Cinq minutes au lieu des 60 qu’il faut à un Delivry Manager pour remettre son véhicule à un acheteur de Model S ou X. Un objectif décrit récemment par Elon Musk dans un entretien avec des investisseurs et dicté par une nécessité : rationaliser la livraison des Model 3 qui seront remis sans devoir augmenter considérablement le nombre des points de délivrance et des commerciaux qui en auront la charge.

Et donc réduire au maximum les coûts matériels et en ressources humaines de la dernière étape d’un processus initié dès la commande passée elle sur Internet et le plus souvent sans intervention.

Martin vous explique comment il a été livré de sa Tesla Model 3

  • Suivi de la Commande

Tesla a fourni à Martin un compte en ligne pour suivre l’état de sa commande. Il pouvait voir les étapes de production de son véhicule et obtenir une estimation de la date de livraison.

  • Notification de Livraison

Quand la Tesla de Martin était prête, il a reçu une notification fixant la date et le lieu de livraison. Tesla offre généralement des options de livraison à domicile ou de récupération dans un centre Tesla.

  • Préparation à la Livraison

Avant la livraison, Martin s’est assuré que son domicile était prêt à accueillir la Tesla, notamment en installant un chargeur à domicile si nécessaire. Il a également préparé les documents nécessaires, tels que le permis de conduire et la preuve d’assurance.

  • Réception et Inspection
Lire également :  Cybertruck : La chaîne de production en marche !

Le jour J, Martin a rencontré le représentant de Tesla pour la livraison. Il a inspecté le véhicule à l’aide de sa Checklist de livraison, s’assurant qu’il correspondait à ses attentes et était exempt de défauts. Le représentant de Tesla a pris le temps d’expliquer les fonctionnalités du véhicule et de répondre à toutes ses questions.

7. Formalités Administratives

Martin a ensuite signé les documents finaux, y compris le contrat de vente et la documentation de garantie. Tesla a également aidé Martin à configurer son compte Tesla pour gérer sa voiture via l’application mobile.

Pourquoi est-il important de rationaliser les process? d’après Elon Musk

skynews-elon-musk-tesla-space-x_4334552

Objectif induit : démontrer aux investisseurs auxquels Elon Musk fait actuellement appel pour lever de nouveaux fonds que la chaine de production sera entièrement maitrisée et au moindre coût dans la droite ligne du  relationnel commercial mis en place avec les Model S. Pari gagné: 1,2 milliard $ levés en trois jours sans baisse  notable du cours de l’action à un peu plus de 260$.

Se pose quand même la question de la formation de l’acheteur à la maîtrise de sa nouvelle voiture dont la technologie de rupture ne sera pas sans inquiéter le futur conducteur et de sa satisfaction émotionnelle car il aura quand même dépensé plusieurs dizaines de milliers d’Euro ce qui devrait lui donner le « droit » d’être « reconnu » 🙂 comme « exceptionnel ».

Process de réception de la Tesla Model 3

Il semble au final qu’Elon Musk ait tout prévu pour répondre convenablement à ces importantes questions :

  1. L’acheteur aura reçu tout au long des semaines qui précéderont la réception de sa voiture non seulement les documents qui attesteront de la transaction et la finaliseront hors bureau mais aussi des vidéos qui lui permettront de tout apprendre depuis son fauteuil préféré, un bon verre à la main, en attendant de pouvoir poser son auguste fessier sur le siège conducteur tant attendu. Entretenir son impatience à son meilleur niveau tout en étant présent à ses côtés autant de fois qu’il lui sera nécessaire !
  2. Le Delivery manager remettra les clefs du véhicule à son propriétaire sans plus de précautions oratoires ni de paperasserie mais avec l’attention qui conviendra le tout en cinq minutes idéales ce qui permettrait à la compagnie d’en « sortir »  beaucoup en une journée de travail normale probablement parfaitement programmée.

A lire également

8 Commentaires

  1. Personnellement , je trouve cela dommage de consacrer 5 minutes à un nouveau client qui se lance dans une nouvelle expérience de conduite ! Une vidéo n’est pas une excellente manière de découvrir le fonctionnement d’une voiture.
    J’aurais imaginé plutôt des réunions « Tuperware » où Tesla encadre ce processus communautaire entre anciens conducteurs convaincus et nouveaux . Il y a peut-être un rôle à jouer pour une communauté de passionnés comme la nôtre ….

  2. Moi quand j’ai pris possession de ma 60D en janvier ma femme me dit, après environ 45 minutes de briefing, va tu te rappeler de tout ca? Je lui répond non mais je vais aller sur le livre d’instruction sur le site web et vais jour après jour en apprendre un peu plus!
    Chose certaine quand les M3 vont arriver elles n’arriveront pas toutes en même temps donc on aura amplement le temps d’en apprendre plus avant d, avoir notre M3…

  3. Des vidéo, de la doc, c’est bien, mais pour maitriser le changement complet de culture et savoir pratiquer en toutes circonstances, un simulateur, c’est mieux. Une application sur tablettes et smartphone, un site web interactif, on peut alors apprendre à son rythme partout et connaitre parfaitement le véhicule avant la livraison. Idem s’il y a des changements d’interface avec les nouveaux firmwares, toute la clientèle peut s’y habituer avant.

  4. L’accélérateur est à droite, le frein à gauche, le volant est juste devant.

    Vous avez besoin d’autres choses pour conduire ?

    Le reste, ça se passe dans les menus. Vous aurez largement le temps de les découvrir, c’est intuitif.

    Elon a raison … 5 minutes … c’est simplement parfait. Pas de perte de temps !

    L’idée de l’application sur tablette est très bonne … je prends. Tweat le à Elon !

    Quand vous achetez une TV, un smartphone, une machine à laver … le vendeur passe une heure avec vous pour vous expliquer comment ça marche ? Et quand vous achetez ça sur internet, vous faites comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *