Tesla Mag a eu l’opportunité de s’entretenir avec Dr. Ing. Mouaad Boulakhbar, expert en mobilité électrique et en infrastructures de recharge des véhicules électriques (EV). Avec plus de cinq ans d’expérience dans le domaine, Dr. Boulakhbar apporte une vision claire et passionnée sur l’avenir de l’électromobilité. Découvrez son parcours, ses missions actuelles et ses perspectives sur les défis et opportunités dans ce secteur en pleine expansion.


Q : Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview.

Dr. Ing. Mouaad Boulakhbar : Avec plaisir, il n’y a pas de soucis. Je vois qu’on est dans le même domaine, donc c’est toujours un plaisir d’échanger avec des gens comme vous.

Q : Pourriez-vous vous présenter et expliquer vos principales missions aujourd’hui ?

Dr. Boulakhbar : Bien sûr. Je m’appelle Mouaad Boulakhbar. J’ai un diplôme d’ingénieur en mécatronique, spécialisé en automobile, et j’ai réalisé un doctorat en énergétique en France, axé sur la mobilité électrique. J’ai travaillé sur l’intégration des véhicules électriques et des énergies renouvelables dans le réseau électrique.

Depuis plus de six ans, je me concentre sur la mobilité électrique. J’ai commencé ma carrière dans une structure étatique au Maroc, où j’ai contribué à l’implémentation du premier réseau de bornes de recharge. Ensuite, j’ai travaillé chez Synergetics, une entreprise marocaine spécialisée dans les bornes de recharge, où j’étais directeur technique. Actuellement, je suis directeur de projet chez Mobilityplus, une grande entreprise européenne dans le domaine de la mobilité électrique.

Mes missions couvrent trois grands piliers : stratégique, organisationnel et technique. Du côté stratégique, nous accompagnons nos clients dans l’élaboration de leurs projets de mobilité électrique. Organisationnellement, nous optimisons la performance et les services énergétiques. Techniquement, nous concevons, finançons, implémentons et supportons les projets de recharge de A à Z.

Lire également :  [Interview] Mercedes-Benz : Hervé Joulin, Chef de Produit Classe T

Q : Quels sont, selon vous, les défis les plus importants pour l’adoption de la mobilité électrique aujourd’hui ?

Dr. Boulakhbar : Les défis sont nombreux et variés. D’abord, il y a des défis techniques comme l’adaptation des infrastructures de recharge pour le futur, notamment avec le V2X (vehicle-to-everything). Il est crucial que nos bornes de recharge actuelles soient compatibles avec ces nouvelles normes.

Un autre défi majeur est la capacité du réseau électrique à gérer une adoption massive des véhicules électriques. Prenons l’exemple de la France : ENEDIS doit se préparer pour une augmentation significative de la demande énergétique. Le V2X introduit des harmonies dans le réseau, ce qui nécessite une gestion précise pour éviter les surcharges.

Il y a aussi un défi infrastructurel. Nous avons beaucoup de véhicules électriques, mais les infrastructures de recharge ne suivent pas toujours. Par exemple, la France vise cinq millions de véhicules électriques d’ici 2030, mais combien de bornes seront nécessaires pour répondre à cette demande ? La planification de ces infrastructures doit aller de pair avec l’augmentation des véhicules.

Q : Concernant la rentabilité des opérateurs de bornes de recharge, qu’en pensez-vous ?

Dr. Boulakhbar : Il y a une forte concurrence entre les opérateurs de bornes de recharge, ce qui est bénéfique pour l’écosystème. Cependant, la rentabilité dépend en grande partie des taxes imposées sur l’électricité. Si les taxes restent élevées, les coûts de recharge ne pourront pas baisser significativement, ce qui pourrait freiner l’adoption de la recharge publique par rapport à la recharge domestique.

Q : Est-ce que vous avez identifié des services complémentaires à la recharge pour améliorer la rentabilité des stations ?

Lire également :  Accident mortel en mai: la NHTSA innocente l'Autopilot et Tesla

Dr. Boulakhbar : Actuellement, il n’y a pas de services supplémentaires significatifs qui améliorent la rentabilité des stations de recharge. Cependant, il y a un besoin croissant de normes et de régulations pour garantir la qualité et la fiabilité des bornes de recharge. Beaucoup de bornes sur le marché ne répondent pas aux standards nécessaires, ce qui pose des problèmes de communication, de recharge et de maintenance.

Q : Un dernier mot pour conclure ?

Dr. Boulakhbar : Il est essentiel de continuer à innover et à réguler le marché des infrastructures de recharge pour soutenir la transition vers une mobilité électrique durable. Les défis sont nombreux, mais avec une planification stratégique et des régulations adéquates, nous pouvons transformer ces défis en opportunités pour un avenir plus propre et plus efficace.


Dr. Ing. Mouaad Boulakhbar incarne l’avenir de l’électromobilité avec sa vision claire et son engagement inébranlable pour un monde meilleur.

Chez Tesla Mag, nous remercions chaleureusement Dr. Boulakhbar pour son temps et ses précieuses perspectives.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *