Renault, en collaboration avec la Software Republic, une alliance de grandes entreprises dont Orange, Dassault Systèmes, STMicroelectronics, Thales et Atos, vient de dévoiler un concept-car qui pourrait bien représenter le futur de l’automobile. Avec une myriade de technologies de pointe intégrées, ce véhicule conceptuel, baptisé H1st Vision, soulève la barre de ce qui est possible dans le domaine de la mobilité automobile.

Les technologies embarquées : réinventer la conduite

Le concept-car H1st Vision est équipé de multiples technologies qui travaillent de concert pour améliorer l’expérience de conduite. Il fait appel à la connectivité 5G et aux données véhicules fournies par Orange et Renault Group pour une expérience de conduite hautement connectée. La sécurité de la communication des données de véhicule à véhicule (V2V) ou du véhicule à son environnement (V2X) est assurée par STMicroelectronics, garantissant une conduite sûre et sécurisée.

Un jumeau virtuel, conçu par Dassault Systèmes, permet une surveillance précise de l’état d’usure des éléments clés du véhicule. Grâce à cette technologie, le H1st Vision est capable de générer un bilan général de l’état de santé de la voiture à tout moment (le « health status »), ainsi qu’une prévision du nombre de kilomètres restants avant la prochaine maintenance (le « health forecast »).

Innovations centrées sur la sécurité et le bien-être

Au total, 20 innovations ont été embarquées dans le H1st Vision. L’approche de l’habitacle active la reconnaissance posturale et faciale, permettant ainsi l’accès et le démarrage du véhicule. Une fois à l’intérieur, un avatar projeté sur la vitre puis sur l’écran de la console centrale accueille et accompagne l’utilisateur. Pour améliorer le confort de l’occupant, un système audio immersif a été co-conçu avec Jean-Michel Jarre.

Lire également :  Renault Twingo Zen électrique VS Clio Diesel

Cependant, malgré ces avancées impressionnantes, il est important de noter que le concept H1st Vision demeure, pour l’instant, un concept. Les technologies embarquées, bien que prometteuses, n’ont pas encore fait leurs preuves dans des conditions de conduite réelles. De plus, la question de la sécurité des données personnelles dans un véhicule aussi connecté se pose inévitablement.

Vers une mobilité durable

Dans une démarche de durabilité, des composants de puissance en carbure de silicium sont utilisés dans les systèmes d’alimentation critiques. Ils équipent les véhicules électriques ainsi que les bornes de recharge où ils contribuent à augmenter de façon significative le rendement. De plus, la borne de charge Powerbox permet la recharge bidirectionnelle V2G (Vehicle-to-Grid) afin d’aider le réseau électrique ou alimenter la maison lors de pics de consommation.

L’approche collaborative : la clé du succès ?

La méthode collaborative de la Software République, après deux ans de coopération entre les six membres fondateurs, a permis d’intégrer rapidement vingt technologies dans un concept en six mois seulement. Ce processus d’innovation rapide montre l’intérêt d’une approche collaborative pour relever les défis de l’industrie automobile. Mais il reste à voir comment ces technologies innovantes seront adaptées et appliquées aux véhicules de production.

En conclusion, le concept-car H1st Vision de Renault est une démonstration de la puissance de l’innovation technologique et collaborative dans l’industrie automobile. Il offre une vision futuriste de ce à quoi pourrait ressembler la conduite dans les années à venir.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *