2020-hyundai-kona-electric_100712762_h

Selon Reuters, Hyundai envisage l’arrêt de la commercialisation de sa voiture électrique phare, la Hyundai Kona, sur sa terre natale, après qu’une série d’incendies et de systèmes de freinage défectueux aient provoqué des rappels massifs.

C’est une chaîne de TV locale (YTN) qui l’affirme. Toutes ces annonces sont anonymes, l’agence de Presse prends donc des précautions particulières.

Ce véhicule se classe parmi les meilleurs ventes de voitures électriques en Europe mais, toujours selon ces sources, le constructeur n’envisage pas l’arrêt de la commercialisation en dehors de son marché domestique pour le moment.

De nombreux rappels qui ont conduits à cette décision

Entre Septembre 2017 et Mars 2020, la firme sud coréenne a rappelée plus de 25,564 véhicules Kona sans fixer définitivement ce problème.

A chaque fois, la firme a dû soit mette à jour le logiciel du véhicule, soit remplacer le bloc batterie pour prévenir le danger d’une combustion. Une situation qui semble difficilement acceptable pour le constructeur.

Si le constructeur n’a pas confirmé les informations de Reuters, ils évoquent « plusieurs solutions en amont du lancement mondial de la Ioniq 5 ».

Lire également :  Lynk & Co : Le triomphe de l'automobile par abonnement ?

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *