C’est parti pour notre modeste compte rendu de la deuxième journée de la Paris Blockchain Week, l’événement de la communauté Blockchain qui est parvenu à mobiliser tous les aficionados. Un événement qui apporte à Paris une dose d’innovation et de disruption dont nous avons bien besoin en ce moment. Suivez-nous pour découvrir le futur.

Le Ministre français de la Transition numérique Jean-Noël Barrot réaffirme l’engagement de la France à fournir des réglementations sûres et innovantes pour l’industrie de la blockchain

Lors de l’événement @Web3xParis, le Ministre de la Transition numérique, Jean-Noël Barrot, a prononcé un discours soulignant l’engagement de la France à fournir un environnement réglementaire sécurisé et innovant pour l’industrie de la blockchain. Il a annoncé que plus de 60 acteurs internationaux étaient impatients de s’inscrire dans la juridiction française, mettant en avant le leadership du pays dans ce domaine.

Barrot a souligné l’importance d’un équilibre entre la réglementation et l’innovation, en veillant à ce que les réglementations offrent des protections nécessaires pour les investisseurs tout en soutenant la croissance de l’industrie de la blockchain. Il a souligné la nécessité d’un environnement commercial favorable qui puisse soutenir la croissance de l’industrie et assurer un avenir durable.

Dans l’ensemble, le discours de Barrot a démontré l’engagement de la France à être à la pointe de la réglementation de la blockchain et à encourager l’innovation dans cette industrie dynamique en constante évolution. Ses idées et son leadership dans cet espace sont grandement appréciés par la communauté de la blockchain.

Lire également :  Des solutions innovantes pour profiter de l'énergie solaire en voyage

Re-vivez l’événement Web3XP

L’événement Web3XP s’est tenu mardi au Carrousel du Louvre, mettant l’accent sur la puissance du Web3 et les opportunités qu’il offre aux entreprises pour réussir dans ce secteur en plein essor. La thématique principale de la journée était l’importance des marques dans le Web3 et le métavers.

Des entreprises de premier plan telles que Coca-Cola, LVMH, Givenchy, Microsoft et Mercedes ont partagé des exemples concrets de leurs expériences avec le Web3. Franck Le Moal, DSI de LVMH, et Stefano Rosso du groupe OTB ont discuté de l’adoption du Web3 et de la blockchain par les marques de luxe. Ils ont mentionné le consortium Aura Blockchain, lancé en 2021 par LVMH, Prada Group et Cartier, comme une plateforme ouverte permettant aux marques de luxe de vendre des NFT personnalisés.

Suk-Jae Chang, PDG et membre du conseil de direction de Cocone Europe, a révélé que Cocone a vendu 16 milliards d’articles de mode numériques, attestant de l’adéquation entre l’offre et la demande pour la mode et les objets de collection numériques. Il a également partagé leur formule gagnante pour établir des liens avec les utilisateurs en ligne : créer des expériences basées sur l’identité, la connectivité et l’empathie.

Sébastien Borget, co-fondateur et directeur des opérations de The Sandbox, a souligné que 75% de la génération Z souhaitent être des créateurs plutôt que de simples spectateurs. Il a également insisté sur l’importance de localiser les expériences Web3 en fonction des régions, des groupes d’âge et des centres d’intérêt.

Focus sur la technologie LOCK-TO-PAY

La technologie LOCK-TO-PAY est une innovation développée par Bring Web3 Ltd, une entreprise qui combine les écosystèmes Web3 et les détaillants/les marques. Cette technologie permet aux détenteurs de tokens cryptographiques d’acquérir des produits et des services tout en conservant 100% de leurs actifs. En verrouillant, par exemple, 5 ETH pour 6 mois, un utilisateur peut instantanément obtenir un produit souhaité ou réserver des vacances de luxe. Bring a conçu un mécanisme fintech révolutionnaire et en instance de brevet qui transfère des paiements en monnaie fiduciaire en échange de futures récompenses DeFi.

Lire également :  Taxis volants: la start-up Autoflight veut profiter des JO 2024 pour opérer ses premiers vols

Bring a été fondée par Meir (Iri) Zohar, un entrepreneur en série ayant fondé et dirigé Oridian, eXelate et Freshub, dont les acquisitions totalisent plusieurs centaines de millions de dollars. L’entreprise travaille en collaboration avec de grands acteurs des deux écosystèmes, tels que Polkadot, Aurora et Chains, et prévoit d’annoncer des partenariats avec des détaillants de premier plan et des marques de luxe dans un avenir proche.

Le lancement officiel de Bring aura lieu au musée du Louvre à Paris, dans le cadre de la Paris Blockchain Week, où Bring fait partie des 10 finalistes sélectionnés parmi 700 startups pour participer au concours Start in Block de l’événement.

Galerie photo de la Paris Blockchain Week – DAY 2

Retrouvez notre compte-rendu la Première journée en suivant ce lien.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *