Source : InsideEV

Tesla a commencé à déployer la version 12.1.1 de son logiciel Full Self-Driving (FSD) auprès de ses employés, préparant ainsi le terrain pour un lancement plus large de la version 12 dans les semaines à venir. Cette mise à jour intervient après que la version 12.1 a été mise à disposition d’un large groupe d’employés fin décembre.

Détails sur la version FSD v12.1.1

La nouvelle version du logiciel, identifiée sous 2023.44.30.11, est actuellement déployée et permet aux employés de s’inscrire au programme Wave1 pour accéder en avant-première à la bêta FSD et à d’autres nouvelles fonctionnalités. Wave1 est le groupe de plus de 15 000 véhicules appartenant à des employés de Tesla qui ont eu accès à la bêta FSD v12.1 en décembre.

Prédictions et attentes pour FSD v12

Teslascope prédit que la version FSD bêta v12 sera disponible d’ici la fin janvier, la version 12.1.1 incluant des corrections de bugs importants basées sur les retours des employés.

Développement et démonstration de FSD v12

Le PDG de Tesla, Elon Musk, avait confirmé en novembre que la version FSD v12 était en cours de déploiement auprès des employés et avait subi des tests supplémentaires avant sa sortie publique. Musk a partagé une démonstration en direct de la nouvelle version en août, montrant que bien que la version soit encore en développement précoce, elle était significative pour les avancées de la technologie de conduite autonome.

Lire également :  Tesla améliore le système d'essuie-glace de son Semi

Innovations de FSD v12

FSD bêta v12 représente une refonte quasi complète du logiciel, avec un passage à une approche dite « basée sur le réseau de neurones ». Cette mise à jour majeure vise à remplacer les 300 000 lignes de code écrit par l’homme par un système formé par des millions de clips vidéo en temps réel.

Ambitions de Tesla pour la conduite autonome

La version FSD v12 est considérée comme la dernière pièce du puzzle de l’autonomie, destinée à permettre à terme à Tesla d’utiliser ses véhicules comme des robotaxis. Dhaval Shroff, un employé de Tesla Autopilot, a comparé la nouvelle version à ChatGPT, mais pour les voitures.

Fonctionnalités existantes et niveau d’autonomie

L’année dernière, Tesla a également déployé la fonctionnalité d’autosteer sur les rues de la ville pour la bêta FSD, ajoutant cette fonction à ses capacités de conduite sur autoroute pour créer une version « single-stack » du logiciel.

Actuellement, la bêta FSD opère toujours à un niveau d’autonomie de niveau 2, ce qui signifie qu’elle nécessite que les conducteurs restent attentifs, surveillent la route et soient prêts à reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

En résumé, le déploiement de la version bêta FSD v12.1.1 de Tesla marque une étape importante dans le développement de la technologie de conduite autonome de l’entreprise. Avec ses améliorations continues et ses innovations, Tesla continue de pousser les limites de ce que les véhicules autonomes peuvent accomplir.

Abonnement à la Newsletter

Pour rester à jour sur l’actualité technologique et les dernières informations de Tesla Mag, abonnez-vous à notre newsletter.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *