Les avocats ayant invalidé le plan de rémunération d’Elon Musk en 2018 ont formulé une demande inhabituelle devant la cour du Delaware. Ils réclament la somme exorbitante de 5,96 milliards de dollars, non pas en espèces, mais en actions Tesla, soit environ 29,4 millions d’actions au cours actuel.

Des frais élevés justifiés par un « énorme bénéfice »

Les avocats justifient leur requête en affirmant que leurs efforts ont permis de générer un « énorme bénéfice » pour Tesla en contestant le plan de rémunération jugé excessif. Ils estiment donc que leurs frais juridiques initiaux de 1,12 million de dollars devraient être compensés par une part conséquente du capital de Tesla.

Un impact potentiel sur l’entreprise et ses actionnaires

Si la cour du Delaware accède à cette demande, cela représenterait près de 1% du capital total de Tesla et propulserait ces cabinets d’avocats parmi les dix plus gros actionnaires du groupe. Une telle décision pourrait avoir un impact négatif sur la valeur de l’entreprise et les dividendes versés aux actionnaires.

Elon Musk dénonce une requête « criminelle »

Sur Twitter, le PDG de Tesla, Elon Musk, a qualifié cette demande de « criminelle ». Il souligne le manque de justification détaillée des avocats et l’absence de précédent pour une telle rémunération dans des cas similaires.

Verdict final incertain

La cour du Delaware n’a pas encore statué sur la requête des avocats. Il est possible que le montant final soit revu à la baisse, mais l’incertitude demeure.

Lire également :  Qu'est-ce que fait Elon Musk avec Neuralink?

Une situation inédite et controversée

Cette demande met en lumière la question épineuse des frais juridiques exorbitants dans les affaires complexes. La décision de la cour du Delaware sera scrutée de près et aura des implications importantes pour Tesla, ses actionnaires et le monde des affaires en général.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *