Source : Département de l'Essone

Le Département de l’Essonne en France établit un modèle dans la transition et l’efficacité énergétiques avec ses initiatives complètes, notamment le programme réussi Prime Eco-Logis 91 et un plan d’économie d’énergie impactant. Ces efforts démontrent une approche proactive face aux défis énergétiques, bénéficiant à la fois aux résidents et aux infrastructures du département.

Prime Eco-Logis 91 : un programme révolutionnaire pour la rénovation énergétique

Lancé en 2019, Prime Eco-Logis 91 (PEL) est un programme pionnier du Département de l’Essonne, axé sur la rénovation énergétique des maisons individuelles et, plus récemment, des copropriétés avec « PEL2 ». Le programme a réussi à rénover 42 050 logements, impliquant plus de 400 millions d’euros de travaux, dont 60 % réalisés par des entreprises locales essonniennes.

Depuis 2021, PEL2 a rénové près de 900 habitations, atteignant plus de 50 % d’économies d’énergie. Cette initiative réduit non seulement la charge financière des rénovations, mais contribue également de manière significative à l’activité économique locale.

Engagement de l’Essonne pour réduire sa propre consommation énergétique

Fin 2022, le département a mis en œuvre un plan complet de sobriété énergétique, s’attaquant à sa propre consommation d’énergie.

Les mesures clés comprennent la réduction de la saison de chauffage de quatre semaines en moyenne, l’installation de capteurs de température et d’humidité dans 100 collèges et 40 bâtiments, et le réglage d’une température de confort à 19°C (21°C dans certains établissements).

Lire également :  Pourquoi il ne faut pas acheter un véhicule hybride?

Ces efforts ont conduit à une réduction de 12 % de la consommation de chauffage pour la saison 2022/2023, économisant environ 5 400 MWh – la consommation d’énergie annuelle de 470 ménages. L’économie réelle s’est élevée à un million d’euros.

Le défi environnemental : impliquer le personnel du département

Un défi environnemental unique impliquant près de 600 agents du département a abouti à environ 3 800 éco-actions et plus de 1 100 idées innovantes. Cette initiative a non seulement réalisé des économies d’énergie substantielles, mais a également favorisé une culture de durabilité et des taux de participation élevés parmi le personnel.

Initiatives futures : poursuivre le chemin vers l’efficacité énergétique

Le département vise une économie d’énergie supplémentaire de 10 % entre 2024-2026. Les plans incluent le maintien de la saison de chauffage réduite de 2022/2023, la solarisation des bâtiments avec des études de potentiel photovoltaïque sur 20 sites avant janvier 2024, et la continuation du défi environnemental avec un réseau d’ambassadeurs.

Ces stratégies avant-gardistes démontrent l’engagement indéfectible de l’Essonne pour mener la voie dans la transition énergétique et la durabilité.

Conclusion

Sous la direction de François DUROVRAY, Président du Département de l’Essonne, ces initiatives illustrent une approche proactive et inclusive de la transition énergétique. Les stratégies de l’Essonne servent de modèle pour les départements et régions qui cherchent à relever les défis de l’inflation énergétique et de la durabilité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *