Press conference on the revision of the renewable energy directive- Parlement européen – 2023

Les députés européens ont conclu un accord informel avec le Conseil visant à encourager l’utilisation des énergies renouvelables. L’objectif contraignant fixé est d’atteindre une part de 42,5% d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie d’ici 2030, et les États membres devront s’efforcer d’atteindre 45%. Le secteur des transports devrait également voir une réduction de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre, grâce à une plus grande utilisation de biocarburants avancés et de carburants renouvelables non biologiques, tels que l’hydrogène.

Vers une révision de la directive sur les énergies renouvelables

Pour atteindre ces objectifs, la directive sur les énergies renouvelables (RED) sera révisée. Les nouvelles centrales électriques utilisant des sources d’énergie renouvelable bénéficieront d’une procédure d’autorisation plus rapide, avec un délai maximum de 18 mois pour les autorités nationales approuver les nouvelles installations. Les députés ont également obtenu que les États membres fixent un objectif indicatif pour les technologies innovantes en matière d’énergies renouvelables d’au moins 5% de la capacité d’énergie renouvelable nouvellement installée, ainsi qu’un cadre contraignant pour les projets transfrontaliers dans le domaine de l’énergie.

Les députés ont également plaidé en faveur de critères plus stricts sur l’utilisation de la biomasse afin de s’assurer que l’UE ne subventionne pas les pratiques non durables.

Un accord salué par la commission de l’Industrie

Markus Pieper, rapporteur pour la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, a salué cet accord qui permettra le déploiement des énergies renouvelables, une meilleure protection du climat et le développement plus simple et rapide des énergies renouvelables en Europe. Le rapporteur de la commission de l’environnement, Nils Torvalds, a souligné la difficulté des négociations, mais a déclaré que cet accord garantira que l’UE respectera ses obligations en matière de climat.

Lire également :  Supercharger : Un nouvel emplacement pour faire Narbonne - Saint Gaudens

L’accord informel doit maintenant être approuvé par le Parlement et le Conseil pour entrer en vigueur, après quoi la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie organisera un vote de confirmation lors d’une prochaine réunion. Cette révision découle du paquet législatif « Fit for 55 », qui vise à réduire la dépendance européenne à l’égard des importations de combustibles fossiles en provenance de Russie, faisant suite à l’agression russe envers l’Ukraine.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *