Batteries : le boom des giga-usines en Europe

La liste des usines de fabrication de cellules de batterie à l'échelle du gigawatt prévues en Europe s'est allongée, le fabricant de batteries anglo-coréen Eurocell annonçant des plans pour un gigafab en Europe occidentale pour commencer la fabrication à grande échelle dans les 12 mois.

Rejoignez la révolution électrique!

Ces derniers mois, l’Europe s’est imposée comme un haut lieu de la fabrication de batteries. Une avalanche d’annonces de giga-usines de la part d’acteurs historiques, et de nouveaux venus sur le marché, comme Eurocell.

La stratégie est claire pour l’Europe : réduire sa dépendance à l’égard des importations de cellules de batteries asiatiques. Pour ce faire, elle devrait accueillir environ 35 gigafactories d’ici 2035, selon les dernières prévisions.

Le boom des giga-usines en Europe bat son plein avec l'annonce d'une nouvelle usine | VERS DES MOBILITES SOBRES ET PROPRES | Scoop.it
Sites de production de cellules de batteries en Europe.

Le boom des gigafactories en Europe, avec l’annonce d’une nouvelle usine.

Le dernier projet annoncé est celui du fabricant de batteries anglo-coréen Eurocell. Il a récemment déclaré qu’il allait construire sa première gigafactory européenne.

L’aspect extraordinaire du projet d’Eurocell est qu’il promet de commencer la fabrication à grande échelle en seulement 12 mois. Grâce aux « technologies éprouvées et prêtes pour la production » de la société.

Un investissement initial de 600 millions de livres (716 millions d’euros) est prévu en deux phases. Eurocell entend approvisionner les industries européennes du stockage de l’énergie, de l’automobile, de l’e-mobilité et de l’électronique grand public.

La première phase consistera à produire des cellules de batterie à grande échelle. Et ce, dès le début de l’année prochaine pour les clients existant.

En parallèle, une installation sur mesure sera construite sur le même site. Elle sera capable de produire plus de 40 millions de cellules par an d’ici 2025.

Eurocell ne s’est pas encore décidé pour la localisation.

Eurocell indique qu’elle étudie des sites potentiels pour sa base de fabrication européenne. Un choix définitif sera fait en fonction du soutien et des investissements du gouvernement.

« Nous recherchons activement une base de production européenne et sommes en discussion avancée avec des sites au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Espagne« ,

a déclaré le PDG de la société pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Recardo Bruins.

« Avec le bon niveau d’engagement et de soutien central, nous sommes désireux de profiter du marché européen en pleine croissance aussi rapidement que possible. »

En retour, le fabricant, dans un communiqué de presse pour annoncer le lancement du projet, a fait une annonce intéressante.

Ainsi, le pays hôte bénéficiera de « la création de centaines d’emplois directs et indirects, du transfert de compétences vitales des experts coréens en batteries et de la stimulation de l’économie dans un secteur stratégique crucial pour atteindre les ambitions nettes zéro de l’Europe. »

Des performances améliorées pour les produits Eurocell ?

Eurocell propose deux lignes de produits qui, selon elle, peuvent offrir de meilleures performances que les batteries lithium-ion conventionnelles. Sa batterie à charge ultra-rapide « UFC » est capable de capturer n’importe quelle charge d’entrée. Et le tout, dans n’importe quelle condition à un taux de 10C. Elle a une longue durée de vie de plus de 5 000 cycles. Elle est ainsi 100% sûre en cas d’impact, de pénétration ou de chocs. De sorte qu’il n’y a aucun risque d’emballement thermique et d’auto-inflammation, affirme la société.

Les batteries UFC ont :

  • une anode en oxyde de lithium-titanite qui, selon Eurocell, permet cette longue durée de vie (plus de 25 ans),
  • et une cathode en oxyde de lithium-nickel-manganèse.

Le point faible de ce produit est sa faible densité d’énergie. C’est pourquoi les batteries lithium-titanite ne sont généralement déployées que dans les véhicules volumineux, où l’espace est moins problématique que dans les voitures particulières.

La batterie à ultra-haute capacité « UHC » du fabricant excelle en termes de capacité, selon son concepteur. Elle dépasserait de 150 % les batteries lithium-ion classiques grâce à son anode composite en silicone-graphite.

Cette caractéristique a toutefois un coût, et la batterie UHC coûte 30 % de plus que les alternatives conventionnelles. Eurocell affirme que ses batteries ont une large plage de température de fonctionnement, de -20 à 50 degrés Celsius. Ce qui les rend bien adaptées à une utilisation dans des conditions climatiques extrêmes et sans réseau électrique.

Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

Visite incroyable dans les ateliers d’Apple

Vous êtes curieux comme nos rédacteurs ? Vous êtes fan des produits Apple, admirateurs secrets ou simplement désireux d’en...
- Publicité -