Depuis l’introduction de la première Tesla Roadster en 2009, la marque américaine s’est taillée une part impressionnante dans le parc automobile français. Avec une croissance exponentielle, Tesla est en passe de franchir un nouveau cap historique : l’immatriculation de sa 100 000ème voiture en France. Au rythme actuel, cette étape devrait être atteinte d’ici la fin de l’année 2023.

89 789 véhicules Tesla immatriculés à la date d’avril 2023

Selon les données publiées par Bertrand Moreau (@Moreau12Moreau) sur son compte Twitter, le nombre total de Tesla immatriculées en France depuis 2009 est de 89 789 à la date d’avril 2023. Cette progression rapide est à souligner, particulièrement dans un contexte où la part de marché des voitures 100 % électriques et hybrides rechargeables a considérablement augmenté en France ces dernières années.

En 2010, le parc automobile électrique en France n’était que de 1 787 véhicules. Depuis, ce chiffre a connu une augmentation spectaculaire, atteignant 1 161 798 voitures 100% électriques sur nos routes en 2023. Au milieu de cette transformation énergétique, Tesla a su se démarquer par la qualité et l’innovation de ses véhicules, allant du Roadster original aux populaires Model 3 et Model Y.

Une mise en perspective qui peut impressionner

Voici un tableau de classement relatif des immatriculations de véhicules en France, y compris tous les types de véhicules (électriques, hybrides rechargeables et à combustion interne) jusqu’en avril 2023. Notez que ces chiffres sont hypothétiques et basés sur la tendance générale et le contexte de votre précédente demande.

Lire également :  Hyundai se lance dans des courses avec l'Ioniq 5 N
Marque/Type de véhiculeNombre d’immatriculations (France, jusqu’à avril 2023)
Total véhicules à combustion30 000 000* (estimation)
Total véhicules électriques1 161 798
Total véhicules hybrides rechargeables756 398
Renault ZOE150 000* (estimation)
Peugeot e-208120 000* (estimation)
Tesla (tous modèles)89 789

*Les chiffres pour Renault ZOE, Peugeot e-208, et les véhicules à combustion sont des estimations basées sur des données antérieures et des tendances de marché générales.

État du marché :

  • Les véhicules à combustion dominent encore largement le marché automobile français, malgré une baisse progressive due à l’adoption croissante de véhicules électriques et hybrides rechargeables.
  • Les véhicules électriques et hybrides rechargeables représentent une part de plus en plus importante du marché, avec une croissance particulièrement rapide pour les véhicules 100 % électriques.
  • Renault et Peugeot, avec leurs modèles ZOE et e-208 respectivement, sont les leaders du marché des véhicules électriques en France.
  • Tesla, malgré sa part de marché relativement petite, a connu une croissance rapide et est sur le point d’atteindre le cap des 100 000 immatriculations en France.

Notez que ces chiffres peuvent varier légèrement en fonction des sources et des méthodes de calcul.

Source: AVERE / Bertrand Moreau

Cependant, il convient de mettre ces chiffres en perspective. En dépit de la croissance impressionnante des immatriculations de Tesla, la marque américaine reste une petite part de l’ensemble des véhicules électriques en France. Sur les plus d’un million de voitures 100 % électriques en France en 2023, les Tesla ne représentent qu’environ 7,7%.

Cela dit, la progression de Tesla n’est pas à prendre à la légère. Bien que son impact global sur le parc automobile français reste modeste, la croissance continue de Tesla révèle la force de son modèle économique basé sur l’innovation technologique et l’engagement envers la mobilité durable. De plus, Tesla jouit d’une image de marque forte qui séduit de plus en plus d’automobilistes à la recherche d’une option électrique fiable et performante.

Lire également :  Vers une transition écologique des flottes automobiles

De nouveaux défis à relever

Toutefois, cette croissance pourrait rencontrer des obstacles dans les années à venir. Avec l’arrivée de concurrents sérieux comme Renault, Peugeot, et d’autres marques internationales sur le marché des véhicules électriques, Tesla pourrait voir sa progression ralentir. Les défis liés à la chaîne d’approvisionnement et la pression pour baisser les prix pourraient également impacter la croissance future de la marque.

En conclusion, bien que Tesla soit sur le point d’atteindre le cap des 100 000 immatriculations en France, cela ne reflète qu’une partie de l’histoire. Le parc automobile français est en pleine transformation, et Tesla joue un rôle clé dans cette évolution. Mais avec une concurrence accrue et une pression pour rendre les véhicules électriques encore plus accessibles, le chemin de Tesla vers le prochain cap d’immatriculations pourrait être semé d’embûches.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *