Nouveau site à Baralle pour IONITY

Nos sources d'information sont partout. Cette fois-ci, c'est un internaute sur LinkedIn qui a annoncé la nouvelle... IONITY a ouvert un nouveau site ! Ce dernier sera ensuite étendu. Mais est-ce suffisant face au manque de points de charge en France ?

Rejoignez la révolution électrique!

Flash info : IONITY a ouvert un nouveau site à « Aire de Baralle »

Sur l’A26 qui fait Arras -> Reims, IONITY s’apprête donc à déployer un point de charge. Particulièrement utile pour les propriétaires de VE qui passent par cette autoroute pour le travail, ou pour les vacances.

Concrètement, il s’agit de 2 bornes de 350kW qui vont être installées. A cela s’ajoute un autre borne de 50kW. Selon nos informations, le site sera probablement étendu à 4 bornes de 350kW. Sur autoroute, c’est évidemment la charge rapide qui est préconisée.

Cependant, on peut se poser la question suivante : Est-ce encore suffisant pour un nouveau site en 2022 ? En effet, quand on voit le déficit de bornes, on peut être surpris de l’investissement à petite échelle réalisé par IONITY.

Pourtant acteur de renom dans le secteur de l’électro-mobilité, on peut remarquer une certaine frilosité sur le déploiement de bornes. Sur cet axe très utilisé en particulier. Pourquoi ne pas monter à 6 bornes comme c’est le cas sur d’autres aires d’autoroute (cf. photo ci-dessous) ?

Pour les utilisateurs, il faudra prier pour qu’elles ne soient pas déjà occupées quand ils arriveront…

Présentation générale de IONITY

Lancé fin 2016, Ionity est en quelque sorte la réponse des grands constructeurs allemands aux superchargeurs Tesla. L’idée : couvrir l’Europe d’un réseau de 400 stations à charge ultra-rapide d’ici à fin 2020. Généralement adossées à des stations-services existantes pour bénéficier des infrastructures déjà en place (café, toilettes, boutique), les stations Ionity sont toutes équipées de chargeurs à la norme Combo.

Créée et financée par les constructeurs, Ionity prend la forme d’une joint-venture. BMW, Mercedes, Ford et le groupe de Volkswagen en sont les membres fondateurs. Rejoint en 2019 par Hyundai, le consortium ne compte pas à ce jour de constructeur français parmi ses membres.

Ionity a débuté ses premiers déploiements en Europe en 2018. En France, les premières stations ont été ouvertes à l’été de la même année. A fin 2019, le réseau Ionity se composait de 40 stations opérationnelles dans l’Hexagone. Pour consulter les dernières mises à jour, Ionity propose une carte régulièrement mise à jour sur son site Internet (site en anglais).

Adapté à la nouvelle génération de véhicules électriques, le réseau Ionity est capable de recharger la plupart des voitures électriques du marché à des puissances allant jusqu’à 350 kW. Sur un chargeur haute puissance comme ceux proposés par Ionity, il faut compter environ 20 à 30 minutes en moyenne pour récupérer 80 % d’énergie.

Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

« La simplicité est au coeur de l’utilisation du produit », le fondateur de Cowboy nous dit tout sur son vélo

Lancée il y a 5 ans, cette société de vélos électriques connectés cartonne en Europe et aux USA. Si...
- Publicité -