Le PDG de VW Group tire le signal d’alarme

- Publicité -

Dans une interview accordée à Bloomberg (en anglais), Herbert Diess alerte sur la situation financière de son groupe. D’après M. Le journaliste Christoph Rauwald qui recueillie les propos livre un constat fidèle repris par le principal intéressé sur son compte Linkedin.

Deux mondes se font face

Post Linedkin du 06.01.21

Herbert Diess décrit une situation sans précédent où la recherche de capitaux devient de plus en plus compliqué pour son groupe sur un marché qui ne mise quasiment plus que sur les GAFA.

Il n’y a pas que Tesla

Apple est désormais une menace que le PDG prend très sérieusement au sérieux. En effet, le volume de capitaux investis dans le nouveau monde automobile, la voiture électrique, n’est pas infini.

Un sérieux constat d’échec

The new Volkswagen ID.3

Voici une sélection de morceaux choisis de cet interview qui témoignent de la violence que le groupe peut subir eu égard à sa valuation boursière.

Les mots employés par le PDG sont sans détours. “Malgré tous les efforts, nous sommes actuellement dans une situation un peu plus difficile qu’en 2018, lorsque j’ai pris mes fonctions”, a déclaré M. Diess.

“Nous n’avons pas encore suffisamment prouvé que nous pouvons tenir bon dans le nouvel environnement concurrentiel, notre évaluation se situe toujours dans le secteur des voitures anciennes”, a déclaré M. Diess. “Cela nous désavantage gravement en termes d’accès aux ressources nécessaires”.

Un post Linkedin pour compléter les déclarations

Le PDG de Volkswagen a été jusqu’à reprendre cette interview sur son compte Twitter en déclarant la perception des marchés sur le Groupe.

L’alerte est bien réelle puisque cette perception “d’ancien monde de l’automobile” conduit à un grave désavantage pour nous en termes d’accès aux ressources nécessaires.

Dans le combat à venir sur les technologies logicielles, les batteries, les Gigafactories il est clair que le besoin en capital est très important. Fait saisissant et qui peut effectivement inquiéter: Il ne s’agit pas seulement de se vanter. En une seule semaine, le mois dernier, Tesla et les fabricants chinois de véhicules électriques Nio Inc. et XPeng Inc. ont réuni 9,7 milliards de dollars de capitaux en vendant des actions.

Et l’action Tesla monte encore

Au moment où nous rédigeons ces lignes, l’action Tesla vole au dessus de 756,99$ pour un capitalisation boursière à 717,3 Md, lorsque la valorisation de volkswagen plafonne à 78 Md de $.

Le graphique ci-dessous n’est plus à jour mais est très démonstratif.

Tesla contre le monde

Source : Bloomberg / Linkedin

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité