environ 40 km, résultat d’une consommation “parasite” d’environ 4,5 kWh.

L’entreprise s’efforce donc de réduire ce défaut, afin d’augmenter encore l’efficience énergétique de son véhicule. La précédente mise à jour ciblait déjà en partie ce problème, mais il n’a pas été complètement résolu.

 

Second axe de développement :

Lors du déploiement du firmware version 5.8, Tesla Motors a retiré la possibilité de piloter sa suspension, au grand dam de ses clients, par précaution – cette fonctionnalité était soupçonnée d’être responsables des incendies, lors de l’ouverture d’une enquête de la NHTSA* : la Model S, innocentée par l’autorité fédérale, il est donc légitime de faire revenir cette fonctionnalité

 Côté nouveautés :

Le déploiement de la Version 6.0 verra l’ajout au système de navigation embarqué d’informations liées au trafic routier en temps réel. Ainsi, les itinéraires proposés et les temps de conduite calculés associés n’en seront que plus justes. Il s’agit là d’un service inédit.

Il ne reste plus qu’à attendre le déploiement de cette mise à jour, qui devrait se faire dans les prochaines semaines…

Sources :

Teslarati

GreenCarReports

______________________________________________________________________________

 

* NHTSA : National Highway Traffic Administration Safety Administration

Il s’agit de l’agence fédérale étasunienne chargée de la sécurité routière.

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

5 thoughts on “Une mise à jour majeure pour la Tesla Model S

  1. Attention, 40 km de consommation parasite /24h c’était il y a un an.
    Depuis il y a eu le V5,6 et la V5,8 qui ont réglé quasiment entièrement le problème.
    Aujourd’hui la perte d’autonomie est plutôt de l’ordre de 5 km/24h quand la voiture est laissé en mode sommeil. Bien sur à condition de ne pas la réveiller toute les heures avec son smartphone histoire de voir ce qu’il se passe !

    1. Merci de votre remarque pertinente, mais après avoir repris l’historique des firmwares disponibles pour la Model S, disponibles ICI,
      il s’avère que seule la version 5.8.X tendait à corriger cette erreur, mais cette MAJ n’était pas totalement efficace, conformément à l’article de Green Cars Reports : l’amélioration de cette auto-décharge constitue donc toujours un point d’amélioration possible pour Tesla Motors.

Laisser un commentaire

*