Formule E à Valencia : De Vries (Mercedes) et Dennis (BMW) s’imposent

- Publicité -

Les 24 pilotes de la Formule E sont retournés sur le circuit Ricardo-Tormo de Valencia, où ils étaient déjà venus cet hiver pour les essais d’avant-saison. Les deux courses ont couronné des vainqueurs différents : un jeune Néerlandais dans une Mercedes, Nyck De Vries, et un débutant anglais dans une BMW, Jake Dennis. Au terme de scénarios à rebondissements, comme souvent en Championnat du monde de Formule Electrique…  

Par Paul Papazian

Course 1 : De Vries émerge du chaos…

Race winner Jake Dennis (GBR), BMW I Andretti Motorsport, BMW iFE.21 talks to TV Presenter Nicki Shields in Parc Ferme

C’est le Néerlandais Nyck De Vries (Mercedes EQ), vainqueur de la première manche de la saison à Diriyah, en Arabie Saoudite, qui a émergé de la pluie et du chaos en dépit d’une pénalité de cinq places sur la grille. A l’issue d’un e-Prix marqué par 5 sorties de la voiture de sécurité, la Mini Electric Pacesetter, et d’un final aussi rocambolesque qu’incompréhensible, il a finalement devancé le Suisse Nico Müller (Dragon Penske) et son équipier Stoffel Vandoorne (Mercedes EQ) remonté à la 3ème place alors qu’il était parti bon dernier, à cause d’un problème administratif.

Avec à peine 9 pilotes classés à l’arrivée, 8 pilotes disqualifiés et 7 abandons, c’est l’incompréhension qui régnait après les 45 minutes + 1 tour à Valencia. Mais alors que s’est-il passé ? Pendant les phases de neutralisation, il est prévu par le règlement que la direction de course recalcule l’énergie utilisable allouée aux pilotes et la réduise pour « compenser » le rythme et la consommation d’électricité forcément plus faibles pendant un safety car.

Alex Lynn (GBR), Mahindra Racing celebrates in Parc Ferme

Il y a certes eu un nombre élevé de neutralisations (5), mais on peut à priori penser que le calcul et l’application du règlement furent trop stricts au vu du nombre de voitures au ralenti dans le dernier tour, quand d’autres n’ont même pas pu voir l’arrivée…

La majorité des pilotes se sont retrouvés piégés, en particulier par la réduction d’énergie consécutive au dernier safety car, et n’avaient plus suffisamment d’énergie. A commencer par Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah), champion en titre, qui a mené de bout en bout mais a dû se contenter des trois points de sa pole position. La gestion de l’énergie reste une donnée fondamentale en FE mais cet aspect règlementaire est à revoir du côté de la FIA afin d’éviter un tel finish plutôt polémique.

Classement final de la Course 1 à Valencia (5ème manche de la saison) : 

1. Nyck DE VRIES (NED – MERCEDES)

2. Nico MULLER (SUI – DRAGON PENSKE AUTOSPORT)

3. Stoffel VANDOORNE (BEL – MERCEDES)

4. Nick CASSIDY (NZL – ENVISION VIRGIN RACING)

5. René RAST (GER – AUDI)

9. Jean Eric VERGNE (FRA – DS TECHEETAH)

The cars of Nyck de Vries (NLD), Mercedes Benz EQ, EQ Silver Arrow 02, 1st position, Nico Muller (CHE), Dragon Penske Autosport, Penske EV-5, 2nd position, and Stoffel Vandoorne (BEL), Mercedes Benz EQ, EQ Silver Arrow 02, 3rd position, in Parc Ferme

Course 2 : Dennis la malice, un débutant plein de talent…

Autre scénario dimanche, avec un départ arrêté, sur le sec, suivi d’une course plus calme avec à la clé un nouveau vainqueur en Formule E. Le champion en titre Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah) a pris un départ canon, depuis la 12ème place sur la grille, et a gagné 3 positions dès le premier tour (P9), soit un peu mieux que les Français Norman Nato (P6 à P4) et Jean-Eric Vergne (P7 à P5).

Il y avait donc deux Bleus dans le Top 5 après 10 minutes de course. Le poleman Jake Dennis (BMW) devançait alors Alex Lynn (Mahindra), Oliver Turvey (NIO 333), Nato et Vergne, suivis par Tom Blomqvist (NIO 333). A la 13ème minute de course, Lucas Di Grassi (17ème) et Nico Müller (23ème) ont été les premiers à passer en « mode attaque » pour bénéficier de 17% de puissance supplémentaire pendant 4 minutes. 

Tom Blomqvist (GBR), NIO 333, NIO 333 001, goes through the gravel

A la 20ème minute, Lynn a pris la 2ème place à Turvey, dépassé dans la foulée par Nato, Lotterer et Vergne. Puis Da Costa, au prix d’une manœuvre musclée, a pris la 8e place à René Rast (Audi), juste après la chicane, et son coéquipier Vergne s’est fait doubler par Rast, Oliver Rowland (Nissan E Dams) et Turvey, et Lynn, touché par la Venturi de Nato, a perdu cinq places.

C’était avant l’abandon de Stoffel Vandoorne (Mercedes), le seul de cette Course 2, à la suite de son accrochage avec Sébastien Buemi (Nissan E Dams). A l’entame des dix dernières minutes, Dennis le « rookie » (débutant) était toujours leader, dans sa BMW du Team Andretti, devant Nato, Lotterer, Rast et Rowland, Lynn et Vergne, puis Nato a été pénalisé de 5 secondes par les commissaires pour avoir percuté Lynn. L’Anglais, très en forme, a alors passé Rowland et Rast pour la 4ème place.

Dennis a résisté jusqu’au bout et remporté sa première victoire en FE, le malheureux du jour étant Nato, finalement 5ème alors qu’il avait franchi la ligne d’arrivée en 2ème position. Encore un podium manqué pour le pilote Venturi, débutant lui aussi en FE, mais il a encore réalisé une course aux avant-postes, devant son très expérimenté équipier Mortara. Le champion en titre, Da Costa, a lui aussi été pénalisé, et a terminé 22ème

Quant à De Vries, seulement 16ème lors d’une journée noire pour le camp Mercedes, il est quand même resté en tête du championnat, devant son coéquipier Vandoorne. Il arrivera en leader pour le prochain rendez-vous pour la Formule E, samedi 8 mai, lors du prestigieux E-Prix de Monaco. Et les FE de nouvelle génération, à l’autonomie nettement améliorée, emprunteront pour la première fois le tracé complet de la Principauté, soit 3,3 km en incluant la célèbre montée de Beau Rivage, vers le célèbre Casino. Les batteries seront mises à rude épreuve. 

Classement final de la Course 2 à Valencia (6ème manche de la saison) : 

1. Jake DENNIS (GBR – BMW)

2. André LOTTERER (GER – PORSCHE)

3. Alex LYNN (GBR – MAHINDRA)

4. Oliver ROWLAND (GBR – NISSAN E DAMS)

5. Norman NATO (FRA – VENTURI)

7. Jean Eric VERGNE (FRA – DS TECHEETAH)

Classement provisoire du Championnat du monde de Formula E après 6 manches :

1. Nyck de Vries (NED/Mercedes)     57 pts

2. Stoffel Vandoorne (BEL/Mercedes) 48 pts

3. Sam Bird (GBR/Jaguar) 43 points

4. Robin Frijns (NED/Virgin Racing) 43 pts

5. Mitch Evans (NZL/Jaguar) 39 pts 

6. René RAST (GER – AUDI) 39 pts

7. Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah) 33 pts

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité