capture du mode conduite autonome Tesla

Aux Etats-unis, Elon Musk a initié un plan d’action pour que les propriétaires de Tesla puissent se rendre compte des avancées de la firme. Ainsi depuis le début de la semaine dernière, les propriétaires des Etats-unis peuvent profiter d’un mois gratuit de conduite autonome dans le cadre d’un programme dit « supervisé » et plus « bêta ».

Un mois gratuit pour les propriétaires de Tesla aux Etats-unis


Le lancement de l’essai de la fonctionnalité de conduite autonome complète (supervisée) de Tesla marque un jalon captivant dans l’évolution de la technologie des véhicules autonomes. Disponible pour les propriétaires de Tesla aux États-Unis, cette fonctionnalité avancée promet de révolutionner l’expérience de conduite en offrant la capacité de piloter le véhicule avec une intervention humaine minimale.

Capable de changer de voie, de naviguer à travers les bifurcations pour suivre un itinéraire prédéfini, d’éviter d’autres véhicules et obstacles, ainsi que d’effectuer des virages à gauche et à droite, la technologie soulève cependant un impératif crucial de vigilance. Tesla insiste sur le fait que, malgré les avancées, la supervision humaine reste indispensable.

Les utilisateurs sont encouragés à maintenir un niveau élevé de prudence et à éviter toute complaisance. L’essai, qui s’étend jusqu’au 30 avril 2024, représente une phase de test cruciale, soulignant l’engagement de Tesla dans le perfectionnement continu de ses technologies de conduite autonome, tout en rappelant l’importance de la responsabilité humaine dans l’interaction avec ces systèmes avancés.

Lire également :  Tesla et Uber : Un partenariat pour limiter la peur de la panne en électrique

Traduction du communiqué de Tesla adressé aux propriétaires US:

« Votre conduite autonome complète (supervisée)

Le procès commence maintenant !

Sous votre supervision, la conduite autonome complète (supervisée) peut conduire votre Tesla presque n’importe où. Elle changera de voie, sélectionnera des bifurcations pour suivre votre itinéraire de navigation, contournera d’autres véhicules et objets, et tournera à gauche et à droite. Vous et toute personne que vous autorisez devez faire preuve d’une prudence accrue et rester attentif. Cela ne rend pas votre véhicule autonome. Ne faites pas preuve de complaisance.

Cet essai prendra fin le 30 avril 2024. »

Le même message a été adressé aux propriétaires du Canada ce jour.

Des vidéos bluffantes émergent sur les réseaux sociaux

Dans cette vidéo captivante, l’utilisateur de Twitter @AndresRomance27 partage son expérience éblouissante avec la version 12 du système de conduite autonome complet (Full Self-Driving ou FSD) de Tesla. Avec un enthousiasme contagieux, il exprime sa stupeur et son admiration face aux capacités avancées de cette technologie. Le clip montre le véhicule Tesla naviguant avec une aisance et une intelligence remarquables dans diverses situations de conduite, démontrant des manœuvres et des décisions qui semblent défier les attentes habituelles d’un système autonome.

Lire également :  Batterie Tesla : Fournisseurs, poids

@AndresRomance27 rend également hommage à Elon Musk, soulignant que sans sa vision et son innovation, de telles avancées dans la technologie de conduite autonome ne seraient pas possibles. Il exprime sa gratitude envers Musk pour avoir façonné un avenir prometteur où la conduite autonome devient une réalité tangible et impressionnante. Fait intéressant, il précise ne pas posséder d’actions Tesla, soulignant que son admiration provient purement de son expérience en tant que client satisfait.

Ce témoignage vidéo offre un aperçu fascinant des progrès réalisés dans le domaine de la conduite autonome, suscitant à la fois émerveillement et anticipation pour l’avenir de la mobilité.

Quand sera déployée la conduite (vraiment) autonome de Tesla en Europe ?

L’autorisation récente par la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) des systèmes d’aide à la conduite avancée, y compris le Full Self-Driving (FSD) Beta de Tesla, est un développement crucial.

Cependant, pour que les Tesla équipées de FSD deviennent une réalité sur les routes européennes, plusieurs étapes doivent encore être franchies. D’abord, Tesla doit soumettre une présentation détaillée de la conception de ses systèmes aux autorités d’homologation européennes. Ce processus d’approbation pourrait prendre un certain temps, dépendant de la rapidité avec laquelle Tesla peut répondre aux exigences réglementaires et de l’efficacité des autorités à évaluer et approuver ces technologies.

Lire également :  Elon Musk : "Tesla dépasserait Apple et Saudi Aramco"

Si Tesla parvient à naviguer avec succès à travers ces étapes réglementaires, le déploiement du FSD Beta en Europe pourrait potentiellement commencer dès la fin de 2024. Cela représente une estimation optimiste, supposant que toutes les validations et approbations nécessaires sont obtenues sans retard significatif.

En résumé, bien qu’une date précise ne puisse être garantie à ce stade en raison des variables réglementaires et de conformité, l’espoir est que les conducteurs européens pourront commencer à bénéficier des fonctionnalités de conduite autonome de Tesla dès la fin de l’année 2024.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *