by Tesladdict

 

Tesla-Mag l’avait déjà signalé lors des articles consacrés à l’accès aux pompes des Super chargeurs et au développement des stations de ces derniers ( lire ici ), l’arrivée prochaine des Model 3 en grand nombre d’ici un à deux ans va changer la donne générale et le business plan existant.

Trois solutions s’offrent en effet à Tesla pour tenter d’éviter les « bouchons » aux pompes à électrons de la marque tout en rappelant qu’elles sont destinées à permettre la recharge des Tesla(s) en voyage et pas à moins de 150 km de son domicile compte tenu du fait qu’il est possible pour ce cas de le faire chez soi pour moins de 2€ (en France) pour 100 kilomètres d’autonomie. Rappelons aussi qu’une prise 16 ampères en triphasé permet cette recharge à environ 50km par heure soit une nuit pour recharger complétement les batteries de sa S ou X.

La solution la plus évidente consiste à augmenter la capacité des batteries des véhicules à venir. C’est ce que Tesla commence à faire avec sa nouvelle batterie 100kwh dont l’architecture et le système de refroidissement ont été entièrement revus (voir ….). Mais cela coûte cher et impacte fortement le prix de commercialisation des véhicules concernés.

C’est pourtant ce que la compagnie doit réussir à faire et sans surcoût avec les batteries du Model 3 dont les cellules seront différentes et le système de refroidissement amélioré. Elles permettront d’avoir plus de capacité de Kwh dans moins de place comme l’impose techniquement les dimensions de cette nouvelle voiture et pour moins cher comme l’oblige son prix de vente.

DollarsAméricains

La seconde solution qui est la plus onéreuse pour la compagnie consiste à construire plus de stations avec plus de pompes à la disposition des voyageurs en Tesla. C’est ce que fait Tesla en continuant le développement de son réseau mais aussi en sur dimensionnant le nombres des pompes de chaque station. Ainsi après Aoste (14 pompes) c’est Nebbenes en Norvège avec 20 pompes qui en atteste.

tesla-nebbenes

Le réseau est ainsi passé de 1 pompe pour plus de 80 Tesla(s) en circulation en 2012 à 1 pompe pour 37 voitures en juin 2016.

La troisième voie est d’arrêter de commercialiser ses voitures avec l’accès aux super chargeurs inclus et illimité. Et de revenir aux origines, c’est à dire à la souscription à l’achat ou plus tard de cette option moyennant un unique versement comme c’était le cas lors de la commercialisation des premières Model S en 2013 et 2014. À moins qu’il ne s’agisse d’acquitter un droit limité pour un nombre de Kwatts prédéterminé « à recharger » en fonction des besoins.

Cette troisième solution semble aussi se mettre en place si l’on en croit l’apparition d’une option à sélectionner dans ce but sur la version test du nouveau fichier de configuration personnalisée paru aux US des futures Model 3 mais aussi des Model S et X à venir,

Rappelons que cette option lorsqu’elle existait en 2013 et 2014 était facturée 2 500€ en zone €, qu’il s’agissait d’un versement unique et que les recharges étaient illimités.

Les rumeurs insistantes provenant de ces mêmes US laissent penser qu’il existera en fait deux options :

  • illimité sur le mode ancien
  • selon les besoins par débit de la carte bancaire et prépayé en fonction de la quantité de Kwh choisis par le client.

Ces mêmes rumeurs (non contredites par Tesla à ce jour) exposent que pour les Model S et X à venir le prix de vente total de la voiture serait diminué du prix facturable pour l’option « illimitée ». C’est à dire au minimum de 2 500€.

Une « baisse de prix « qui serait une première dans la courte histoire de la marque…. Tesla met donc en place et simultanément 3 solutions pour résoudre (et anticiper) un problème que les médias ont identifié, le plus souvent avec doute, depuis longtemps.

 

 

 

Rejoignez le mouvement en faveur de la cause électrique.

Inscription gratuite, bons plans, articles, événements...
Inscription
Envoyer
Rejoignez les 15000 inscrits
Recevez des invitations, news et bons plans

Envoyer 
Transmission 100% sécurisée

Vous aimerez aussi

8 thoughts on “L’accès aux super chargeurs des Models 3 : des précisions importantes !

  1. Bonjour, je voudrais rectifier une erreur faite par la personne qui a rédigé cet article.
    En effet, je trouve dommage que l’erreur du nombre de kilomètres récupérés sur une prise 16A soit en partie fausse.. Car un véhicule peut récupérer effectivement dans les 50 km par heure de recharge quand il est connecté sur une prise en 400V tri-phasé et 16A.
    Dans la plupart des cas, le véhicule est branchée sur une prise en 240V 16A (prise domestique) et là, la recharge est comprise entre 10 et 15 km par heure de recharge.
    Ce qui change quand même la donne au niveau du temps de recharge car il passe de 8h sur une prise en 400V tri-phasé 16A à 27h sur une prise 240V monophasé 16A pour une batterie de 85kWh

    1. Pour un article qui annonce « des précisions importantes » ça manque de….
      Vous avez en partie raison. J’ai oublié le mot triphasé. Merci, j’ai corrigé grâce à vous. Mais vous avez en partie tort: en monophasé avec 32 ampères on recharge à 35km/h ce qui change votre calcul et dans le cas d’une charge complète pour une 85kwh (tout de même assez rare au domicile compte tenu des distances à parcourir au quotidien) il faudrait environ 11 heures. Ensuite pourquoi prendre en considération l’hypothétique besoin d’une charge complète comme facteur d’appréciation et d’analyse ? Pour partir en voyage il faut disposer d’environ 250 km d’autonomie pour arriver au SC au pire le plus éloigné de chez soi (voir carte des SC). Pour finir je doute fortement, contrairement à vous, qu’il y ait beaucoup de propriétaires de Model S ou X qui n’aient qu’une prise ordinaire en 220v et 16 ampères (sauf si ils habitent à proximité d’un super chargeur….).

    2. Personnellement, j’ai fait poser une prise industrielle (rouge) que je croyais être du 380V et qui une fois raccordé se trouve être en faite du 230V…. mais triphasé donc effectivement, un débit qui peut aller jusqu’à 54 km/h…. Donc largement suffisant pour nourrir ma TMS90D en une petite nuit !

      1. J ai effectivement fait installé dans ma résidence secondaire, une prise de 32 ampère bleu qui me permet de recuperer 50 km par heure.
        Cela n à rien à voir avec la prise classique de 16 ampère qui me récupére 13 km par heure donc presque 2 jours d attente.

  2. définitivement Tesla joue son avenir comme constructeur à grand volume, sur la facilité aux propriétaires du modèle 3 à pouvoir se brancher à un SC sans nécessairement dévier des grands axes routiers. Tout est là la possibilité de pouvoir se recharger avec facilité spécialement dans des endroits comme le Canada avec de très grandes étendues sans trop de population.

  3. Pour ces éventuelles nouvelles solutions, pourquoi pas une prochaine taxation au temps de raccordement à la station Superchargeur ? Cela inviterait les conducteurs à privilégier les charges de 0 à 70% ou 80%, là où la vitesse de chargement est la plus rapide et donc plus rarement au delà, ce qui réduirait la durée d’immobilisation des emplacements Sucs !

Laisser un commentaire

*