The logo marks the showroom and service center for the US automotive and energy company Tesla in Amsterdam on October 23, 2019. (Photo by JOHN THYS / AFP) (Photo by JOHN THYS/AFP via Getty Images)

L’économie circulaire est le nouveau graal dans le monde de la technologie. Dans une ère où la durabilité n’est plus un luxe, mais une nécessité, comment Tesla s’adapte-t-elle à cette évolution ? S’agit-il simplement de promesses marketing ou d’une véritable avancée technologique et environnementale ? Décortiquons.

L’Économie Circulaire : Qu’est-ce que c’est ?

D’abord, il convient de définir ce que nous entendons par « économie circulaire« . À l’opposé de la « take-make-throw » (prendre-fabriquer-jeter) propre à l’économie linéaire, cette nouvelle approche cherche à minimiser les déchets et maximiser la réutilisation. Elle vise à satisfaire simultanément les besoins des entreprises, des sociétés et de l’environnement.

La Vision de Tesla : Au-delà des Véhicules

Tesla ne se contente pas de produire des voitures électriques. La société s’est clairement engagée dans la voie de l’économie circulaire, notamment à travers le recyclage de ses batteries. Contrairement aux combustibles fossiles, ces batteries peuvent être recyclées et récupérées. La société affirme que ses batteries ne finissent pas dans les décharges, mais sont recyclées à 100%.

Des Usines Durables : La Promesse de Tesla

Ce n’est pas seulement sur le front des batteries que Tesla marque des points. L’entreprise a également conçu ses usines pour être durables. Prenons l’exemple de la Gigafactory du Nevada : elle a été conçue pour être couverte de panneaux solaires et produire 24,000 KW d’énergie pour la fabrication. Cela s’inscrit dans la vision globale de Tesla d’utiliser l’énergie renouvelable dans toutes ses opérations, que ce soit dans la production, la vente ou la livraison.

Lire également :  Et si Tesla avait déjà racheté Daimler?

Projets Futurs : Le Robotaxi

Tesla ne se repose pas sur ses lauriers. Avec des projets comme Robotaxi, l’entreprise vise à réduire encore plus son empreinte carbone. Il s’agit d’une approche holistique où chaque unité d’activité est examinée sous l’angle de la durabilité.

L’Importance du Recyclage : La Vision de JB Straubel

L’ancien directeur technologique de Tesla, JB Straubel, est maintenant à la tête de Redwood Materials, une entreprise de recyclage de batteries. Pour lui, l’économie basée sur les énergies fossiles est révolue. Il est convaincu que le recyclage des batteries EV est l’avenir. Selon lui, les matériaux des batteries EV « ne se dégradent pas » et peuvent être réutilisés des centaines, voire des milliers de fois.

Pour conclure, Tesla semble être en pole position pour mener le bal dans l’économie circulaire. Si les entreprises mondiales adoptent une approche similaire, nous pourrions assister à une révolution non seulement technologique, mais aussi environnementale.

Pour les lecteurs de Tesla Mag, qu’en pensez-vous ? Est-ce que Tesla mène véritablement la voie vers une économie durable ? Partagez vos pensées et rejoignez la discussion dans les commentaires ci-dessous !

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *