tesla-trip

Tesla Motors qui d’habitude est plutôt une marque discrète auprès des médias du monde entier. Pour soutenir les ambitions de la marque sur 2014, un Roadtrip exceptionnel a été organisé avec pour but de relier Los Angeles à New York City en un temps record et à l’aide du réseau de Supercharger Tesla. Le pari était osé étant donné le climat qui règne autour de l’automobile électrique aux Etats-unis mais les résultats sont là et le pari a été remporté en 76h.

Contexte

L’auteur de ce record est un américain de 62 ans, John Glenney.  C’est sur le forum officiel de Tesla Motors que ce biochimiste a trouvé ses premiers fans et également ses premiers soutiens pour organiser de la meilleure des manières cette traversée. Il a acquis sa Tesla Model S grâce aux gains réalisés après la vente de ses actions qu’il a acquis à 22$, John est donc un fan de la première heure de la marque.

Le réseau de Supercharger aux États-Unis est largement plus étoffée et Elon Musk lui même avait annoncé qu’il souhaitait réaliser cette traversée avec sa famille en 2014. C’est désormais possible grâce à un maillage savant réalisé par les équipes de Tesla Motors.

superchargers-january-2014-USA

Les superchargers

Argument clé de la stratégie marketing de Tesla Motors, les superchargers ont été “le moyen” pour réaliser cette traversée dans les meilleurs délais. Le temps de charge fût conséquent dans ce Road Trip car sur 76h, les Tesla Model S ont dû se recharger pendant 15 heures et 57 secondes, soit 20% du temps.

Lire également :  Charge (!) sur les piles à combustible d'hydrogène

Ces superchargers représentent le futur mais également l’espoir de tous les fans d’automobile électrique pour remporter la bataille de la mobilité durable! Tesla Motors construit, derrière ce projet hégémonique, les infrastructures de chargement qui manquent à l’automobile électrique.

Vous pourrez trouver d’avantage d’informations sur ce réseau qui se développe à l’échelle mondiale, ici.

Les difficultés

Les Tesla Model S qui ont réalisé cette traversée ont été confronté à des températures extrêmes mais elles n’ont montré aucun signe de faiblesse contrairement aux véhicules Thermiques qui pouvaient suivre cet exploit.

Ce qu’il faut également accepter durant cette traversée est que l’électricité produite pour recharger les Tesla Model S ont généré une empreinte carbone à prendre en compte. En effet, aux Etats-Unis l’électricité est générée par des centrales à Charbon.

dakota-du-sud-tesla

Conclusion

Tesla Motors a réalisé un challenge qui fait sens avec sa stratégie actuelle. Le réseau de Supercharger est un formidable support marketing pour la marque, il est impératif de proposer une alternative viable à l’automobile thermique et Tesla le fait tous les jours.

C’est grâce à ces challenges que les  heureux propriétaires de voitures Allemandes feront le choix de l’automobile électrique même si Tesla Motors a quelques ajustements à effectuer au niveau de son service client avant de pouvoir égaler les plus grandes marques d’automobiles de luxe.

Nous ne pouvons que souhaiter le déploiement d’un tel réseau en Europe! Ce Road Trip serait encore plus poignant.

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *