Source : BFM TV

L’initiative verte de Muttersholtz

Nid de cigognes perchées sur l’église et maisons à colombages pittoresques ne sont pas les seuls attraits de Muttersholtz. Cette commune du Bas-Rhin est désormais remarquée pour sa singularité énergétique : grâce à l’installation de turbines sur la rivière Ill, elle produit sa propre électricité. Une prouesse qui couvre 10% de la consommation énergétique du village, dont l’éclairage public et les bâtiments municipaux.

Un investissement rentable

Bien que l’investissement initial ait été significatif – deux millions d’euros – la municipalité en tire désormais une grande satisfaction. « Aujourd’hui, on se voit complètement récompensé », déclare Michel Renaudet, premier adjoint au maire de Muttersholtz, à BFM Alsace. « Et nous savions déjà qu’on était sur la bonne voie. Aujourd’hui, c’est incroyable. »

Le surplus de production, soit 90% de l’énergie générée, est revendu et génère un revenu annuel de 60.000 euros pour la commune. Avec la hausse constante du prix de l’électricité, le retour sur investissement pour l’installation des turbines devrait être plus rapide que prévu.

Les habitants applaudissent

Les habitants de la commune sont très fiers de cette initiative verte. « C’est tout à fait admirable et positif », déclare Marie-France Thalinger, résidente de la commune. « Mais ça résulte aussi d’une vision écologique qui a été bien assumée par la municipalité. »

Joanny Malblanc, un autre habitant, voit Muttersholtz comme un pionnier en matière de production d’énergie. « Tout le monde devrait peut-être suivre l’exemple, parce que c’est l’avenir », confirme-t-il. « On ne peut pas continuer avec les énergies fossiles, c’est juste pas possible. »

Lire également :  Recharger une Tesla en toute tranquillité partout en Europe !

Le défi de l’autonomie énergétique totale

Cependant, malgré les succès de cette initiative, la commune a encore du chemin à parcourir pour atteindre une autonomie énergétique totale. La production actuelle est encore insuffisante pour couvrir l’ensemble des besoins énergétiques des 2200 habitants et des entreprises du village.

« Il y a 93% de nos besoins énergétiques qui ne sont pas couverts par des productions locales », explique Julien Rodrigues, secrétaire général de la mairie. « Donc ça nécessite encore des efforts, que ce soit des rénovations énergétiques, mais aussi des productions d’énergies renouvelables supplémentaires. »

Pour atteindre une autonomie totale, le village aurait besoin de deux éoliennes, et de panneaux photovoltaïques sur une surface équivalente à sept terrains de football.

Vers un avenir énergétique durable et autonome

L’expérience de Muttersholtz illustre une démarche prometteuse vers l’autosuffisance énergétique en utilisant les ressources locales. Elle sert de modèle pour d’autres communes qui cherchent à faire une transition vers des sources d’énergie plus durables et respectueuses de l’environnement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *