Vous suivez de près les avancées technologiques et les annonces concernant l’hydrogène dans la mobilité ? Cet article devrait vous plaire ! C’est parti pour les deux annonces de la semaine au sujet de l’H2.

HOPIUM annonce son introduction sur Euronext Growth Paris

HOPIUM, constructeur français de voitures haut de gamme à hydrogène coté sur Euronext Access Paris depuis le 23/12/2020, annonce le transfert de la cotation de ses titres sur le marché Euronext Growth Paris. Ce transfert s’inscrit dans le plan de développement de la société et sera effectif à compter de la séance de bourse du 20 janvier 2022.

L’objectif de ce transfert sur le marché Euronext Growth Paris est de permettre à Hopium d’être cotée sur un marché plus approprié à sa taille, d’offrir un cadre réglementaire plus adapté aux investisseurs et de bénéficier d’une plus grande visibilité.

Le projet de transfert a été approuvé par le conseil d’administration de la Société en date du 13 janvier 2022. La cotation des titres sur le marché Euronext Growth Paris s’effectuera dans le cadre d’une procédure accélérée d’admission aux négociations des actions existantes, sans émissions d’actions nouvelles.

L’action Hopium, qui était jusqu’ici cotée au double fixing, le sera désormais en continu.

À compter du 20 janvier 2022, le nouveau code mnémonique de l’action Hopium sera ALHPI. Le code ISIN demeurera inchangé : FR0014000U63. Par ailleurs, l’action Hopium restera éligible aux PEA et PEA-PME.

Afficher l’image source

GM lance des générateurs à pile à hydrogène pour la recharge rapide des VE et l’alimentation mobile

General Motors et son partenaire Renewable Innovations veulent lancer des générateurs à pile à hydrogène basés sur la technologie Hydrotec pour faciliter la recharge de véhicules électriques. Les générateurs alimentés par la technologie Hydrotec de GM sont conçus pour permettre la recharge rapide des véhicules électriques sans points de charge permanents, entre autres utilisations.

Lire également :  Tesla Energy Plan, c'est 75% d'économies au Royaume-Uni

En collaboration avec son partenaire Renewable Innovations, GM veut déployer ces générateurs à pile à hydrogène Hydrotec comme solution pour charge rapide en courant continu de véhicules électriques, mais également pour remplacer les générateurs à essence ou Diesel dans les entreprises et dans différentes applications mobiles.

Comme toujours, toute médaille a son revers. Sur le principe, l’idée d’utiliser des générateurs ne produisant que de la vapeur d’eau plutôt que des gaz d’échappement est intéressante et peut constituer une solution efficace et intelligente pour fournir une puissance de recharge rapide suffisante sans dépendre des capacités du réseau électrique ou du bon vouloir du ciel.

Mais la problématique environnementale reste la même et cette solution n’aura de réel intérêt que dans le cas où l’hydrogène utilisé pour alimenter la pile à combustible présente un bilan CO2 inférieur aux générateurs à carburant fossile, voir totalement neutre. Cela dit, les quantités à produire de cet « hydrogène vert » seront plus raisonnables que pour alimenter une flotte de véhicules à pile à combustible.

Donc, l’idée est bonne, mais sous certaines conditions.

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *