Image: SpaceX

SpaceX continue d’étendre son réseau d’Internet par satellite Starlink, avec une nouvelle avancée en Mongolie. La société vient de recevoir des licences pour fournir l’Internet haut débit dans ce pays, marquant une nouvelle étape dans son objectif d’une connectivité mondiale.

Le gouvernement de Mongolie a accordé à SpaceX des licences pour opérer en tant que fournisseur de services Internet utilisant des satellites en orbite basse. Selon l’annonce de vendredi dernier, deux licences ont été délivrées. Elles permettent à la société d’opérer comme un fournisseur de services Internet utilisant des satellites en orbite terrestre basse, ce qui signifie que les habitants de la Mongolie auront accès à l’Internet Starlink.

Il est à noter que la Mongolie, bien qu’étant le 18ème plus grand pays du monde par la superficie, a une densité de population parmi les plus faibles au monde, avec une moyenne de moins de deux habitants par kilomètre carré. Cette faible densité a rendu difficile l’accès à une connectivité de qualité dans l’ensemble du pays, notamment dans les régions rurales.

La Mongolie dispose, comme de nombreux autres pays, d’un vaste réseau de câbles en fibre optique. Cependant, cette infrastructure n’est pas disponible partout. Les zones difficiles d’accès souffrent toujours d’un accès Internet de mauvaise qualité. Or, selon l’Union internationale des télécommunications, environ 50% de la population mondiale n’a pas encore accès à Internet.

Lire également :  Starlink s'associe à Peplink pour renforcer sa connectivité mondiale

C’est dans ce contexte que Starlink intervient avec un réseau de plus de 3 500 satellites en orbite terrestre basse, assurant une communication même dans les régions reculées. Uchral Nyam-Osor, le ministre du Développement numérique et des Communications, a déclaré que cette amélioration apportera une plus grande accessibilité aux endroits mal desservis.

« Les éleveurs, les agriculteurs, les entreprises et les mineurs vivant et travaillant à travers notre vaste pays pourront accéder et utiliser les informations du monde entier pour améliorer leur vie », a-t-il déclaré.

Vers une coopération renforcée avec les entreprises d’Elon Musk ?

La collaboration officielle entre le gouvernement mongol et SpaceX a été lancée en février dernier, lors du Mobile World Congress qui s’est tenu à Barcelone. En juin, le Premier ministre L. Oyun-Erdene a tenu une réunion virtuelle avec le PDG de Tesla, Elon Musk. Ils ont évoqué des investissements potentiels et une coopération dans le secteur des véhicules électriques.

La Mongolie, riche en ressources naturelles et disposant d’importantes réserves de minéraux de terres rares et de cuivre – des matériaux clés dans la chaîne d’approvisionnement des véhicules électriques – pourrait devenir un partenaire de choix pour Tesla. En retour, cette coopération pourrait apporter des bénéfices significatifs à l’économie mongole.

En somme, l’arrivée de SpaceX et de son service Starlink en Mongolie est une étape importante pour la connectivité dans les régions reculées. Cela démontre une fois de plus la pertinence de l’Internet par satellite pour offrir un accès Internet à tous, partout dans le monde, et ouvre la voie à de nouvelles collaborations potentielles entre la Mongolie et les entreprises d’Elon Musk.

Lire également :  Starlink détaille ses services pour répondre à la demande

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *