Tesla Model X - Astonjet

Quand le meilleur de l’aviation d’affaire rencontre le meilleur du VE, le mariage fait mouche.

« Nous n’aimons pas faire les choses comme tout le monde ». Charles Clair est pilote, fondateur Astonjet, compagnie d’aviation d’affaires, de l’école Astonfly, de la société d’assistance aéroportuaire Astonsky et d’Astontec (atelier de maintenance). Un entrepreneur de 38 ans, passé par la compagnie Darta,  à Paris-Le Bourget où il est resté pour implanter son propre terminal. Une belle réussite et une flotte de premier plan que Charles Clair a décidé de compléter d’une Tesla Model X. 

Pourquoi préférer les vols en jet privé ?

Le jet privé est la quintessence du luxe, du confort et de la commodité. Voici pourquoi les plus fortunés préfèrent voyager en jet privé :

  1. Flexibilité et gain de temps : Les jets privés offrent une flexibilité inégalée. Les passagers peuvent décoller et atterrir quand ils le souhaitent, sans être contraints par les horaires des vols commerciaux. De plus, les jets privés peuvent souvent atterrir dans des aéroports plus petits, plus proches de la destination finale, ce qui réduit le temps de trajet.
  2. Confidentialité : Les jets privés offrent une intimité que les vols commerciaux ne peuvent pas garantir. Que ce soit pour des réunions d’affaires confidentielles, ou simplement pour éviter les regards indiscrets, le jet privé est le choix privilégié.
  3. Confort et luxe : Les jets privés sont aménagés avec le plus grand soin pour offrir le plus haut niveau de confort. Des sièges spacieux et entièrement inclinables, une cuisine gastronomique, des divertissements haut de gamme, voire même des chambres privées, font partie des commodités que l’on peut attendre à bord d’un jet privé.
  4. Service personnalisé : À bord d’un jet privé, tout est fait pour répondre aux besoins et aux désirs des passagers. Du choix des repas à la sélection des divertissements, en passant par le service personnalisé offert par le personnel de bord, le vol est entièrement adapté aux préférences du passager.
  5. Productivité : Pour les chefs d’entreprise et les dirigeants, chaque minute compte. Les jets privés offrent un environnement calme et sans distractions, idéal pour travailler ou tenir des réunions en vol.
  6. Sécurité et tranquillité d’esprit : Les jets privés suivent des normes de sécurité strictes et les passagers ont souvent accès à des informations détaillées sur le pilote et l’équipage, ce qui contribue à une tranquillité d’esprit supplémentaire.
Lire également :  Guide pour faire des économies d'énergie à la maison

En résumé, les vols en jet privé offrent une expérience de voyage incomparable, combinant luxe, confort, flexibilité et sécurité. Ce n’est pas seulement un moyen de transport, c’est une manière de vivre.

Quelles sont les principales plateformes de réservation ?

  1. NetJets : C’est l’une des plus grandes compagnies de jets privés au monde. Ils offrent une variété de programmes de propriété partagée, de cartes de vol et de location à l’heure.
  2. VistaJet : Une compagnie internationale qui offre des services de location de jets privés dans le monde entier. Ils se concentrent sur le service à la clientèle et le luxe.
  3. Flexjet : Cette compagnie offre une variété d’options, de la propriété partagée à la carte de vol, avec une flotte de jets modernes.
  4. Wheels Up : Une compagnie qui offre une adhésion permettant l’accès à une flotte de jets privés et d’avions à turbopropulseurs.
  5. JetSmarter : Cette plateforme utilise une application pour connecter les passagers avec les vols privés disponibles dans leur région.
  6. PrivateFly : Cette compagnie permet de comparer et de réserver des vols en jet privé à travers une plateforme en ligne.
  7. Charter Jet One : Cette plateforme offre des services de location de jets privés, des vols charter de luxe et d’autres services de voyage privés.
  8. Stratos Jet Charters : Une plateforme de réservation de vols en jet privé qui offre des services de courtage de jets privés.

Évidence X

« Tesla est apparu comme une évidence », souligne-t-il. « Un nombre croissant de nos clients affiche une véritable préoccupation écologique. Nous sommes nous-mêmes, Astonjet, 100% éco-compensés, avec la plantation de milliers d’arbres. Ajouter une Tesla à notre flotte confirme notre engagement bas carbone et offre de surcroît une expérience client inédite ». 

Astonsky

Une Tesla pour quelques centaines de mètres

Contre toute attente, la Tesla ne quitte pas le Terminal Astonsky. Le véhicule ne sert qu’aux déplacements internes, aux clients et équipages, sur le site de l’aéroport du Bourget. « La Model X offre un grand volume. Nous pouvons la charger des bagages de nos clients et les conduire au Terminal », précise le CEO. Et pas jusqu’à chez eux, afin de prolonger l’expérience VE et d’offrir un supplément de service Premium ? « Les ramener ou aller les chercher chez eux, c’est une activité de VTC. Elle est aujourd’hui très règlementée. Ce n’est pas notre métier. De surcroît, aujourd’hui, Astonsky assiste 30% des vols du Bourget. Ce n’est pas une Model X isolée qu’il nous faudrait, mais une flotte entière, pour pouvoir offrir le même service à tous nos clients, sans exception ». 

Des débuts compliqués

Si Charles Clair confirme aujourd’hui la pertinence de l’apport de la Model X à ses services, il n’ira probablement pas plus loin. Les débuts avec Tesla ont été compliqués. « A l’ouverture du Terminal Astonsky il y a un an, j’avais contacté la marque pour déployer quelques SuperChargeurs. On m’a clairement fait comprendre que je n’étais pas la cible. Une aberration ! Non seulement le SuperChargeur le plus proche est à 1h d’ici, à Senlis, mais je suis également l’une des très rares entreprises au monde dont 100% des clients peuvent s’acheter n’importe quelle Tesla ». La firme californienne n’ayant pas vu l’opportunité de se rapprocher de la clientèle aviation d’affaires, Astonsky a donc acquis sa propre Model X en tant que client lambda, et fait poser ses propres bornes de recharge à l’entrée de son terminal, des Sesame de chez Sobem-Scame. 

Charles Clair, le pilote-entrepreneur

Il avait rêvé d’être pilote de ligne, il est également, à 38 ans seulement, le patron comblé d’une compagnie d’aviation d’affaires prospère, Astonjet, bien installée au cœur de l’aéroport du Bourget. Sa vie est un joli roman sur fond de business, d’intuitions fortes et de coups de génie. Sa dernière idée, consigner une Tesla Model X sur le tarmac de l’aéroport parisien pour transporter les VIPs vers leur jet, ou aller les chercher à l’atterrissage, est un nouveau pari, bien en phase avec le personnage : exigent et plein de bon sens !  

Lire également :  Pourquoi installer des panneaux solaires à son domicile?

Aujourd’hui, Charles Clair est seul aux commandes d’une compagnie aérienne d’avions d’affaires, Astonjet, fondée en 2009, de la première école de pilotage française, baptisée Astonfly (créée en 2004 sous le nom d’Air et Compagnie, elle forme chaque année 150 pilotes de ligne), d’une société d’assistance aéroportuaire, Astonsky et d’un centre de maintenance aéronautique, Astontec. Pourquoi « Aston » ? « Parce que le terme « astonish » signifie « étonner », sourit le président de Clair Group.

Charles Clair vient d’investir 10 millions d’euros dans l’acquisition et la rénovation du plus grand terminal de l’aéroport du Bourget. Et il ne compte pas s’arrêter là. « Quand on exploite des avions de plus en plus nombreux et de plus en plus gros, les propriétaires ne souhaitent plus que leur avion soit hébergé dans le terminal d’un tiers … » 

Quand Charles Clair est venu rencontrer le groupe Signature Flight Support (BBA), gestionnaire de trois terminaux « FBO » (Fixed Base Operator) au Bourget, au printemps 2018, il envisageait juste de louer un étage du terminal 2, situé le plus au nord de l’aéroport. C’est au cours du rendez-vous que l’idée est apparue comme une évidence : « Et si je vous achetais tout le bâtiment ? » Le groupe anglais n’était pas vendeur… mais il a vendu ! « Trois FBO au Bourget, il y en avait un de trop, et je crois qu’ils ont été rassurés par le fait que je ne sois pas un concurrent direct. Tous les autres groupes d’assistance aéroportuaire sont aux mains d’actionnaires pesant plus de 500 millions d’euros chacun, alors que mon capital n’est que de 500K ! » 

Lire également :  Guide sur le réseau de recharge publique à Marseille

Ce terminal, rebaptisé Terminal Astonsky, rénové aux standards 5 étoiles, héberge notamment depuis septembre 2019 la flotte de la compagnie aérienne Astonjetavec 7 000 m2 de bureaux, 2 hangars et 16 000 m2 de parking avions, avec une navette haut de gamme, une Tesla Model X payée rubis sur l’ongle, comme un client lambda. « Nous voulons faire d’Astonsky une référence du luxe à la française, dédiée à une clientèle toujours plus exigeante. Nous avons entièrement repensé l’accueil et le service à offrir aux passagers et aux équipages qui arrivent chez nous. Au-dessus, cinq étages sont réservés aux activités du groupe et à des locataires, le tout dans un environnement que nous voulons exceptionnel. » 

Galerie du terminal AstonSky

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *