Pourquoi la charge à destination s’impose pour les véhicules électriques ?

Rejoignez la révolution électrique!

La charge à destination dans les lieux hôteliers et les lieux de séjours : un critère qui devient indispensable pour tout conducteur de véhicule électrique. Encore une fois, Tesla est pionnier sur ce marché ! Mais d’autres constructeurs automobiles s’emparent de la question, comme Porsche, et ils ont bien raison car les hôtels qui en font leur fond de commerce, sont de plus en plus nombreux… 

Vous avez un projet concret d'installation de borne de recharge ?

Faites appel aux experts pour installer votre borne. Vous bénéficierez des aides financières et crédits d'impôt proposés par le gouvernement. Que ce soit pour votre véhicule électrique ou hybride, c'est assurément le moment de mettre en place votre solution de recharge.
  • (Hybride ou électrique, toutes marques)

La nécessité de la recharge à destination 

Il est vrai que lorsqu’on réserve un lieu de villégiature, et qu’on s’y rend en voiture, la possibilité de recharge sur place fait désormais partie des critères discriminants. Mais c’est une chose d’utiliser le planificateur d’itinéraire et de charge intégré dans sa voiture afin de gérer ses recharges durant le trajet. Et c’en est une autre de disposer de quoi recharger une fois arrivé à destination, afin de pouvoir rayonner dans la région. 

Votre planificateur ne vous sera d’aucune utilité dans ce cas précis, puisqu’il ne sait pas ce que vous avez prévu comme excursions une fois sur place. Et vous, peut-être pas non plus. Si vous arrivez avec 50 km d’autonomie restante, mais que le premier chargeur est à 80 km, vous voyez le problème.

La recharge à destination : nouvel investissement pour les hôteliers ?

Et si les meilleurs promoteurs de la voiture électrique n’étaient pas des professionnels du secteur ? Au début, proposer le téléphone (puis la télé – couleur – puis le WiFi, puis Canal Plus, Netflix, etc.) était un argument commercial de poids pour les hôteliers.

On a comme l’impression que tout est prêt pour que le scénario se reproduise avec les dispositifs de recharge de véhicules électriques dans les lieux accueillant du public, hôtels et autres… 

En effet, proposer des bornes de recharge à destination (c’est le terme consacré) pourrait bien devenir pour un hôtel un argument commercial massue, même si nous sommes d’accord pour dire que la taille du marché n’est pas encore la même que celle citée ci-dessus.

C’est probablement le moment pour les directions de ces établissements de franchir le pas et de préparer le terrain pour un afflux à venir.

Pour les hôteliers et responsables de lieux de séjour, c’est donc un pari sur l’avenir. S’il est peut-être encore un peu tôt pour espérer en retirer une rentabilité à très court terme, l’argument marketing est solide. Cela permet aussi d’attirer de nouveaux clients, qui même s’ils ne séjournent pas dans l’établissement, l’auront en mémoire pour un prochain voyage.

Les hôtels en première ligne, mais pas seulement

Si le marché de la recharge à destination concerne principalement les hôtels, d’autres lieux de séjour, voire seulement de passage, font aussi partie de l’équation. Cela peut être tous les lieux où l’on a l’occasion ou la nécessité de s’arrêter pendant une durée correspondant à une recharge significative, soit entre une et trois heures.

Ce qui fait un peu de monde, du parking de supermarché à l’outlet center, la salle de sport, le golf ou le stade de foot. Sans oublier les restaurants, et bien sûr les campings, qui semblent accélérer leurs équipements de recharge depuis environ deux ans.

Dans les lieux de séjours longs, pas besoin d’une installation spécifique avec wallbox et chargeur 22 kW. Généralement, une bonne rangée de prises domestiques 230 V peut faire l’affaire, l’idée étant de charger pendant la nuit afin de récupérer environ 200 km d’autonomie.

De quoi se balader et visiter la journée, d’autant qu’on arrive rarement avec 0 % de batterie. Pour les autres lieux de passage (restaurants, cinémas), mieux vaut prévoir au moins du 22 kW, histoire de pouvoir récupérer environ 200 km le temps d’un repas un peu prolongé.

Tesla et Porsche dans les starting-blocks 

C’est ce que proposent Tesla et Porsche, les seuls pour le moment sur ce segment.

Mais il est probable que d’autres constructeurs y viennent dans un futur assez proche. Si Tesla a été pionnier dans ce domaine, Porsche a fortement accéléré le développement de ses recharges à destination. Le constructeur allemand propose aujourd’hui plus de 230 points de charge accessibles à travers 100 destinations en France. 

Tesla 

Fin 2020, quelques mois seulement après avoir mis sur le marché la troisième génération de sa borne de recharge murale dotée d’une connexion WiFi, on se souvient que Tesla a contacté outre-Atlantique les partenaires de son programme « Recharge à destination ».

En équipant sa nouvelle Wallbox d’une connexion WiFi, Tesla offrait ainsi la possibilité à ses partenaires de facturer les utilisateurs du service, à un prix raisonnable bien entendu… 

Début 2017, la firme de Palo Alto annonçait en grande pompe avoir équipé plus de 1 000 sites en Europe dans le cadre de son programme (on a désormais atteint des chiffres bien plus impressionnants).

Destinées aux hôtels, restaurants, golfs et autres centres commerciaux, les bornes de recharge sont gratuitement fournies par le constructeur tandis que le propriétaire du site prend en charge le coût de leur installation.

La contrepartie : assurer un accès gratuit aux clients de l’établissement, qu’ils soient propriétaires d’une Tesla ou d’un modèle concurrent.

Moins de quatre ans plus tard, le groupe californien propose désormais à ses partenaires de faire payer les utilisateurs de ce service. Ce tournant est apparu comme un changement de paradigme pour la firme californienne qui souhaitait peut-être fidéliser ses partenariats alors que l’allemand Porsche a lancé un programme équivalent.

Reste aussi à savoir si les adhérents au programme ont été convaincus et ont remplacé à leurs frais les équipements déjà installés. Pas sûr cependant que la promesse de la facturation d’un forfait de quelques euros pour une charge nocturne au client ait incité l’hôtelier à investir dans de nouvelles Wallbox …

Porsche 

Le constructeur Porsche a lancé le programme Porsche Destination Charging à destination des propriétaires de modèles hybrides rechargeables, surtout de la Taycan. Ce réseau particulier vient en supplément du réseau de charge rapide Ionity, dont Porsche est actionnaire.

Il s’agit d’installer gratuitement des bornes de recharge — Wallbox 11 kW AC — dans des “hôtels, aéroports, musées, centres commerciaux, clubs sportifs et marinas”, tous sélectionnés par le constructeur allemand. Ainsi, les propriétaires d’une Taycan ou d’un modèle hybride rechargeable de la marque pourront venir recharger gratuitement.

Au total, Porsche prévoit l’installation de 1 035 stations de recharge (AC) dans une vingtaine de pays.

Communiquer sur ses installations : la clé d’un argument marketing réussi !

Encore faut-il que les professionnels concernés, une fois qu’ils ont investi dans une offre de recharge à destination, pensent à en faire la promotion, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.

Certains établissements disposent effectivement de recharges à destination mais ce n’est pas indiqué sur leur site web, ni sur aucun guide, ou même sur Chargemap. Dans ce cas, il faut les contacter préalablement pour leur demander si c’est le cas, ce que tout le monde ne prendra pas le temps de faire. 

A contrario, certains dirigeants l’ont très bien compris, et constatent déjà les effets positifs d’une offre de charge à destination bien mise en avant. Un hôtelier breton indique par exemple que l’installation de trois bornes Tesla lui a fait gagner 100 nuitées sur une année, de quoi largement amortir l’investissement (souvent partagé avec Tesla).

Quant à un autre, il a vu grand en autorisant la marque américaine à installer une station Superchargeur comprenant 16 stèles sur son parking, avec une possibilité d’extension à… 40 bornes ! 

Un atout attractif qui fidélise les clients

Reste justement la question de la tarification, sachant que le coût de l’installation d’une borne dépend de nombreux facteurs, comme la puissance désirée, l’intégration d’un logiciel de facturation, du pilotage de la borne par une appli, et de la distance des bornes par rapport au tableau électrique.

Selon le cas de figure, il faudra compter entre 1 500 et 3 000 euros par borne dans le meilleur des cas. 

Ensuite, toutes les configurations tarifaires sont possibles, du tout gratuit au payant à la recharge, en passant par la gratuité pour les longs séjours et au paiement pour les voyageurs de passage. Comme pour Canal Plus ou le WiFi, c’est une question de contexte et de calculs de la part de l’hôtelier. 

Certains préféreront assurer une rentabilité immédiate, alors que d’autres compteront sur l’image de marque et le fait d’attirer davantage de clients en proposant une recharge gratuite, et accessoirement récolter 5 étoiles sur Google et autres guides.

Il est vrai qu’installer des bornes, dans le cadre de la charge à destination, c’est donc beaucoup plus qu’offrir un service sur un marché en expansion. C’est aussi soigner son image et créer un lien privilégié avec les clients.

Source : 

Article ™ : 

Destination Charger: Un vrai bon plan pour le Business? (tesla-mag.com)

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

Les Meilleurs Tapis pour votre Tesla Model 3

Si vous avez choisi une Tesla Model 3 Autonomie Standard Plus, vous devez vous choisir de beaux tapis. Notre...
- Publicité -