A la découverte du nouveau Cupra Born VZ 230

Est-il possible que la célèbre chanson « Born to Be Wild », sortie en 1968, dépeigne réellement la personnalité du Cupra Born ? A première vue, en effet, la compacte espagnole semble avoir été prédestinée à une vie d’aventure. Son design est plus dense que celui de sa cousine, la Volkswagen ID3, et elle est dotée d’un intérieur plus sophistiqué, mêlant contrastes cuivrés et matériaux robustes.

Ces qualités ont été dévoilées dans leur intégralité lors de la présentation statique du véhicule. Mais surtout, le tout premier véhicule électrique à porter le blason Cupra se distingue de son équivalent germanique par une source de puissance qui culmine à 230 chevaux (170 kW). C’est donc cette version que nous avons décidé d’utiliser pour notre premier essai dynamique, qui s’est déroulé dans la région de Barcelone.

Jusqu’à 230 chevaux de puissance

En ce qui concerne le confort d’assise, le maintien latéral et le renforcement lombaire de notre modèle, tous les voyants du siège conducteur, y compris l’appui-tête très souple, sont au vert lorsque le conducteur prend le volant. Nous ne sommes contraints de choisir un réglage plus bas que lorsque nous sommes en position dominante de conduite.

Le Born se révèle d’un caractère réservé, quant à ses sensations, dans le sens progressif, surtout associé à l’amortissement piloté ; donc proposer cette option est bienvenu, compte tenu des circonstances. Le train avant manque de mordant, mais cela ne génère pas de sous-virage, car il est par ailleurs stable.

Ainsi, même sans le glaçage, le gâteau reste savoureux, grâce aux mérites d’un châssis bien équilibré et développé sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen. Malgré le DCC Sport et l’ESC Sport, notre Born est le gage d’une conduite solide à vitesse soutenue, basée sur la fiabilité des pneus Michelin Pilot Sport, placés sur ses jantes de 20 pouces en option.

En bref, et en l’absence de réelle émotion, notre Born est un gage de comportement solide à vitesse soutenue.

Une autonomie satisfaisante

Visuel de la Cupra Born, avec l'agencement intérieur et les dimensions du véhicule.
La nouvelle Cupra Born électrique (source : .cupraofficial.fr)

Alors que la puissance de sa parente, l’ID3, se maintient à 204 chevaux, la compacte ibérique peut revendiquer 230 chevaux en utilisant la fonction e-Boost, qui peut être déclenchée en mode Cupra ou en utilisant un « kick down » pendant une période de trente secondes.

Même si nous ressentons davantage la dureté de l’amortissement, lorsque nous sommes assis sur les sièges arrière que sur les sièges avant, le niveau de confort reste correct et l’espace pour les jambes est suffisant.

A noter que la place centrale n’est pas incluse dans la version longue autonomie (548 km), qui est équipée de batteries d’une capacité de 77 kWh. La commande du système de régénération de l’énergie électrique est montée sur le côté droit du cockpit numérique et sert à activer le système.

L’autonomie revendiquée de 417 kilomètres (km) reflète fidèlement la réalité et se base sur une consommation tout aussi réaliste. Le mode de conduite sélectionné entraîne évidemment son fonctionnement avec quelques différences logiquement distinctes (Confort, Autonomie, Performance, Cupra, Individual).

Attendu en novembre

A l’usage, l’environnement entièrement tactile demande un peu de temps pour s’habituer afin de garder sa concentration au volant. En ce qui concerne les outils de sécurité de pointe, Cupra met la main sur un affichage tête haute, qui propose, pour la première fois, une superposition de réalité augmentée en option.

Après avoir pris le volant des variantes 204 chevaux/58 kWh et 230 chevaux/77 kWh, nous avons pu confirmer que la version 230 chevaux/58 kWh de notre voiture d’essai est celle qui offre l’équilibre optimal entre performances et sensations de conduite. Cupra n’a pas encore déterminé son prix, mais l’entreprise prévoit que le prix ne sera pas supérieur à 40 000 euros une fois le bonus déduit.

Pour l’instant, le seul tarif qui a été fixé concerne sa petite sœur, qui dispose de 204 chevaux et dont le prix est de 34 250 euros (après déduction d’un bonus de 6 000 euros). Il est prévu que les versions susmentionnées représentent environ 80 % des ventes de Cupra Born, lorsqu’elles seront combinées. Les commandes seront acceptées pour la première fois en novembre prochain.

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

1 COMMENTAIRE

  1. Avec cette nouvelle autonomie cela devient vraiment interressant, j’ai testé la version avec la plus petite batterie sur ma chaine youtube.et c’est une voiture avec bcp de charme mais le système multimédia était à revoir jspr qu’il y a eu une grosse maj…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

Suivez nos dernières publications et les backstage de Tesla Mag. Signalez nous des idées, erreurs ou bons plans à partager! Bienvenue dans la communauté!

Pour poursuivre votre lecture