Pour faire suite à notre article sur les premières impressions de Monsieur Philippe Greisch, voici une nouvelle tribune après trois semaines en Tesla Model S.

Rentrer sa voiture dans son garage le soir devient un rituel… nécessaire puisque la borne de recharge y est installée. C’est un comportement neuf pour moi qui ne rentrais jamais ma voiture auparavant,… en fait j’avais fait le « plein » à la pompe près de chez moi avant de rentrer !… En effet, je déteste me lever le matin avec le réservoir vide ! Quel bonheur donc de pouvoir recharger sa voiture à domicile.

C’est un jour de la semaine dernière qu’un message est apparu sur l’écran de ma voiture me demandant si je souhaitais procéder à une mise à jour du logiciel (version 5.8.10) de gestion du fonctionnement de la Tesla ou de l’effectuer à un autre moment. Je décidai de reporter cette mise à jour plus tard en soirée (le choix de ce moment est en effet programmable…). Le soir venu, je procède donc à cette mise à jour dont on a beaucoup parlé sur la toile.

tableau-de-bord-tesla

Arrêtons nous un instant sur une fonctionnalité unique dans le monde de l’automobile, en effet la Tesla est extrêmement vivante et attachante à plus d’un titre. Les ordinateurs chez moi sont d’origine Apple, et chaque mise à jour de MacOS est un événement majeur. Il modifie les fonctionnalités du Mac, son interface, et la manière de l’utiliser… Pour la Tesla c’est un peu la même chose !!! Cela fait plusieurs semaines que la toile spécule sur l’arrivée du « firmware 6.0 » et de ses fonctionnalités nouvelles… Première surprise, la mise à jour n’est pas la version 6.0 mais bien la 5.9, et comme pour les PC cela signifie que ce n’est pas une mise à jour majeure mais quand même importante puisqu’on incrémente la mise à jour d’un dixième !

ecran-volant

Je vous passe les détails mais voici quelques exemples « d’upgrade » que seules les voitures électriques peuvent offrir aujourd’hui. Par exemple, Le tableau de bord, entièrement digital, situé en face du conducteur était l’objet de critiques des utilisateurs, ils se plaignaient de la taille trop petite de la police de caractères utilisée, pour communiquer les informations de base sur l’état de la voiture, 5.9 corrige ce point.

La barre d’indication d’autonomie renseigne le conducteur sur l’impact des basses températures sur celle-ci tout en offrant une nouvelle fonctionnalité de préchauffage de la batterie.

La suspension à air « intelligente » a également fait l’objet d’une mise à jour majeure de sa gestion… La hauteur de la voiture par rapport à la route joue un rôle important en terme de consommation énergétique, plus la voiture est basse plus sa consommation diminue. L’adaptation de la hauteur de caisse est maintenant programmable suivant le souhait du conducteur. C’est lui qui décide à quelle vitesse la voiture s’abaisse en fonction de l’état des routes, du niveau d’enneigement, … Cette adaptabilité était automatique auparavant, mais des impacts dommageables avec des objets encombrants rencontrés sur les routes ont causés des dégâts aux batteries et provoqués trois incendies.

Tesla a été contraint de renoncer à cette fonctionnalité automatique à l’époque. Elle est maintenant à nouveau disponible mais gérable par l’utilisateur grâce à 5.9…

L’optimisation du calcul de l’autonomie a également été améliorée et offre des données plus réalistes à l’utilisateur.

La navigation offre des fonctionnalités de plus en plus étendues, qui parfois sont déjà implémentées dans certains véhicules à essence, mais Tesla progresse chaque jour, et les conducteurs de Tesla bénéficient de ces progrès en temps réel au meilleur rythme possible.

La 3G nous offre la possibilité d’accéder à tout moment à internet, la version 5.9 du logiciel en optimise la vitesse de réaction. Beaucoup d’autres petites évolutions ont été apportées pour rendre la voiture encore plus conviviale. Tout ceci transmis par la voie des air grâce à la connexion permanente en 3G de Tesla Motors avec la voiture ! Elle n’est pas belle la vie ?

La 3G implémentée dans la voiture, est sans abonnement particulier. Ceci signifie que la voiture est repérable à tout moment, c’est rassurant en cas de vol. Cette caractéristique est intimement liée à la voiture et à son système de fonctionnement, voler une Tesla est donc sans intérêt. Revers de la médaille, certains esprits pointilleux trouveront cette fonctionnalité un peut douteuse en ce qui concerne la protection de la vie privée. La parade de Tesla Motors est de garantir aux propriétaires de ne conserver la trace de la localisation de la voiture que des dernières 48 hrs… Tout a un prix !

On perçoit, chaque jour qu’on passe au volant de la Tesla, qu’Il reste encore une marge de progression très importante avec technologie mise en place par Elon Musk et son équipe. La voiture de demain est perçue par eux comme radicalement différente de ce qui s’est fait jusqu’à ce jour ! Je n’en veux pour preuve que l’onglet « apps » qui est disponible sur l’écran 17’’ de la voiture… Il permettra à des développeurs tiers d’apporter leur pierre à l’édifice et offrira au propriétaire de la voiture une foule d’évolutions qui personnalisera encore un peu plus la vie à bord. Fonds d’écran, agenda, gestion domotique de son habitation, choix du module de navigation à la carte, application Michelin pour choisir simplement restaurants et hôtels, module d’interaction avec les collègues de travail,… , bref l’intégration de la communication au sens le plus large est au programme !

Bien entendu, tout ceci a un coût en terme de ressources humaines à mobiliser pour mener à bien ces développements. Tesla Motors a vendu 30.000 véhicules en 2013… il faut consolider tout ça et ne pas trop se dissiper, l’essentiel est de vendre des voitures qui fonctionnent parfaitement, et de montrer des opportunités d’évolutions à la carte, ce qu’aucun autre constructeur automobile ne peut offrir aujourd’hui. Les dirigeants de Tesla l’ont parfaitement compris et ils travaillent d’arrache pied à la consolidation de leur entreprise, condition sine qua non pour voir le rêve ultime se réaliser.

Le monde ne se fait pas en un jour mais la révolution douce est en marche.

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

One thought on “Tesla Model S: Trois semaines après la livraison.

  1. Excellent ! Bravo pour l’article et impressions partagées. Cela fait 23 jours que j’ai été la chercher à Tilburg, au siège européen. Je dois avouer que je reste comme un gamin malgré le temps qui passe… Expérience unique – à comparer peut être à la découverte de la micro-informatique vécue dans le début des années 80 : quelques passionnés autour d’un engin qui nous fait presque oublier le reste 🙂
    Je n’ai pas encore trouvé d’autres propriétaires au Grand Duché mais « le monde est un village ».

Laisser un commentaire

*